Taschen

  • Léonard de Vinci (1452-1519), parmi les hommes les plus accomplis ayant jamais existé, est considéré dans le monde entier comme une figure de curiosité insatiable, d'imagination débordante et de sublime talent artistique.
    Cette édition actualisée de notre titre XL offre l'étude la plus complète jamais consacrée à la vie et à l'oeuvre de ce maître de la peinture, de la sculpture, de l'architecture, de la science et de l'invention. Le catalogue raisonné des tableaux de Léonard couvre à la fois les oeuvres qui ont subsisté et celles qui ont disparu. Grâce aux détails à fond perdu de nombreux tableaux, le lecteur peut inspecter les plus subtiles traits de pinceaux qui sont venus révolutionner l'histoire de l'art.
    Un catalogue exhaustif des dessins de Léonard classe près de 700 de ses dessins par catégorie (architecture, technique, proportion, cartographie, etc.) et met en lumière son prodigieux talent d'observation, des études anatomiques aux plans architecturaux, des dessins d'ingénierie complexes aux portraits d'enfants potelés. Il inclut un nouveau chapitre qui explore les captivants manuscrits de l'artiste.
    Le texte sur la vie et l'oeuvre de Léonard qui accompagne les reproductions comprend une exploration en profondeur des chefs-d'oeuvre que sont L'Annonciation et La Cène.

  • En 2002, Simon 'Woody' Wood imaginait toutes sortes de stratagèmes pour obtenir des sneakers gratuites. Deux semaines plus tard, il était le fier patron de Sneaker Freaker, et sa vie en était changée à jamais.

    Depuis ses débuts de fanzine punk jusqu'au contenu léché de ses actuelles publications papier et en ligne, ce magazine farouchement indépendant a décrit et commenté toutes les collaborations, modèles sur mesure, éditions limitées, rééditions de modèles rétro, quickstrikes, hyperstrikes et tier zéro commercialisées ses 15 dernières années.

    Le but initial de Woody, que Sneaker Freaker soit «à la fois drôle et sérieux, chargé de sens et frivole», est pleinement atteint dans The Ultimate Sneaker Book. Avec plus de 650 pages saturées de connaissances expertes assorties d'observations irrévérencieuses et d'incroyables détails historiques, cette bible de la chaussure de sport détournée témoigne d'une minutie fervente et obsessionnelle qui frise la monomanie.

    Traversant 100 ans d'histoire, chaque chapitre présente joyeusement les tendances et évolutions de l'industrie de la sneaker. Air Max, Air Force, Adi Dassler, Converse, Kanye, Dapper Dan, Dee Brown, Michael Jordan et Yeezy - ainsi que des bijoux plus confidentiels comme les Troop, Airwalk et autres Vision Street Wear -, tous les modèles de légende sont décrits.

    Voici une source ultime de savoir. Voici... The Ultimate Sneaker Book !

  • Aucun autre artiste du XVIIe siècle n'a joué le jeu de l'autoportrait avec autant d'élégance que le Hollandais Rembrandt. Cet ouvrage réunit des reproductions impeccables de tous les autoportraits de Rembrandt, de sa prime jeunesse à l'année précédant sa mort. Ces oeuvres dessinent les multiples facettes intimes d'une vie de reflets saisis dans le miroir et rien de moins qu'un emblème triomphal de l'histoire de l'art.

  • Adapté du roman picaresque de William Makepeace Thackeray publié en 1844, Barry Lyndon raconte l'histoire d'un arriviste opportuniste (Ryan O'Neal) qui parvient à son but en épousant une magnifique aristocrate bien au-dessus de son rang social (Marisa Berenson), pour voir sa fortune perdue par l'avarice et la malveillance. Méticuleusement conçu et admirablement photographié - grâce à une lentille modifiée à dessein et un usage presque exclusif d'un éclairage aux chandelles ou à la lumière naturelle -, Barry Lyndon est un portrait à la fois satirique et compatissant d'un anti-héros étrangement attendrissant. (Parce qu'il «a du charme et du courage», expliquait Kubrick, «il est impossible de ne pas l'aimer, en dépit de sa vanité, de son insensibilité et de sa faiblesse».) Malgré un accueil public et critique décevant à sa sortie en 1975, époque où les films historiques n'ont plus la cote, Barry Lyndon a peu à peu acquis une place prépondérante dans la filmographie de Kubrick et est aujourd'hui considéré comme une de ses plus belles réussites, mais aussi un chef-d'oeuvre cinématographique sans égal. Cet ensemble fait partie de la collection Making of a Masterpiece qui offre une plongée dans les coulisses d'oeuvres marquantes du cinéma.

    Ce coffret inclut:
    Des images extraites du film, des photos de plateau et des coulisses, des extraits du scénario à différentes étapes et d'autres documents exclusifs puisés dans les archives de Stanley Kubrick.
    Des informations sur la production et la réalisation du film, des interviews de Kubrick et une biographie et filmographie illustrée.
    Une affiche du film.
    Un DVD de la version remasterisée.

    Ajouter au panier
    En stock
  • "Tirages divins Une histoire visuelle du tarot".

  • Adapté du roman futuriste d'Anthony Burgess, Orange mécanique est un bijou de satire cinématographique. Lorsque l'extravagant chef d'une bande de tueurs obsédé par Beethoven accepte de servir de cobaye pour une thérapie expérimentale de rejet de la violence en échange de sa libération anticipée, il se retrouve «guéri» de son propre libre-arbitre.

    Les décors stylisés à l'extrême, la brutalité chorégraphiée et la composition au synthétiseur de Moog - conçue pour amplifier l'effet de chaque scène - étaient tellement en avance sur leur temps que, pour beaucoup, le message général en fut brouillé. La polémique sur les scènes de violence a même été si intense que sa réputation a fait entrer le film dans la légende.

    Ce qui reste par-dessus tout, c'est l'extraordinaire talent de Kubrick pour nous divertir tout en nous faisant réfléchir. Pour citer Burgess: «l'homme qui choisit le Mal est-il peut-être, en un sens, meilleur que celui à qui on impose le Bien?» Les questionnements éthiques qui occupent une place si centrale dans ce film visionnaire sont tout aussi pertinents aujourd'hui, et il est tout aussi difficiles d'y répondre. Cet ensemble fait partie de la collection Making of a Masterpiece qui offre une plongée dans les coulisses d'oeuvres marquantes du cinéma.

    Le coffret inclut:
    Des images extraites du film, des photos de plateau et des coulisses, des extraits du scénario à différentes étapes et d'autres documents exclusifs puisés dans les archives de Stanley Kubrick.
    Des informations sur la production et la réalisation du film, des interviews de Kubrick et une biographie et filmographie illustrée.
    Une affiche du film.
    Un DVD de la version remasterisée.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La marque aux trois bandes Toute l'histoire de la chaussure Adidas jusqu'à aujourd'hui

  • En 1968, quand 2001: l'odyssée de l'espace sortait en salles, le monde entier attendait les yeux grands ouverts qu'un homme marche pour la première fois sur la Lune. Le film phare de Stanley Kubrick, avec ses effets spéciaux novateurs et sa fascinante bande originale, a offert aux spectateurs une vision apparemment réaliste de l'avenir. Surtout, il délivre une leçon d'humilité, en illustrant les limites des capacités humaines face aux autres formes de vie.

    De l'aube de l'humanité à l'espace et au contact avec de mystérieuses forces extraterrestres, 2001 emporte le public dans un périple épique, inoubliable et qui donne matière à penser. Cet ensemble fait partie de la collection Making of a Masterpiece qui offre une plongée dans les coulisses d'oeuvres marquantes du cinéma.

    Ce coffret inclut:
    Des images extraites du film, des photos de plateau et des coulisses, des extraits du scénario à différentes étapes et d'autres documents exclusifs puisés dans les archives de Stanley Kubrick.
    Des informations sur la production et la réalisation du film, des interviews de Kubrick et une biographie et filmographie illustrée une affiche du film.
    Un DVD de la version remasterisée.

  • Ses oeuvres ont inspiré un best-seller du New York Times, un film avec Scarlett Johansson et Colin Firth, elles ont fait exploser le nombre d'entrées dans les institutions artistiques d'Amsterdam à Washington et imposé des mesures spéciales de contrôle de la foule à la Mauritshuis, à La Haye, où des milliers de visiteurs défilent pour apercevoir l'énigmatique et séduisante Jeune Fille à la perle, surnommée la «Mona Lisa néerlandaise».

    De son vivant, pourtant, la renommée de Johannes Vermeer (1632-1675) dépassait à peine sa Delft natale et un petit cercle de commanditaires. Après sa mort, seuls quelques collectionneurs et marchands d'art ont empêché son nom de sombrer dans l'oubli. Hors des Pays-Bas, ses oeuvres ont souvent été attribuées à tort à d'autres artistes. Ce n'est qu'à la moitié du XIXe siècle que Vermeer a attiré l'attention du monde artistique, qui s'est soudain penché sur ses détails narratifs, ses textures finement nuancées et ses majestueux pans de lumière. Une fois le génie redécouvert, il est définitivement sorti de l'ombre.


    Cette édition XL rassemble le catalogue complet de l'oeuvre de Vermeer, regroupant dans les meilleures reproductions imaginables ses scènes paisibles et pourtant captivantes, trésors des galeries et musées européens et américains. De la rédaction d'une lettre à une leçon de musique en passant par les préparatifs culinaires, le répertoire d'actions domestiques restreint mais très évocateur de Vermeer se dévoile, grâce aux nouvelles reproductions, dans un format généreux comprenant trois doubles pages à déplier. De nombreux détails mettent en valeur le talent extraordinaire de l'artiste à témoigner des traditions et modes de l'âge d'or néerlandais, mais aussi à évoquer toute une histoire à travers une simple expression, un geste esquissé ou un regard fugace.

  • Analyse des symboles et de l'imagerie symbolique.
    Le livre des images associe des articles originaux et pointus sur des symboles spécifiques à des illustrations représentatives en provenance de toute la planète et de toutes les époques.
    Ces textes passionnants, illustrés par près de 800 superbes images en couleurs, offrent ainsi une vision diverse et plurielle aux multiples niveaux d'interprétation. Chacun des 350 articles se penche sur le contexte particulier et les origines d'un symbole spécifique, analysant comment celui-ci représente les processus et les dynamiques psychiques qui le sous-tendent. Racines étymologiques, jeux sur les contraires, paradoxes et ombres, la manière dont différentes cultures ont abordé l'imagerie symbolique - tous ces facteurs sont pris en considération.
    Rédigés par des auteurs spécialistes de la psychologie, de la religion, de l'art, de la littérature et de la mythologie comparée, ces articles se répondent les uns aux autres d'une façon rappelant les méandres de la psyché. Les définitions offertes ici ne sont pas de celles qui enlèvent aux symboles leur magie et leur signification ; un symbole qui conserve son importance doit en effet demeurer en partie obscur pour pouvoir attirer notre attention et acquérir de nouvelles significations au fil du temps.
    Au lieu de ne se livrer qu'à une banale opération de classification, le Livre des images met en lumière comment passer de l'appréhension visuelle d'un symbole artistique, religieux, vivant ou rêvé à une expérience aux échos personnels et psychologiques.
    Le Livre des images établit une nouvelle référence dans l'exploration approfondie des symboles et de leurs significations, et intéressera un grand nombre de lecteurs variés : artistes, designers, rêveurs et interprètes des rêves, psychothérapeutes, curieux d'épanouissement personnel, joueurs, lecteurs de bandes dessinées, chercheurs en religion et en spiritualité, écrivains, étudiants, ainsi que tous ceux qui s'intéressent au pouvoir des images archétypales.

  • Bien avant l'ascension d'Andy Warhol vers les sommets du Pop Art, il créa et exposa des dessins érotiques célébrant la beauté masculine. Andy Warhol, Love, Sex & Desire : Drawings 1950-1962 présente plus de trois-cent dessins réalisés principalement à l'encre sur papier, représentant de jeunes hommes, souvent nus, parfois parés de coeurs noirs fantaisistes et d'autres charmants atours. Nonchalants ou mis en scène, fiers ou las de leur beauté, ils sont croqués par l'artiste fasciné.
    Rares sont ceux qui regardent dans les yeux leur observateur passionné, dont l'attention se concentre en retour sur leur corps, leurs qualités érotiques et leur sexualité débridée. Du moment que ses sujets se plaisent à montrer leurs charmes, l'artiste est heureux. Sa main assurée saisit une multitude de personnages hauts en couleur, mais en révèle aussi beaucoup sur cet artiste énigmatique. Warhol était déjà un illustrateur de commande prometteur quand il exposa ces études à la Bodley Gallery, dans l'Upper East Side de New York, en 1956.
    Il comptait sur ces dessins pour lui ouvrir les portes de la scène artistique new-yorkaise, sans tenir assez compte de l'homophobie qui persistait alors jusque dans les milieux culturels. S'il ne vit jamais se concrétiser son rêve de les publier sous forme de monographie, il produisit tout de même plus de mille dessins d'après modèle, élégants et spontanés. Cet ouvrage réalise enfin son voeu en rassemblant quelques centaines de ces images les plus réussies, réunies pour la première fois dans un ouvrage relié et choisies en collaboration avec la Andy Warhol Foundation for the Visual Arts.
    Edité par Michael Dayton Hermann, de la Fondation, qui en signe aussi le prologue, le livre contient aussi des essais du biographe de Warhol Blake Gopnik et du critique d'art Drew Zeiba ; l'inclusion de poèmes de James Baldwin, Thom Gunn, Harold Norse, Essex Hemphill et Allen Ginsberg crée des moments d'introspection, qui dialoguent avec le thème et l'atmosphère des dessins. Proches par le style des croquis de Jean Cocteau ou de Matisse, ces dessins au trait assuré et pourtant libre, montrent l'essentiel.
    Le léger voyeurisme, pourtant, est bien propre à Warhol, et même les dessins les plus osés renferment une sorte d'humour léger, un sens du détachement et de l'ironie, qui deviendront la signature de Warhol. Sa main assurée saisit une multitude de personnages hauts en couleur, mais en révèle aussi beaucoup sur cet artiste énigmatique.

  • Inhumés au XIVe siècle av. J.-C., puis exhumés par Howard Carter en 1922, les objets supposés accompagner Toutankhamon dans l'au-delà sont de précieux témoins de croyances depuis longtemps révolues. Ils révèlent aujourd'hui en détail la façon dont les anciens Égyptiens percevaient le périlleux voyage vers le paradis, une Égypte utopique qui ne peut être atteinte qu'à l'issue du jugement dernier.
    Lorsque le célèbre photographe Sandro Vannini commence à travailler en Égypte, à la fin des années 1990, une révolution technologique est en train d'advenir. Les progrès dont bénéficie sa discipline lui permettent d'immortaliser des fresques, des tombes et des objets à un degré de précision inédit. Grâce aux techniques de prise de vue multiple, laborieuses et chronophages, Vannini réalise des reproductions photographiques exhaustives restituant les couleurs originales avec une intensité saisissante. Ces images extraordinaires révèlent la quintessence de ces objets et dévoilent leurs moindres détails les plus sophistiqués.
    Conçu à l'occasion de l'exposition majeure qui entamera sa tournée mondiale à Los Angeles en mars 2018, cet ouvrage complet marque le centenaire des premières excavations menées par Carter dans la vallée des Rois. Beaucoup de ces oeuvres inestimables ont été endommagées, certaines détruites, pendant le soulèvement qu'a connu le pays en 2011, mais elles perdurent heureusement, et dans toute leur splendeur, grâce aux photos de Vannini.
    Les offrandes et les rites, Osiris et l'au-delà, le portfolio de Vannini aborde toutes les facettes de la culture égyptienne antique, mais ce qui domine dans ces images, c'est l' héritage unique de Toutânkhamon. Enrichi de textes rédigés par le photographe et d'introductions signées par des spécialiste du domaine pour chaque chapitre, Toutânkhamon. Le voyage dans le monde d'en bas apaise bien des débats et des mystères. Les avant-propos, érudits mais accessibles, ont été écrits par des égyptologues réputés, parmi lesquels Salima Ikram et David P. Silverman. Les histoires passionnantes et les images somptueuses, passées au prisme d'un regard contemporain, font de ce livre un hommage digne de l'odyssée de l'Enfant-roi, emblème d'une civilisation qui vécut 6.000 ans.

  • Dalí ; vins de Gala

    Collectif

    Dans ce guide délicieusement excentrique, contrepoint de notre très célèbre livre de recettes Les Dîners de Gala, le maître surréaliste partage sa passion pour le nectar des dieux. Le livre revient sur les nombreux mythes liés au vin à travers des textes et des oeuvres de l'artiste aussi sensuelles que subversives, et reste fidèle à cette maxime: « Un vrai connaisseur ne boit pas de vin, il goûte ses secrets. »

  • Les humains sont des créatures extraordinaires. Intelligents, habiles et curieux, nous avons su nous adapter et trouver le moyen de devenir l'espèce dominante de la planète. Notre emprise est si grande que certains parlent d'une nouvelle ère géologique, l'Anthropocène, caractérisée par les changements provoqués par l'homme qui touchent l'ensemble de cette planète bleue que nous appelons notre Terre.

    Cette supériorité induit notre responsabilité autant que notre opportunité : comment envisager notre présent et notre avenir ? De quel savoir avons-nous besoin ? Dirigé par James Lovelock, inventeur de l'hypothèse Gaïa, ce recueil d'essais illustré réunit une équipe chevronnée de penseurs et de scientifiques pour permettre une compréhension profonde de qui nous sommes, comment nous vivons et vers quel monde nous allons.

    En écho à cette théorie qui considère notre planète comme un tout formé d'une multitude d'écosystèmes, La Terre et Moi encourage la connaissance globale. À travers ses 12 chapitres, on découvre à la fois les détails complexes et les immenses structures de notre espèce et de notre planète, depuis notre univers en constante évolution jusqu'à nos cellules infiniment petites mais si puissantes. On observe ainsi les explosions stellaires autant que la richesse des écosystèmes qui fourmillent sous nos pieds, on se plonge dans les rouages neurologiques qui accompagnent toute prise de décision, on appréhende le climat dans son ensemble et l'on s'émerveille de notre proximité grandissante avec la technologie.

    Parmi les sommités mondiales qui ont contribué à ce livre figurent la physicienne quantique Lisa Randall, l'Astronome royal Martin Rees, le biologiste récompensé par le prix Pulitzer Edward O. Wilson et le neuroscientifique et Prix-Nobel Eric Kandel. Grâce aux illustrations dynamiques de l'artiste britannique Jack Hudson, le résultat constitue une source d'inspiration pour tous les esprits curieux, jeunes et vieux, et une boîte à outils de référence pour nous informer et nous éclairer sur l'avenir.

  • Today meets yesterday

    Liu Yang

    Dans ce troisième opus de sa série réalisée pour TASCHEN, la célèbre designer graphique Yang Liu confronte nos modes de vie d'autrefois avec ceux d'aujourd'hui. Sur le modèle de ses précédents livres qui ont connu un immense succès, Today meets Yesterday utilise le principe des paires de pictogrammes saisissants pour évoquer les transformations et les défis de notre monde en constante évolution.

    Liu s'est fait connaître par son mélange de subtilité graphique et d'observation perspicace de nos comportements. Dans Today meets Yesterday, son regard aiguisé sur nos goûts et nos tendances se fait plus ambitieux puisqu'il en vient à juxtaposer passé et présent pour aborder les changements profonds de notre société. Au fil des pages, l'auteur nous fait observer les idéologies en opposition, les menaces universelles passées et actuelles, notre relation à l'environnement et l'immense impact de la technologie sur nos modes de vie, nos modes de pensée et sur notre façon d'aimer, du commerce en ligne à l'avènement d un « homo numericus ».

    Attentive à un grand nombre de sujets, de la géopolitique à nos tendances à la concentration, Liu intègre à son panorama chaque détail de la vie quotidienne comme des grands événements historiques. À travers des thèmes comme Facebook, le gaspillage alimentaire, les modes de déplacement, la tendance à la concentration, Today meets Yesterday promène un regard espiègle mais perspicace sur ce que nous sommes et d'où nous venons.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    C'est toujours la même histoire. Lorsque Taschen a sorti sa première édition limitée de ses carnets de croquis, R. Crumb Sketchbooks: 1982-2011, les fans ont bavé sur le packaging sublime du coffret de 6 volumes, le travail éditorial minutieux de l'artiste en personne, l'introduction manuscrite, la tranche marbrée des livres et le tirage d'art en couleur dédicacée par Crumb. Tous, cependant, n'ont pas eu les moyens de se l'offrir. Alors ils se sont plaints, ont supplié, argumenté, dans un brouhaha qui prit encore de l'ampleur l'année suivante, à la sortie du deuxième coffret rassemblant les croquis de 1964 à 1982.

    Ne vous languissez plus ! R. Crumb Sketchbook, Volume 2: Sept. 1968-Jan. 1975 rassemble les 2 volumes principaux du deuxième coffret. Produit à partir des oeuvres originales qui appartiennent désormais à un ardent collectionneur français, ils offrent une orgie de Crumb sur 444 pages, à un prix irrésistible. Ce livre contient des centaines de dessins réalisés par le maître de la bande dessinée underground, dont des croquis réalisés pour la une des magazines Zap, Motor City et Despair, l'introduction d'Aline, les premiers Yétis femelle, Flakey Foont et Mr. Natural, Honeybunch Kaminski, la culture psychédélique à San Francisco et de grosses fesses rebondies, le tout emballé dans une couverture reliée de qualité arborant en couverture et au dos des illustrations inédites colorisées à la main par Crumb lui-même.

  • La haute gastronomie à domicile.
    Le jardin secret des chefs européens les plus créatifs.
    Les chefs célèbres nous sont familiers. Nous sommes plus que jamais fascinés par la grande cuisine et par ses héros. Les journaux se délectent des facéties de nos chefs préférés, que ce soit dans leur cuisine ou en dehors. Les recettes se transforment en émissions de télévision et les fils d'attente à l'entrée des restaurants gastronomiques ne cessent de s'allonger. Au coeur de cette frénésie, le monde de la gastronomie créative semble bien loin de ces soirées où l'on arrive affamé et épuisé après une journée de travail ou des groupes d'enfants grincheux à la recherche d'un encas après une partie de foot.
    Comment trouver un créneau pour ces saveurs enivrantes dans un agenda déjà comble ? Comme nul autre ouvrage culinaire, 40 chefs 40 frigos met la cuisine à la portée de tous en décrivant le frigo des chefs les plus innovants et captivants au monde.
    Découvrez le berceau de la créativité culinaire grâce à la complicité des chefs qui ont accepté de dévoiler le contenu de leur frigo, leurs produits préférés, leurs habitudes personnelles et surtout leurs précieuses recettes.
    Parmi les illustres protagonistes de cette première édition européenne figurent Marco Pierre White, Yotam Ottolenghi, Thierry Marx, Inaki Aizpitarte, Fatéma Hal, Adeline Grattard et Massimo Bottura. S'éloignant du feu des projecteurs médiatiques dans un souci d'authenticité culinaire, ce livre aborde de manière inspirée et accessible la vie privée de ces génies de la gastronomie.

    40 chefs 40 frigos inclut:
    Les 40 chefs les plus importants d'Europe, dont le premier et le second au classement des 50 Best Restaurants 2015, sponsorisé par San Pellegrino.
    Chaque chef propose deux recettes à partir des ingrédients présents dans son frigo, en utilisant souvent des spécialités et des produits locaux.
    Un index pratique pour trouver rapidement une recette.
    Les adresses de tous les restaurants.

  • Près d'une génération a passé depuis que Sebastião Salgado a publié Exodus pour la première fois. Pourtant le récit qu'il fait, celui des mouvements de populations dans le monde entier, n'a que peu changé en 16 ans. Les facteurs d'attraction et de répulsion de certains territoires ont certes évolué, le coeur du conflit s'est certes déplacé du Rwanda à la Syrie, les peuples qui quittent leur foyer n'en racontent pas moins la même histoire: celle mêlant dénuement, épreuves et lueur d'espoir, tissée au cours d'une longue errance au prix d'efforts psychologiques autant que physiques.

    Salgado a passé six ans aux côtés des migrants, parcourant plus de 35 pays pour témoigner des déplacements de population sur la route, dans les camps et dans les bidonvilles surpeuplés où les nouveaux arrivants achèvent le plus souvent leur voyage. Son reportage évoquent celui des Latino-Américains entrant aux États-Unis, des juifs fuyant l'ex-Union soviétique, des Kosovars fuyant vers l'Albanie, des réfugiés hutus venus du Rwanda comme des premières « embarcations » d'Arabes et d'Africains du Sud du Sahara tentant d'atteindre l'Europe par la mer Méditerranée. Ses clichés montrent autant ceux qui savent où aller que ceux qui sont en fuite, avant tout soulagés d'être sain et sauf et physiquement capables de marcher. Les visages qu'il a rencontrés révèlent dignité et compassion dans les situations les plus, mais aussi les nombreux ravages de la violence, de la haine et de l'avidité.

    Grâce à son regard singulier, attentif aux moindres détails et gestes, Salgado saisit chaque événement marquant des mouvements migratoires, autant que les flux de masses: des camions surchargés, des bateaux surpeuplés et des camps s'étirant à perte de vue, vers un horizon assombri par les nuages, une jambe maigre, entourée d'un bandage, l'empreinte d'un doigt imprimé sur une feuille, une discussion avec un garde des frontières, une mère serrant avec force sur sa poitrine son bébé et son balluchon. Insistant sur l'envergure du phénomène migratoire, Salgado n'oublie pas aussi, avec son humanisme caractéristique, les histoires personnelles derrière les chiffres impressionnants. À la différence des visages noyés dans le flot de séquences des reportages télévisés ou des foules illustrant la une du journal, ce sont là les portraits d'individus, de personnes dont l'identité demeure, y compris dans le gouffre provoqué par la perte d'une patrie, d'un foyer, parfois même d'êtres chers.

    Dans le même temps, Salgado montre les similarités des situations des migrants, qui partagent une expérience commune et universelle. Il nous implique, non comme simples témoins des souffrances des réfugiés ou des exilés, mais comme acteurs des évolutions sociales et politiques que constituent l'information mondialisée, l'urbanisation et les dommages écologiques, ainsi que les profonds écarts de richesse, autant de facteurs qui provoquent les phénomènes migratoires. Au moment où les embarcations flottant en direction des côtes grecques et italiennes amènent vers l'Europe une migration d'une ampleur sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, Exodus lance un appel, non seulement pour une prise de conscience accrue, mais en faveur de notre responsabilité et de notre engagement.

  • Dalí ; les dîners de Gala

    Collectif

    « Les Dîners de Gala est un livre entièrement dédié aux plaisirs du goût... Si vous comptez parmi les adeptes de ces calculateurs de calories qui transforment le plaisir de manger en une forme de punition, fermez ce livre immédiatement ; il est trop vivant, trop violent et bien trop impertinent pour vous. » Salvador Dalí.

    Nourriture terrestre et surréalisme font très bon ménage : sexe et homards, collage et cannibalisme, rencontre d'un cygne et d'une brosse à dents sur un fond de tarte. Les opulents dîners mondains lancés par Salvador Dalí (1904-1989) et son épouse et muse, Gala (1894-1982), ont donné matière à bien des légendes. Heureusement pour nous, Dalí a publié un livre de recettes en 1973, Les Dîners de Gala, qui révèle bien des ingrédients sensuels, fantaisistes et exotiques qui firent la renommée de ces rassemblements.

    Cette réédition rassemble en 12 chapitres l'intégralité des 136 recettes, spécialement illustrées par Dalí et organisées par types de plats, y compris les aphrodisiaques. Les illustrations et les recettes sont accompagnées des extravagantes pensées de Dalí sur des sujets tels que les conversations à table : « La mâchoire est notre meilleur outil pour atteindre la connaissance philosophique ».

    Toutes ces recettes élaborées peuvent être réalisées à la maison, bien que certaines demanderont des talents plus assurés et un garde-manger bien fourni. Il s'agit là d'une cuisine ancienne école faite de plats concoctés par de grands chefs français, maîtres de restaurants étoilés à Paris, tels que Lasserre, La Tour d'Argent, Maxim's et Le Train Bleu. Mais le bon goût, de même que le plaisir voluptueux, ne se démode jamais. En rendant ce livre accessible à un large public, TASCHEN offre à la cuisine d'aujourd'hui une oeuvre d'art, un livre de cuisine pratique et une aventure riche en sensations.

  • Tout ceci remonte à loin. Quand TASCHEN publia la première édition limitée de Robert Crumb Sketchbooks: 1982-2011, les fans bavèrent d'envie devant ce magnifique ouvrage de six volumes réunis en coffret, son agencement méticuleusement pensé par l'artiste, l'introduction manuscrite, la tranche marbrée et le tirage d'art signé d'un croquis de Crumb en couleurs. Mais tous, cependant, ne pouvaient en payer le prix. Ils se sont donc plaints, soupirant d'envie, et leurs lamentations n'ont fait qu'empirer quand est sorti l'année suivante le second coffret, 1964-1982.

    Fini les frustrations. Robert Crumb. Sketchbook, Vol. 1: June 1964 - Sept. 1968 réunit les deux premiers volumes de ces éditions limitées, élaborés directement à partir des oeuvres d'art originales appartenant désormais à un ardent collectionneur français, en 440 pages, un vrai festin de Crumb à un prix irrésistible.

    Le livre contient des centaines de croquis, y compris les premiers dessins en couleurs du maître de la bande dessinée underground, des projets de couverture pour les inoubliables comics, Zap et Head, les croquis originaux de Keep On Truckin', la première apparition de Mr. Natural, mais aussi son évolution et son perfectionnement, Fritz The Cat, The Old Poopero, et beaucoup, beaucoup des filles voluptueuses de Crumb. Le tout est rassemblé dans un ouvrage relié à la couverture ornée d'une illustration récente colorisée à la main par Crumb en personne. Alors pourquoi pleurnicher et dépérir ? Désormais, vous pouvez avoir la qualité TASCHEN à un prix de misère.

  • Dans ce quatrième opus de sa série à succès fondée sur les pictogrammes, la graphiste Yang Liu distille toutes les petites joies et peines qui naissent quand on est enfant ou parent. Mordant et ironique, Adultes/enfants. Mode d'emploi observe avec finesse le quotidien de la vie de famille pour éclairer d'un jour nouveau le changement des mentalités et ces petits soucis que nous avons tous connus en grandissant.

  • NYT ; 36h Europe

    Barbara Ireland

    Entre joyaux historiques, capitales mondiales et petits pays à fort caractère, l'Europe offre de très bonnes raisons de voyager. Le second plus petit continent du monde compense sa taille modeste par la diversité de sa culture et son charme immense, et met autant en avant ses chefs-d'oeuvre artistiques et ses merveilles architecturales que la beauté de ses paysages naturels.
    Cette troisième édition revue et mise à jour du fameux 36 Hours Europe propose 130 itinéraires avisés, issus de la célèbre rubrique du New York Times « 36 Hours », pour découvrir les plus beaux trésors du continent et ses secrets les mieux gardés. De la Bourgogne et ses vins à savourer à Séville rythmée par le flamenco, de la Chypre historique à la détendue Copenhague, vous passerez en 36 heures seulement de l'ancien à l'avant-garde, du culte et à l'inattendu, et transformerez vos week-ends en belles aventures européennes.
    - Plus de 4.500 heures de voyage à travers des itinéraires judicieusement conçus.
    Pour profiter au maximum de votre séjour.
    - Plus de 500 restaurants et 400 hôtels recommandés.
    - Tous les 130 itinéraires ont été intégralement revus.
    - De nouvelles destinations dont Belgrade, la côte Amalfitaine, Galway, et bien d'autres.
    - Des onglets de couleur pour chaque région.
    - Près de 750 photos.
    - Des illustrations signées Olimpia Zagnoli.
    - Des index pour faciliter vos recherches.
    - Des cartes détaillées de chaque ville indiquant toutes les étapes de votre itinéraire;

    D'Abou Dhabi à Zurich, fiez-vous à la collection 36 Hours du New York Times chez TASCHEN pour votre prochain voyage.

  • Jusqu'en mai 2017, Robert Crumb était seulement considéré comme le plus grand artiste underground. Puis, la couverture qu'il a dessinée en 1969 pour Fritz the Cat s'est vendue à 717.000$, un montant record, le plus haut jamais atteint par une planche de bande dessinée, et ce qualificatif a fait long feu. Aujourd'hui, tout ce qui porte la signature de Crumb prend de plus en plus de valeur; c'est le moment idéal pour vous présenter R. Crumb. Sketchbook, Volume 3: Jan. 1975 - Dec. 1982.
    Ce volume, qui combine les tomes 5 et 6 du second coffret de R. Crumb Sketchbook, a été réalisé directement à partir des oeuvres originales appartenant à un fervent collectionneur français. Voici donc un savoureux pavé de 444 pages de Crumb, pour bien moins cher que les originaux, si rares et recherchés. Parmi les centaines de sujets croqués figurent le déménagement de Crumb dans la campagne californienne, son mariage avec Aline Kominsky, la naissance de leur fille Sophie, mais aussi de Mr. Natural et des facétieux Snoids, les strips Arcade, la grogne politique et les angoisses existentielles, des femmes immenses et puissantes et des petits hommes à lunettes, Mao Zedong, Mick Jagger et l'indignation morale, le tout protégé dans un ouvrage relié de qualité dont les illustrations ont été récemment colorées à la main par Crumb lui-même.

empty