Langue française


  • " il y a eu meurtre à courbevoie.
    ". message bien laconique pour un crime aussi épouvantable. camille verh?ven comprend très vite que dans cette affaire les explications rationnelles seront inopérantes. et il a raison. parce que les crimes illogiques, horribles, gratuits, vont se succéder, que la presse va très vite se déchaîner contre la " méthode verhoeven ", que le juge deschamps, le parquet, le ministre lui-même, n'auront de cesse de le dessaisir de l'affaire pour manquements à la discipline.
    et parce que camille verhoeven va formuler une hypothèse. à laquelle personne ne veut croire. une hypothèse hors nonnes. camille a beau y être habitué, ça agace. et il va bientôt se retrouver seul face à un assassin qui semble avoir tout compris, tout prévu, tout manipulé. jusqu'au moindre détail. jusqu'à la vie même de camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser dans les règles de l'art.


  • De retour d'Alep et devant se rendre à Londres au plus vite, Hercule Poirot voyage à bord du mythique Orient-Express. À peine est-il monté dans le train qu'un jeune et riche américain lui fait part de son inquiétude, il est persuadé que sa vie est menacée. Le lendemain, l'homme d'affaires est retrouvé mort dans sa cabine, assassiné.Bloqué par la neige qui empêche ainsi le criminel de s'échapper, l'Orient-Express devient le théâtre d'une des enquêtes les plus redoutables et les plus difficiles du célèbre détective belge. Un huis clos magistral, où chaque personnage est potentiellement coupable. Traduit de l'anglais par Jean-Marc Mendel.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Éric Bastogne, universitaire reconnu, est accusé d'avoir massacré sa jeune maîtresse, qui était aussi son élève. Après plus de deux années passées en détention préventive, il est acquitté. Alors qui a tué cette femme ? Le commandant Mougin, qui avait procédé à l'arrestation d'Éric Bastogne, reste persuadé de sa culpabilité. Le professeur lui-même, brisé par son incarcération, la suspicion et l'abandon de ses proches, plonge dans les affres du doute. Et s'il était fou ? S'il l'avait vraiment fait ?
    Bastogne et Mougin, deux hommes que tout oppose et qui se haïssent, vont alors s'associer pour découvrir la vérité. Aussi incroyable soit-elle.

    En stock

    Ajouter au panier
  • ça n'est pas très joli de voler son fiancé à sa meilleure amie pour l'épouser. Et même si l'amie en question semble se résigner, la ravissante et riche Linnet Ridgeway a bien des raisons d'être inquiète.
    Surtout quand le hasard les réunit, le temps d'une croisière sur le Nil, à d'inquiétants personnages, dans une lourde atmosphère de sensualité et de cupidité.
    Un petit revolver, un crime vraiment étrange, une énigme de plus à résoudre pour un passager du Karnak pas comme les autres : Hercule Poirot.

    Nouvelle traduction d'Elise Champon et Robert Nobret

  • Puisqu'il est le médecin du village, Sheppard est l'un des premiers, naturellement, à constater la mort étrange qui frappe successivement M. Ferrars, puis sa veuve, enfin Roger Ackroyd avec lequel elle devait se remarier... Le voici associé à la fascinante enquête que mène, impromptu, un certain Hercule Poirot - " énorme moustache " et " yeux inquisiteurs " - qui passe là sa retraite et " cultive des citrouilles " ! Chacun, à sa manière, semble bien être mêlé à ce mystère ; mais " il n'est pas facile de cacher quelque chose à Hercule Poirot, car il a l'habitude de tout découvrir ".

    En stock

    Ajouter au panier
  • Sully, modeste shérif d'un comté minable de Los Angeles, se laisse entraîner une nuit par Shay, une gamine de 13 ans dont la mère est tombée en panne dans le désert Mojave. Dee Storey, 28 ans, tueuse professionnelle, les y attend de pied ferme. Le meurtre accompli, elles enterrent leur victime à la hâte.
    Mais s'il a survécu, Sully n'est pas pour autant au bout de ses peines. Victime d'un complot ourdi avec la complicité de ses collègues, meurtri dans sa chair et son âme, il décide de disparaître.
    Dix ans plus tard, les révélations d'un journaliste le décident à revenir au pays. Pas tant pour se venger que pour se réhabiliter. Dee, rongée par le speed et la folie meurtrière, va tout faire pour l'empêcher de parler. Et Shay, qui essaie d'échapper à l'emprise maternelle en même temps qu'elle découvre ses sentiments pour cet homme malmené par le destin, devra arbitrer leur duel impitoyable.

    Un style explosif, mélange de violence âpre et de lyrisme poignant, avec des dialogues au rasoir. Un roman hyper-noir, chargé d'énergie électrique, d'une intensité impitoyable.

  • Bonne nouvelle pour Voltaire ! Émilie du Châtelet, sa marquise préférée, s'apprête à toucher un héritage. Justement, une occasion à saisir se présente : l'achat du magnifique hôtel Lambert, à la pointe de l'île Saint-Louis.
    Un cadre royal pour loger le prince des philosophes. Hélas, le banquier qui devait leur avancer la somme vient d'être enlevé. Qu'à cela ne tienne, Voltaire compte le retrouver même s'il doit écumer tout Paris, rendue folle par les somptueuses fêtes du mariage de Louise Élisabeth, la fille de Louis XV, avec l'infant d'Espagne. Débute alors une véritable épopée, entre bal masqué et joutes nautiques sur la Seine, dans le fracas mêlé des canons de la Bastille et des feux d'artifices.

    Frédéric Lenormand nous offre une fois de plus, avec cette intrigue ciselée, un petit bijou d'humour et de suspense.

    En stock

    Ajouter au panier
  • La deuxième femme

    Louise Mey

    Sandrine est une jeune femme qui ne s'aime pas beaucoup. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade, ses cheveux trop filasses. Timide, mal à l'aise, elle bafouille quand on hausse la voix ; reste muette durant les déjeuners entre collègues.
    Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et où il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils ; sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, timide, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence ; fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias, si discret, si effacé - tellement craintif et secret qu'il pourrait être son fils à elle, Sandrine.
    Mais ce n'est pas son fils ; ce n'est pas son homme ; la première femme était là avant, la première femme était là d'abord. Et le jour où cette elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s'écroule. Où était la première femme ? Que s'est-il passé dans la maison où elle a laissé une place vide ? Que pense cet homme, à qui appartient-il désormais ? Et surtout, comment la première femme va-t-elle récupérer son dû ?

  • Un futur meurtre reflété dans un miroir ; un héritier gênant changé en matou docile ; une religieuse qui tue à distance et à volonté.
    Ces histoires-là auraient pu être des énigmes policières ; elles en ont la construction, le suspense. Pourtant, les limiers de Scotland Yard y chercheraient en vain les indices chers à leur coeur. Ici, point de traces de pas, d'emplois du temps truqués ou de mégots tachés de rouge. Les Esprits sont bien au-dessus de nos contingences de simples mortels.
    Avec un talent insoupçonné, Agatha Christie plonge dans le fantastique.

    Nouvelle traduction de Jean-Paul Martin

  • En 1927, Albert Pigasse lance une collection de romans policiers qui s'intitule « Le Masque », parce que « le masque c'est le mystère et tout le monde a envie de le soulever ». Il débute la collection avec Le Meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha Christie, publié en août 1927. Par la suite, le Masque comptera parmi ses auteurs Arthur Conan Doyle, Pierre Véry, S. A. Steeman, Pierre Boileau, John Dickson Carr, Edgar Wallace, Charles Exbrayat, Serge Brussolo, Fred Vargas, Patricia Cornwell, Ruth Rendell, John Buchan et tant d'autres.Pour honorer cette aventure éditoriale et mettre en valeur la maison qui n'a eu de cesse de découvrir de nouveaux talents littéraires depuis plus de 90 ans, le Masque réédite un classique de son fonds prestigieux.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Trente ans après la chute de l'apartheid, les Furies, déesses du châtiment, viennent à Paris initier leur danse macabre. Qui sont-elles venues venger ?
    La journée du commissaire Paul Starski commence assez mal : son épouse demande le divorce, son chien adoré est mourant et une prise d'otages l'attend dans un appartement parisien. L'âme morose, il se rend sur place avec sa coéquipière, la glaciale et pragmatique Yvonne Chen, et découvre les corps d'un flic à la dérive et d'un homme d'affaires sud-africain. Tous les indices accusent Chloé de Talense, une brillante biologiste. Starski n'ose y croire : Chloé était son grand amour de jeunesse. Afin de prouver son innocence, le commissaire prend l'enquête à bras le corps - et certainement trop à coeur -, tandis que les meurtres se multiplient. Car l'étau se resserre autour de la biologiste qui semble être le gibier d'une chasse à courre sanglante lancée à travers la capitale. Starski prend peu à peu conscience que rien n'arrêtera les tueurs. Pire, qu'à fureter au-delà des évidences, il vient peut-être lui-même d'entrer dans la Danse des Furies...

  • Ladies richissimes, jolies, intrigantes et danseuses célèbres ; puissants industriels, princes étrangers et membres du gouvernement. Voilà le monde que côtoie Hercule Poirot. Il faut dire que seules des affaires extraordinaires, scandaleuses et délicates sont à la hauteur de l'incomparable intelligence du détective. Et tandis qu'à Scotland Yard les infortunés inspecteurs battent la campagne à la recherche d'empreintes de pas ou de mégots de cigarettes, Poirot s'installe dans son fauteuil, une tasse de chocolat fumant à la main, et pense. Et comme par magie, le mystère s'éclaircit. C'est cela, le génie !
      Traduction révisée de Pascal Aubin

    En stock

    Ajouter au panier
  • Quoi de mieux pour se distraire qu'une course à l'assassin ? Tout a été prévu dans les moindres détails. Oh ! bien sûr, le choix des protagonistes n'a rien de follement original. On n'échappe ni à la somptueuse idiote aux décolletés vertigineux ni au maître d'hôtel sinistre. Mais après tout, les vieilles recettes ont fait leurs preuves. Le but du jeu est simple. Les concurrents doivent trouver le meurtrier, son mobile, ainsi que l'arme utilisée.
    Mais ce qui devait n'être qu'un jeu devient réalité lorsque la fausse victime se révèle être bel et bien morte. Les policiers d'un soir laissent alors place au détective belge, venu remettre un prix au vainqueur. Car, si tout le monde peut jouer les enquêteurs, il n'y a qu'un Hercule Poirot !

    En stock

    Ajouter au panier
  • « Ma première cigarette avait le parfum des intestins qui se vident et le goût du rouge à lèvres de ma mère. ».

    Côte ouest américaine, années 1990.
    Cyrus Colfer a quinze ans quand il allume sa première cigarette.
    Sa mère, ancienne prostituée devenue proxénète, lui a pourtant toujours formellement interdit de fumer. Un peu de cendre tombe sur le carrelage, il frissonne en imaginant sa réaction quand elle rentrera à la maison.
    Mais sa mère est déjà là. Allongée sur le sol, en jupe trop courte, comme d'habitude. Le corps lardé de vingt-huit coups de couteau.

    Dix ans plus tard, Cyrus Colfer n'a pas perdu le goût de fumer. Et il est prêt à retrouver l'assassin de sa mère. À un détail près : il est devenu aveugle.

    Un roman qui nous plonge dans les tribulations d'un antihéros plein de ressources, contrairement aux apparences.

  • Les fêtes de fin d'année sont passées et un mistral noir s'abat sur la région nîmoise lorsqu'une professeure de collège est retrouvée assassinée dans son appartement. Le commissaire Émile Bordarier, qui s'est laissé gagner par la morosité ambiante en se mettant à boire plus que de raison, part à la recherche du meurtrier, épaulé par ses deux collègues, la mystérieuse Vera Cordelle et l'ancien moine bouddhiste Chögyam Namgyel. Mais l'affaire se complique quand Bordarier comprend que la victime menait une double vie : enseignante le jour, autrice de romances à succès la nuit. Alors qu'il tente de glaner des indices entre les pages de ses livres, le commissaire se retrouve piégé dans un tourbillon de mensonges et de violence.

    Une deuxième enquête sous le signe des coeurs blessés - où la vengeance le dispute au désespoir.

  • 3 décembre 1926, Agatha Christie disparaît. Étonnant, car son dernier roman, Le Meurtre de Roger Ackroyd, lui ouvrait enfin la route du succès, et cette absence subite ne manque pas de faire jaser. Conan Doyle, surtout, ne peut s'empêcher d'y songer, et les mots d'un de ses amis médium résonnent dans son esprit fatigué : « Ni vivante... ni morte... » Le vieil auteur de Sherlock Holmes, qui ne supporte pas qu'un mystère lui résiste, décide alors de tout mettre en oeuvre pour élucider cette affaire. Enlèvement ? Fugue ? Assassinat ? Loin de l'agitation, réfugiée dans l'hôtel d'une ville thermale du Yorkshire sous une fausse identité, une jeune femme semble chercher un peu de paix. Que fuit-elle ? Se doute-t-elle que les chiens sont déjà lancés sur sa piste ? Inspiré de faits réels, Agatha, es-tu là ? convoque deux monuments du roman criminel et fait d'eux les victimes d'une comédie macabre, où les masques seront arrachés un à un.

    En stock

    Ajouter au panier
empty