Belfond

  • La nouvelle saga de Françoise Bourdin, une saga palpitante et réaliste où se mêlent rires et discussions, rancoeurs et chocs des générations. L'auteur exalte, une fois encore, la force des sentiments, grâce à des personnages vivants et émouvants ;
    La naissance d'une histoire d'amour entre deux personnages blessés par la vie, qui tentent l'un et l'autre de se reconstruire.
    La richesse de l'univers breton : la gastronomie, l'agriculture biologique à l'intérieur des terres, ses habitants.

  • Les adieux à Carola

    Martial Debriffe

    • Belfond
    • 4 Octobre 2012

    Rebecca et Myriam, deux soeurs veuves, vivent dans leur maison strasbourgeoise en compagnie de Sarah, la fille de Rebecca. Rebecca a la charge d'une librairie, et gère également la fabrique de bougies familiale. Les trois femmes mènent une existence tranquille jusqu'à ce que Shulmann, le financier et homme de confiance des deux soeurs, déflore Sarah..
    Commence alors pour la famille une longue suite d'amours contrariées et de mésententes.
    Afin de pallier le déshonneur de sa fille, Rebecca doit lui chercher un mari complaisant : elle choisit Samuel, un jeune homme pauvre, d'origine prussienne, et fait de lui le gérant de la fabrique de bougies en contrepartie de son silence. Bientôt, Samuel et Sarah donneront naissance à une petite fille, Carola. Mais Rebecca et Samuel se détestent, aussi Samuel prend-il un malin plaisir à révéler à Myriam de quelle façon elle a été flouée par sa soeur Rebecca, qui a vendu certains de ses biens sans prendre la peine de lui en parler...
    Hors d'elle, Myriam décide de se venger et de réserver une belle surprise à Rebecca. Elle modifie son testament juste avant de mourir, pour léguer tous ses biens à Carola... donc à Samuel, l'ennemi juré de Rebecca, qui pourra ainsi mourir dépitée et amère, après avoir longuement remâché ses rancoeurs.
    Devenue grande, Carola épousera Otto, un militaire allemand toujours absent, qui parviendra tout de même à lui faire un enfant, Friedrich. Ecartelée entre l'amour qu'elle éprouve pour son mari, sa lassitude de l'attendre et son désir de vivre, elle s'éprendra d'un jeune métayer, Mathias. De leur passion naîtra Karl.
    Comme Otto et Samuel (son mari et son père) mourront pendant la Grande Guerre, Carola, alors privée de ressources, devra vendre ses biens strasbourgeois.
    En 1919, considérés comme allemands par les vainqueurs, Mathias, Carola et ses deux fils partiront vivre à Munich, dans l'appartement familial hérité d'Otto. Mais la montée du nazisme va contrecarrer leurs plans, et Friedrich deviendra un dignitaire du parti de Hitler.
    Lorsque Sarah mourra, Carola, Mathias et Karl seront obligés de fuir chez un cousin à New York, en passant une dernière fois à La Houblonnière, leur maison de campagne... Leur salut pourrait bien en dépendre....

  • La Bretagne et ses paysages tourmentés, l'histoire émouvante de Paul Benalec, un jeune patron pêcheur qui abandonnera la femme de sa vie et son métier après la mort tragique de ses trois équipiers, emportés dans les flots glacés de l'océan un jour de tempête. Un roman profond, où il est question d'humanité, d'orgueil, de pardon et de rédemption.

  • La tour de Malvent

    Gilbert Bordes

    • Belfond
    • 25 Octobre 2012

    En 1919, lorsque Angelo Barconi revient à Malvent après onze ans d'absence, il n'a qu'un désir : revoir son premier amour, Marie. Mais, le jour de son retour, alors que dans les collines il chante Le Temps des cerises pour appeler la jeune femme, la vieille tour qui domine le village commence à émettre un mugissement permanent et sinistre qui trouble énormément les habitants de Malvent...

    Pour certains, le bourg serait la proie d'une malédiction, et ils voient là une condamnation de leurs actes passés : l'Italien serait-il revenu pour venger la mort de son père, qui pèse sur tous tel un honteux secret ?

    Le doute et la peur s'installent parmi les gueules cassées et les vieux du village, en même temps qu'un profond désir de vengeance à l'égard du beau Barconi. Revenu de la guerre sans la moindre égratignure, celui-ci a en outre le toupet de séduire Marie... Dans la tourmente, qu'adviendra-t-il de l'amour intact et coupable d'Angelo et de la fille du cafetier ? Car la jeune femme est à présent la mère d'une fillette de dix ans et l'épouse de Martin, un mutilé dont l'aspect physique la rebute mais pour qui elle éprouve une grande reconnaissance...

  • La provence ! ses étendues de lavande, ses oliviers, sa garrigue pleine du chant des cigales, son soleil éclatant et surtout ses vignes.
    Gabrielle rayonne d'être de nouveau à fontvieille, au pied des alpilles, le village de son enfance. là oú, vingt ans plus tôt, son coeur est resté, là oú il la ramène aujourd'hui. cependant, le retour de gabrielle delmas suscite les curiosités. pourquoi veut-elle s'installer dans cette région, oú son père a trouvé la mort dans des circonstances troublantes ? déterminée, la jeune femme ne tarde pas à acheter lou triadou, une terre au riche cépage qui appartenait autrefois à sa famille.
    Mais le pari de diriger un domaine seule est risqué alors que l'ombre du château de montauban s'étend sur la vallée depuis des générations. victoire de montauban, reine mère sans scrupules qui n'a de cesse d'acquérir les petites exploitations et d'asseoir son pouvoir, s'avère être un adversaire de taille. d'autant qu'il n'est jamais bon de remuer un passé peu glorieux. gabrielle ne s'attendait certes pas, en retrouvant ses racines, à déterrer la hache de guerre avec montauban, ni à faire resurgir de vieux fantômes oubliés.
    Comme elle n'imaginait pas non plus rencontrer l'amour au pays de ses ancêtres.

  • Le chant du papillon

    Gilbert Bordes

    • Belfond
    • 3 Novembre 2011

    Montmartre, 1940. Par les fenêtres de l'appartement de sa voisine, chez qui il s'est réfugié, Arnaud, onze ans, voit deux hommes de la Gestapo emmener sa mère. Quelques années plus tard, le garçon est recueilli par ses grands-parents maternels, de rudes paysans périgourdins. La vie est dure, à Lussac, et Arnaud subit en silence les moqueries de ses camarades au sujet de son pied bot, mais aussi les remarques malveillantes contre sa mère, que personne n'a revue depuis son arrestation. Au village, il demeure un étranger, malgré la tendre amitié de la petite Lilly, une fillette de son âge. Il faut dire que, le jour de son arrivée, une inconnue assassinée d'une balle en plein coeur a été trouvée dans le parc du château... Pourquoi le meurtre a-t-il eu lieu précisément ce jour-là ? Et pourquoi les gens se sentent-ils si coupables de ce qui s'est passé ? Il plane sur Lussac un lourd secret que les enquêteurs pourraient avoir le plus grand mal à percer.

  • L'histoire de Juliette, propriétaire d'un domaine viticole, et ses combats au sein de la petite société du vignoble du Blayais dont les traditions séculaires tentent de faire rempart aux assauts du monde contemporain. Ancré dans les paysages de l'estuaire girondin,Le Retour aux Alizésest le roman d'une génération de femmes qui ont cru gagner leur liberté mais doivent composer, à l'âge de la maturité, avec les tourments du coeur et les impératifs du devoir.Juliette Leroux, qui vit au Canada depuis trois ans, revient aux Alizés, près de Bordeaux, pour assister aux obsèques de son ex-mari. Isabelle, sa fille, gère d'une main de maître le vignoble familial qu'elle lui avait confié avant son départ. Mais celle-ci l'accueille avec des sentiments mitigés, alors que Juliette trouve plus de réconfort chez un ami d'enfance, Nicolas Frémont, un entrepreneur associé à son ex-mari, et son successeur à la mairie de Saint-Louis. Ce dernier lui confie que la société, qu'il va devoir diriger seul maintenant, traverse une situation financière catastrophique. L'ex-mari de Juliette a engagé des fonds importants pour l'acquisition d'un terrain. Mais à quelles fins ? C'est en triant les papiers du défunt que Juliette fait alors une découverte extraordinaire qui la pousse à retarder son retour à Montréal où l'attend son amant, Erwan. Le terrain acquis par son ex-mari recèle en réalité un trésor : des sources thermales de l'époque romaine. Elle et Nicolas reprennent à leur compte son projet de créer un centre de thermalisme à vocation internationale, projet qui pourrait relancer l'économie d'une région frappée par la crise viticole. Ironie suprême que de célébrer la vertu de l'eau dans une province vouée à la passion du vin ! De fait, l'entreprise suscite l'opposition farouche de locaux qui défendent la promotion de leur vignoble à travers un projet concurrent dédié au tourisme oenologique.C'est au coeur de cette bataille politique et culturelle que Juliette va découvrir chez Nicolas, mieux qu'un partenaire, un allié sensible et aimant. Mais elle va devoir se débattre dans les contradictions et un sentiment de culpabilité croissant. Dans la lignée des Leroux, de ces femmes qui ont tenu à bout de bras le domaine, n'a-t-elle pas déjà été le « chaînon défaillant » ? Celle qui a pris la fuite ? Et que vont penser de sa conduite Erwan, qui attend son retour à Montréal, ou sa fille, Isabelle, et son compagnon, Thomas, au regard pourtant bienveillant ?

  • Septembre 1797. À Paris, des meurtres d´une atrocité sans nom touchent les maîtresses d´hommes politiques influents. Frappée par des visions d´une extrême violence, la Sibylle Marie-Adélaïde Lenormand décide d´enquêter sur ces mises à mort qui ressemblent à s´y méprendre à celles décrites dans les textes de Sade...


    Septembre 1797 : Bonaparte vole de victoire en victoire en Italie. À Paris, c´est le Directoire, gouverné par Barras, le « roi des pourris ». Néanmoins, les royalistes sont en passe de prendre la majorité aux deux assemblées et, sur cinq directeurs, deux sont franchement royalistes et s´opposent à toutes les décisions de leurs collègues. D´où un grand nombre d´intrigues et de complots, que Joseph Fouché, agent spécial au service de Barras, va faire en sorte de démêler.
    Car une série de meurtres d´une barbarie absolue touche les maîtresses d´hommes politiques influents... Frappée par des visions d´une extrême sauvagerie, Marie-Adélaïde Lenormand décide d´enquêter sur ces meurtres qui lui évoquent irrésistiblement ceux décrits dans les romans d´un auteur publié sous le manteau : Donatien Alphonse François de Sade.
    Sade, justement, vit dans le dénuement, sans cesse poursuivi par ses créanciers. Contacté par une association de gens de lettres aux motifs pour le moins étranges, il reçoit pour mission d´écrire une pièce musicale dans la lignée deJustine ou les infortunes de la vertu, roman interdit à cause de son obscénité. Dénué de scrupules il va s´exécuter, mettant en marche une monstrueuse et mortelle machination...

  • Cette saga d'une famille vinicole du Mdoc commence en 1929. Elle fait l'objet d'une srie tlvise.


  • à quelques mois des vendanges, un incendie ravage le massif des alpilles, détruisant une partie du vignoble de montauban.
    pour béatrice, la propriétaire, c'est un véritable traumatisme, d'autant qu'elle lutte depuis deux ans avec ses voisins de lou triadou pour éviter la faillite du domaine. grâce au soutien d'olivier, le frère de son mari défunt, elle surmonte cette nouvelle épreuve et, peu à peu, des sentiments amoureux se mêlent à leur tendre complicité. mais l'arrivée de maude dormeuil, une séduisante femme d'affaires, va semer le trouble dans leur relation.
    dans la vallée, les esprits s'échauffent. deux cadavres ont été découverts dans la garrigue, non loin de montauban. assassinats ou simples accidents ? pour bon nombre de villageois, le meurtrier pourrait bien être manolo, un jeune gitan installé depuis peu dans la région. a moins qu'une mystérieuse légende ne soit la cause de tous ces maux. intrigues, morts suspectes, superstitions. une saga palpitante entre passions et luttes de pouvoir dans le monde fascinant de la vigne et des traditions provençales.


empty