Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Allez hop !

    William Gropper

    «Maintenant que le "roman graphique" n'est plus un simple euphémisme commercial pour désigner une très longue bande dessinée, j'ai fini par accepter l'expression - surtout parce qu'elle permet à des trésors atypiques, telle cette histoire en images dessinée par William Gropper en 1930, d'être redécouverts. Gropper, l'un des fondateurs de la revue marxiste New Masses, était probablement le plus admiré des caricaturistes américains engagés de son époque. Pourtant, le discret triangle amoureux de Allez-hop ! n'a pas grand chose à voir avec, mettons, l'incendie de l'usine Triangle Shirtwaist qui tua la tante de Gropper quand il était enfant et contribua à faire de lui un radical. De même que le cheval surréaliste qu'on voit apparaître dans le chapitre consacré au rêve trapéziste de la protagoniste tient davantage de Freud que de Marx.
    Le livre est un roman graphique intelligent, social et réaliste, sur le milieu ouvrier des artistes de variété. À moins d'en rester à son apparente simplicité, et de le lire comme une ballade graphique. Mais l'histoire gagne en profondeur à chaque lecture - et chaque lecture est un délice, car Gropper réussit à cerner ses personnages d'un seul trait précis, dans un espace finement observé. Il la raconte par un coup de pinceau épais, gracieux et athlétique - curieusement, à la fois léger et robuste - qui voltige et se balance d'une page à l'autre, jusqu'à ce que l'artiste, et la femme au coeur de son récit, retombent solidement sur leurs pieds.».

    Art Spiegelman

  • Accrochée aux flancs du volcan Guagua Pichincha, Quito est une ville située à 2 850 mètres d'altitude. Des gratteciel au bord du vide, des avions qui parfois manquent la piste et une seule et simple rue, qui donne accès à la plaine.
    Voici une ville où l'on vit dans le ciel quand il ne tombe pas sur la tête. Et une rue, la rue Camino de Orellana, qui dévale et serpente sur six kilomètres.
    C'est de cette rue et de toute la ville « censée être le centre du monde » que Didier Tronchet, installé dans ses lignes courbes et escarpées pendant trois ans avec sa femme et leur fils, fait le récit dans Vertiges de Quito.

  • Le premier livre consacré à tintin et son univers.
    Depuis longtemps épuisé, il était l'objet de la recherche inlassable et vaine des amateurs. pol vandromme retrace la vie de hergé qui révolutionna la bande dessinée, puis s'attache à décrire la mythologie des albums de tintin. le héros de hergé suit toutes les pistes de l'imaginaire contemporain. il est en chine avec malraux au temps des conquérants et du lotus bleu, il accompagne hemingway quand celui-ci écrit les vertes collines d'afrique, dans tintin au congo, il rejoint simenon écrivant maigret chez le coroner avec tintin en amérique.
    Depuis l'avant-guerre, les générations ont vécu avec hergé et parfois elles ont vieilli comme lui, parcourant le même chemin, abandonnant la révolte pour la sérénité, l'idéal des redresseurs de torts pour celui de moulinsart. chacun a reconnu ce qui lui plaisait le mythe donquichottesque ou le mythe nervalien. un livre indispensable sur le héros occidental le plus connu de la littérature mondiale.

empty