Parascolaire

  • Quoi de plus divertissant qu'un étranger perdu dans un pays inconnu ? Aux yeux du Persan Usbek, nos manières, nos passions, nos moeurs paraissent un carnaval de bizarreries et de conventions absurdes. Loin d'Ispahan, de son harem et de ses sultanes, la France et Paris lui semblent incompréhensibles. Pour décrire cette nation « civilisée », il entreprend une chronique étincelante d'esprit, de fausse naïveté et de hardiesse.
    En 1721, pour s'amuser, Montesquieu, voluptueux magistrat bordelais, fait paraître anonymement ces Lettres persanes où notre société, dans sa vanité frivole, se reconnaît toujours.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les grands textes du XIXe siècle.

    Jeune encore et déjà lassé du sombre et bruyant Paris, Alphonse Daudet vient passer les étés dans son moulin de Fontvielle. Dans cette ruine ensoleillée de la vallée du Rhône, naissent ces contes immortels qui assureront sa gloire.
    Au loin, on entend la trompe de Monsieur Seguin sonnant sa jolie chèvre blanche. Dans le bois de chênes verts, un sous-préfet s'endort en faisant des vers. Au ciel, où les étoiles se marient entre elles, le curé de Cucugnan compte ses malheureux paroissiens. Et dans la ville voisine, un jeune paysan meurt d'amour pour une petite Arlésienne.
    Le vieux moulin abandonné est devenu l'âme et l'esprit de la Provence. Parfumés d'émotions, de sourires et de larmes, ces contes semblent frappés d'une éternelle jeunesse.

    @ Disponible chez 12-21.
    L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE.

  • LES GRANDS TEXTES DU XVIIIe SIÈCLE.

    Horloger, journaliste, musicien, séducteur, gentilhomme de cour, affairiste, espion et marchand d'armes, Beaumarchais a le génie de la vie. Joyeux, insolent comme lui, le Figaro du Mariage, dix année durant, brave les censeurs, les ligues de vertu, le roi.
    En 1784, il triomphe à la Comédie-Française. C'est une des premières émeutes de la révolution. Le valet n'accepte plus sa condition. Il défie son maître, d'égal à égal. La religion, l'aristocratie, la monarchie en sortent bafouées. Les larmes sous le rire, le célèbre monologue de Figaro résonne encore comme un des plus beaux chants de la condition humaine.

    @ Disponible chez 12-21.
    L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Zadig

    Voltaire

    "... et faites-lui des contes pour charmer son inquiétude, car les contes amusent toujours les filles, et ce n'est que par des contes qu'on réussit dans le monde." Édition présentée et commentée par Jean Goldzink, maître de conférences à l'École normale supérieure de Fontenay/Saint-Cloud.

    Lire avec le texte intégral et la préface présentant l'oeuvre et son auteur.

    Comprendre avec "Les clés de l'oeuvre". 24 pages pour aller à l'essentiel du contenu et de l'analyse de l'oeuvre. 62 pages pour approfondir l'étude de l'oeuvre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Horace

    Pierre Corneille

    Les grands textes du XVIIe siècle.

    Horace est une formidable machine de guerre et un drame haletant tout en rebondissements et en coups de théâtre. On y respire, dans la Rome des origines, le fanatisme, la sauvagerie et le sang. Albe et Rome, cités rivales unies par de nombreuses alliances familiales, choisissent trois champions de leur camp pour décider du salut de leur patrie. Horace, jeune loup romain, doit égorger trois hommes qu'il connaît et qu'il aime. S'il y parvient, ce sera sans haine et sans colère, et il s'y prépare « avec allégresse ».
    Horace est-il une brute, éduquée pour le crime au nom de sa patrie, ou plutôt un héros de vingt ans sublime de jeunesse et de générosité ?

    @ Disponible chez 12-21.
    L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les grands textes du XVIIe siècle.
    Lucile dans la première pièce, Lucinde dans la seconde, veulent toutes les deux un mari, et comme leurs pères, trop têtus et avares, refusent leur prétendant, elles feignent de tomber malade. À leur chevet s'agitent alors usurpateurs ou docteurs qui rivalisent, pour les uns d'ingéniosité et de malice, pour les autres d'incompétence, de pédantisme et de bouffonnerie.
    En écrivant Le Médecin volant, comme L'Amour médecin dix ans plus tard, Molière, victime, lui-même de ces charlatans, médite une caricature vengeresse. Mais sa nature et son génie sont tels qu'ils transforment la farce en une comédie exquise de finesse et de charme.

    @ Disponible chez 12-21.
    L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE.

  • J'aime, entre les galants hommes, qu'on s'exprime courageusement, que les mots aillent où va la pensée.
    [...] J'aime une société et familiarité forte et virile, une amitié qui se flatte en l'âpreté et vigueur de son commerce, comme l'amour, ès morsures et égratignures sanglantes.

  • Marivaux n'est pas seulement le magicien des ravissements, des confusions et des conspirations amoureuses. Notre siècle, qui a le goût des paraboles sociales, redécouvre ses pièces en un acte, comme cette Colonie subversive où les femmes ont l'idée de prendre le pouvoir.
    L'Île des esclaves est aussi une utopie, entre la fable philosophique et la comédie à l'italienne. Sur l'île de « nulle part », deux couples de maîtres et d'esclaves échangent leur condition le temps d'un « cours d'humanité ». Le serviteur se donne trois ans pour corriger le seigneur de sa barbarie et de sa superbe, trois ans pour le rendre humain, sensible et généreux.
    Venu d'une époque qui ne connaissait pas la lutte des classes, ce conte étonne par son amertume et sa souriante cruauté.

  • LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE.

    « Quel est celui de nous qui n'a pas, dans ses jours d'ambition, rêvé le miracle d'une prose poétique, musicale sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ? » C.B.

    @ Disponible chez 12-21.
    L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Cette charmante comédie en un acte se déroule à Messine, lors d'une nuit noire. Un sicilien jaloux veut épouser la jeune esclave grecque qu'il a affranchie, mais l'amour rôde déjà autour d'elle. Un beau gentilhomme français rêve de l'enlever et, grâce à la complicité de l'ingénieux Hali, son valet, il entre dans la place. Quels stratagèmes utiliser pour ravir la belle, tout à fait consentante ?

    Toute l'action s'accompagne de chants et de danses qui entraînent le spectateur dans un tourbillon de couleurs et de musique. Une ode à la liberté et à l'amour dans une comédie-ballet fantaisiste et exotique qui invite à retrouver tout le « glamour » de la comédie hollywoodienne.

  • George Dandin est un homme malheureux : il a épousé mademoiselle de Sotenville (tout un programme !) non pour l'amour qu'il lui porte mais pour la particule qu'elle porte ! Le pauvre homme ! La demoiselle, qui a du caractère et des vues féministes avant la lettre, refuse d'être traitée comme le résultat d'un marché. Elle vivra, elle aimera, elle s'affirmera au monde, même si cela déplaît à son paysan de mari... Peut-on rire de tout cela ? Oui, surtout quand Molière tient la plume. Mais le doit-on ?
    L'accompagnement pédagogique remet en perspective les conditions de création de la pièce. Des analyses précises (le premier monologue de Dandin, la confrontation entre les deux époux) rendent compte de la dramaturgie. Des mises au point sur le comique permettent de poser des questions génériques sur la pièce. Comédie (XVIIe siècle) recommandée à partir de la classe de troisième. Texte intégral.

  • Un ouvrage original qui apportera aux élèves tous les éléments nécessaires à leur étude, notamment :- les explications et les informations nécessaires à la compréhension des Caractères (notes, commentaires stylistiques et historiques, rapprochements littéraires, sujets à débattre, etc.) ;- un abondant dossier historique et littéraire développe les axes thématiques et problématiques essentiels à l'analyse de l'oeuvre comme à l'organisation du débat ;- des outils méthodologiques précis guident la mise en place des notions (fiches, index) ;- des choix de textes et d'auteurs variés ainsi que de larges extraits d'autres chapitres des Caractères prolongent la lec-ture ;- une lecture d'image (tableau) complète l'approche didactique.

  • « De la musique avant toute chose. » C'est dans sa prison de Belgique que Verlaine proclame les dogmes et les ruses de son « Art poétique », le fameux poème de Jadis et naguère.

    À cette époque, du fond de sa débauche et de sa déchéance, il rêve de sagesse et d'harmonie, compose des vers « où rien ne pèse ni ne pose ». C'est là, dans l'humilité, la résignation, quand il « tord le cou à l'éloquence » et transforme ses douleurs en mélodies magiques, qu'il reste incomparable. Pauvre et magnifique Verlaine, qui sacrifie sa misérable vie pour notre enchantement.

  • Ouvrage « spécial bac » établi par Dominique Baruta, Annie Collognat-Barès (Lettres)et Nicole Rastetter (Histoire). Des approches littéraires « ciblées » sur la spécificité de l'oeuvre du général de Gaulle et sur les objectifs de l'épreuve du bac, ainsi qu'un indispensable accompagnement en histoire et instruction civique. Les grands axes thématiques et problématiques :Autobiographie, mémoires et mémoires d'état / Littérature, rhétorique et politique : le style gaullien / Les influences littéraires / Les thèmes clés : Patrie, Nation, Empire, homme providentiel, etc. / Sélection de pages à commenter, entraînement aux épreuves proposées au bac.L'accompagnement en histoire :Biographie détaillée de Charles de Gaulle / Les institutions : de la IIIe à la Ve République / La France et l'Empire français à la Libération / La place de la France dans la nouvelle Europe / Biographies des personnages les plus importants (Churchill, Roosevelt, Staline, etc.). INéDIT

empty