• 1965. Charlotte Gallet, 93 ans, est bouleversée : son petit-neveu a reçu l'offre d'un promoteur immobilier et veut vendre la Maison du Cap, conçue par le père de Charlotte, l'architecte James Desormeaux, à la fin du XIXe siècle. La demeure sera rasée pour laisser place à un ensemble de villas qui bénéficieront de la vue incomparable sur le bassin d'Arcachon.
    Paniquée, révoltée, Charlotte fait appel à un cabinet d'architectes bordelais afin de demander conseil. Iris, l'une des deux architectes, se rend au cap Ferret pour rencontrer Charlotte et les siens. Fragilisée par une fausse couche récente, Iris est en instance de divorce. Elle tombe sous le charme de la Maison du Cap, comme de ses habitants. Parallèlement, Iris apprend la mort en Espagne de son unique parente, sa tante Anna. Tout en découvrant l'histoire tragique de cette dernière, la jeune femme cherche à remonter le cours du passé et fait sien le combat de Charlotte.

  • Les dames de Tarnhac Nouv.

    Le château de Tarnhac, perché au-dessus de la vallée de la Dordogne, regroupe un petit monde de châtelains, de domestiques et de métayers, isolé, vivant à l'écart et replié sur le secret de l'héritier des Tarnhac.
    Mondane, vingt ans, y rejoint un époux qui l'effraie et une belle-mère habituée à tout régenter. La jeune femme se sent très vite étrangère. En 1914, les hommes, appelés au combat, quittent le château. Mondane, libérée de ses angoisses, peut enfin révéler son véritable tempérament. Elle prend en main le domaine, auquel elle s'est attachée et développe la culture du tabac dont la demande s'accroît au cours du xxe siècle, surtout pendant les deux guerres. Ce précieux tabac fait en effet partie du paquetage des soldats. De puissants liens de solidarité et d'amitié unissent peu à peu toutes les femmes de Tarnhac...

  • Orpheline, Marie espère pouvoir un jour goûter à la douceur d'un foyer. Recueillie par une riche famille charentaise, elle perd rapidement ses illusions. Elle est employée comme servante dans leur belle propriété, aux Bories. Elle travaille dur, confrontée quotidiennement à l'animosité de sa patronne ainsi qu'au mépris du neveu, Macaire. Heureusement, Pierre, son ami et voisin vient la réconforter et jouer inlassablement avec elle près du bois des Loups.
    Les années passent Marie connaîtra enfin la révélation de ses singulières origines. Soulagée de retrouver un pan de son histoire, elle épouse son compagnon d'enfance.
    Une vie tranquille s'annonce pour eux, si ce n'est les mauvais penchants de Pierre, la jalousie de Macaire mais aussi les affres de la Seconde Guerre mondiale...

  • En 1924, les truffières d'antonia albarède, l'une des césarines, retrouvent leur splendeur perdue.
    Avec ses pâtés truffés, la conquête de la rue limogeanne, à périgueux, peut alors commencer. la grande guerre avait ruiné les truffières d'auberoche. grâce à l'argent des sarazac, et surtout à l'amour de julien, antonia peut désormais se consacrer à sa passion : le diamant noir du périgord. ainsi naît " la tradition albarède ", une estampille de bon goût et de finesse qui va conquérir les grandes tables.
    Mais toute ambition humaine, aussi généreuse soit-elle, connaît des retournements de situation. contre vents et marées, antonia imposera ses produits, faisant fi des impératifs de l'industrialisation. jusqu'au jour oú la prêtresse de périgueux lancera son ultime défi : ouvrir un restaurant à la gloire du joyau culinaire du périgord. l'enseigne portera un nom évocateur : grand-mère antonia.

  • Une autre vie...
    Loin de la chèvrerie, des jours sans joie et monotones. Loin de celui qui les tourmente... Estelle et Céline, mère et fille, si proches, aspirent à de nouveaux lendemains.
    Un jour de 1943, après un accès de violence paternelle de trop, Céline fugue. Au bout d'une course folle entre vignes et champs de sa terre girondine, l'adolescente découvre un château magnifique. Un vertige la saisit. Serait-ce le rêve de sa mère qui se matérialise ? Hélas... ce lieu n'est autre que l'Ecole de préservation pour les jeunes filles de Cadillac. Une ancienne prison devenue une école à la discipline de fer où Céline va vivre plusieurs années. Séparée de sa mère tant aimée, rendue inconsolable par son absence. Et par des secrets enfouis depuis trop longtemps...

    Initiation, révélations, destins contrariés... Un roman au coeur des ombres d'une famille et d'un site patrimonial, le château de Cadillac.

  • Il y a huit ans, Fabien a disparu sans un mot, laissant derrière lui Marion, son grand amour. Fuyant le trop lourd passé de sa famille, il a tout abandonné. Une longue errance l'a conduit en Italie, où il a changé de nom et est devenu propriétaire d'un vignoble dans le Piémont. Quand, à Montauban, le hasard place sur sa route Marion, et un petit Lucas de sept ans, il comprend rapidement qu'il est le père. Non sans douleur, Marion, elle, a tourné la page : devenue une pugnace journaliste d'investigation, elle est mariée depuis trois ans à Romain, qui travaille également pour la filière viticole, et qui a adopté le petit garçon. Alors que ces retrouvailles viennent troubler son bonheur tranquille, la jeune femme découvre un scandale lié à la communauté vinicole locale.
    Une affaire de vin frelaté qui, bientôt, expose Marion à de nombreux dangers...
    Avec la résurgence du passé, sombre et douloureux, Marion et Fabien devront faire face à leurs sentiments exacerbés, et à leur difficulté à trouver le chemin du pardon.
    Mais existe-t-il seulement un avenir pour eux ?
    Un beau portrait de femme signé Martine Delomme, l'auteur du Choix des apparences.

  • Arcachon, 1849. Léonie lutte pas à pas pour offrir à ses enfants une vie meilleure que la sienne. En 1862, Margot, sa dernière fille, déborde de désirs de bonheur et refuse une existence toute tracée de misère et de labeur. Charlotte, enfant illégitime de Margot, devient photographe et donne vie à Dorothée, une des premières femmes aviatrices. Enfin il y a Violette, la petite dernière, qui entrera dans la Résistance.
    De mère en fille, dans cette maison du Cap qui sera pour chacune un refuge, des femmes farouches forgent leur destin avec une ardeur particulière, pleine de tumultes et de remous. Et dans les plis d'une Histoire qu'elles traversent et imprègnent successivement, elles gagnent une à une ce que leur époque voudrait leur refuser.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'épopée des Marsac a débuté avec Pierre. Sous-officier aux armées du temps de la splendeur de Bonaparte, il a pu léguer à ses descendants le Grand Castel, une magnifique bâtisse posée sur une centaine d'hectares de terre, et il leur a confié le récit de sa vie.
    Des écrits que, chacun à leur tour, ils décideront d'enrichir. Albine, sa fille, fera prospérer le domaine en y plantant des vignes. Aurélien, l'arrière-petit-fils, en assurera la pérennité. Et enfin Ludivine, de la quatrième génération, deviendra médecin, et reviendra dans son fief pour y soigner ses concitoyens.
    Tous compléteront la trame des chroniques familiales où se mêlent, s'embrassent et s'embrasent petite et grande histoires.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le temps et rien d'autre...
    Celui que Paloma, vigneronne respectée et séduisante quadragénaire, consacre chaque jour à sa vigne, soucieuse d'en tirer le meilleur vin. Celui qui a forgé le couple qu'elle forme avec Arnould, propriétaire de Château Valliran. Complices depuis vingt ans, ils ont vu grandir ensemble leurs deux adolescents, ensemble ils ont développé leur vignoble : elle à la vigne et au chai, lui à la vente. A l'heure où Paloma veut convertir le domaine au bio pour mieux préserver l'environnement qu'elle aime, elle se retrouve seule : son séducteur de mari fuit la maison ; son aînée se met en danger...
    L'amour, la parole délivrée, le patient travail du temps suffiront-ils à Paloma pour surmonter les épreuves ?
    A travers l'histoire d'un couple au long cours, de ses petits ou lourds secrets, une immersion dans l'univers du vin avec ses rites, ses enjeux, aux côtés de ceux qui cultivent un savoir-faire ancestral.

  • Été 1942. Loin de la persécution nazie qu'ont fuie ses parents, un enfant juif se cache sur les bords de la Dordogne.
    Protégé par les Lachaume, simples fermiers, Daniel, 10 ans, entre dans un monde inimaginable pour lui. À mesure que la rumeur de la guerre s'éloigne, le petit citadin découvre les travaux des champs, les secrets de la nature et la chaleur d'une famille paysanne.
    Il découvre aussi Lisa, la princesse de ce royaume menacé. Elle a son âge, elle ne parle pas, on dit qu'elle « n'est pas comme les autres ». Lisa attendait tout simplement Daniel pour vivre avec lui la plus singulière et la plus émouvante des histoires d'amour...

  • Cédric est Professeur de philosophie à Paris. Le 13 novembre 2015, il perd sa femme et ses deux adolescents dans l'attentat du Bataclan. Effrayé par la haine qu'il ressent, il fuit Paris pour trouver la solitude et se reconstruire dans une vieille bâtisse proche du château de Montaigne, dans le Périgord, un philosophe qu'il admire. Cette maison, son parc et sa vieille chapelle lui réservent de nombreuses surprises, une véritable plongée dans l'Histoire.
    Peu à peu, la vie reprend ses droits et lui ses cours de philosophie au lycée voisin où la violence des élèves constitue un véritable défi. Cédric se raccroche toujours aux philosophes qu'il admire : Montaigne, La Boétie, Stefan Zweig ou François Cheng. Il croise la route de Sidonie, professeure d'histoire, avec laquelle il créé un spectacle historique au château de Montaigne. Leurs échanges vont lui redonner goût à la vie, mais Sidonie cache de lourds secrets...
    D'une plume alerte, Elisabeth Bourgois décrit les méandres de la reconstruction d'un homme brisé par le destin et qui retrouvera le goût de vivre et d'aimer.

  • Doué d'un humour tendre et décapant, Georges Coulonges n'a jamais oublié les leçons de morale copiées enfant à la communale, à Lacanau, et qui seront le fil conducteur de sa vie :
    Modestie, honnêteté, courage, amour du travail bien fait et de la beauté de la langue française...
    Muni de ce viatique, il ira de succès en succès. Journaliste puis parolier pour les plus grands : Jean Ferrat, Juliette Gréco et bien d'autres encore, auteur de télévision avec Pause-Café et Joëlle Mazart, premières séries générationnelles, puis auteur de théâtre et enfin romancier avec Les blés deviennent paille ou L'Eté du grand bonheur (Prix des Maisons de la presse, 2000). L'enfance solaire, le chemin d'artiste et les rencontres d'un baladin qui n'a cessé d'aimer la vie - qui le lui a bien rendu - défilent dans cette autobiographie, pleine de charme et de fantaisie.

  • Les externes libres qui se rendaient au lycée Michel-Montaigne de Bordeaux en longeant la faculté de médecine ne prêtaient guère attention à cet inconnu, allongé à l'abri d'une étroite verrière. À force de le voir, hiver après été, ils ne le voyaient plus. Aucun d'eux n'aurait pu dire qui il était, d'où il venait, ni même ce qu'il devint le jour où il disparut. Roger Boussinot pas plus que ses camarades.

    L'image de ce vieillard insolite, échoué sur le trottoir de la grande ville, n'a cessé de hanter Roger Boussinot. Quarante ans plus tard, en 1976, il tente de répondre aux questions qu'il ne s'est pas posées, adolescent. Il donne un nom à cet inconnu : Jean, dit Chalosse ; il imagine sa vie : celle d'un de ces " moutonniers " qui, jadis, juchés sur des échasses, poussaient les troupeaux, de la Gironde aux Pyrénées, à travers des landes encore inviolées. Il en a déduit les événements qui ont conduit sur les marches de la faculté de médecine de Bordeaux le dernier représentant d'une civilisation assassinée.

  • Depuis sa naissance dans les années 20, Emile Peyrissac habite un petit village sur les bords de la Dordogne. Il nous raconte la vie merveilleuse et simple que menaient les gens qui connaissaient les secrets de cette vallée sauvage. Il grandit parmi les forestiers, les pêcheurs, et auprès de son amie d'enfance, la jolie Gaby Croze. Jusqu'au jour où la construction d'un barrage vient faire voler en éclat cette harmonie et ce bonheur parfait.

    Il assiste impuissant au spectacle des villages rayés de la carte, des centaines de familles expropriées. Bientôt la guerre éclate. Il s'engage dans la Résistance. Gaby devenue institutrice s'installe en ville. Leurs chemins se séparent, mais le destin leur permettra-t-il de se retrouver et de retrouver cette Dordogne qu'ils aiment tant ?

  • Parce qu'il a répondu avec force à l'insulte suprême qu'on lui avait faite, Guilhem part sur les chemins de la liberté. En cette fin du XVIIe siècle, il appartient à la « caste maudite » des cagots qui, depuis des centaines d'années, est frappée d'exclusion et de persécution. Il est temps pour lui de devenir un autre homme, de s'accomplir dans son travail pour être respecté.
    Son désir de reconnaissance et le hasard des rencontres le mèneront vers l'Armagnac, à Auch, cité gasconne où, au pied de la cathédrale, son destin basculera à nouveau.
    Deviendra-t-il enfin ce qu'il rêvait d'être, un sculpteur sur bois au talent reconnu ? Parviendra-t-il à s'affranchir de sa condition et à bannir pour toujours de la cathédrale cette porte des Maudits réservée aux cagots ?

    Bouleversante et méconnue, l'histoire des cagots d'Aquitaine.

  • Une croyance populaire affirme que les mouettes sont l'âme des marins disparus en mer...
    La jeune Gabrielle vit avec son père Denis, qui tient le café le Mascaret, à Meschers, village de pêcheurs de l'estuaire de la Gironde. Elle devient auxiliaire au phare de Cordouan, le « Versailles des mers », situé à sept kilomètres en mer sur le plateau de Cordouan. Même si le lieu ravive le souvenir de Léa, sa mère morte lors d'un naufrage dix ans plus tôt, elle s'y sent bien. Parfois, au-dessus de sa chambre, vient se percher une mouette à la gorge noire. Pour la jeune fille, c'est comme si cet oiseau des mers lui transmettait des messages de la disparue. Parmi les gardiens, il y a Alexis, de dix ans son aîné, dont elle tombe amoureuse. Quand la guerre est déclarée, Meschers se vide de sa jeunesse et Alexis disparaît sans plus donner de nouvelles... Sur la côte, les Allemands ordonnent la construction du mur de l'Atlantique, et l'extinction des feux de Cordouan.
    Alors que les mesures contre les Juifs s'intensifient, Gabrielle s'étonne que son père Denis l'incite à rester au phare. Que craint-il donc pour elle ?
    Drames, secrets, révélations sur sa mère et amours contrariées vont précipiter le destin de Gabrielle dans la tourmente et loin des siens...

  • 1985. A Eauze, charmant village du Gers, qui fut une cité gallo-romaine. Claudia, née avec le siècle, se repose dans son havre de paix, le parc de la Ténarèze (qui porte le nom de l'ancienne voie romaine), et remonte le fil du temps et de ses souvenirs : ses parents, Paulin, ébéniste, époux très jaloux, qui lui a toujours refusé l'enfant qu'elle voulait tant... La Ténarèze a été un gîte pour des pèlerins. Paulin y a partagé beaucoup de temps avec ces marcheurs infatigables. Jusqu'à la mort - accidentelle - de ce dernier, ombre et plaie vivace dans la vie de Claudia.
    Une visite va bouleverser la vie de l'octogénaire : le maire vient lui exposer son projet, celui de créer, à la Ténarèze, une maison de retraite. Elle comprend qu'il s'agit d'une expropriation. Dès lors, Claudia va mener un combat pour sauvegarder son domaine. Que l'on investisse son parc, jamais ! Et que jamais l'on ne vienne à découvrir son secret enfoui sous terre depuis près de cinquante ans. Mais les travaux commencent. A la suite d'un creusement pour la canalisation, on déterre d'étranges trouvailles... mais aussi des mosaïques, vestiges d'une villa gallo-romaine.

  • Fidèles à la tradition viticole de leurs pères, les cousins David et Gaspard font l'acquisition d'une belle propriété dans le Médoc. En 1900, à l'Exposition universelle de Paris, le clos-marzacq, fruit de leurs récoltes, reçoit une médaille d'or. Dès lors, ils affichent clairement leur ambition : entrer dans le monde très fermé des négociants et conquérir de nouveaux marchés. Il leur faut donc accéder au quai des Chartrons à Bordeaux, sésame pour l'Angleterre et les Etats-Unis...
    Gaspard et David sauront-ils conforter leurs succès et leur fulgurante ascension malgré l'épreuve du temps ? Leurs liens profonds, leurs amours aussi, pour Hélène et Constance, y résisteront-ils ?
    Quai des Chartrons fait revivre le Bordelais viticole et portuaire du début du xxe siècle, et exalte la passion d'hommes amoureux de leur terre, soucieux d'en tirer le meilleur vin.

  • L'immense forêt landaise - la plus vaste d'europe - et sa pinède infinie ne datent que du second empire, quand napoléon iii décidait le boisement dans cette région de pâturages et de marais, réduisant à la misère une ancestrale population de bergers.
    Gilles escource, l'un de ces jeunes gens ayant choisi l'exil, revient un jour au pays, fortune faite aux amériques. grâce à son or, il peut racheter des milliers d'hectares de l'eldorado futur et prendre sa revanche sur ses anciens maîtres. mais gilles, devenu, à l'égal des frères pereire, un des "seigneurs" de la haute lande, n'a jamais oublié la sauvage linon, amour de son adolescence, tenue en esclavage par des bourgeois et un mari odieux.
    Gilles pourra-t-il sortir vainqueur de tant de haines, de jalousies et de conflits d'intérêts ?

  • Dans l'arrière-pays des Landes, Guilhem, juché sur ses échasses, surveille les assauts du vent. Il est gardien des sables, un métier rude mais indispensable pour préserver le littoral de l'avancée des dunes. Le « berger des sables » vit dans une petite communauté de cagots, mise à l'écart du reste de la population. Le mystère de leur origine reste entier, et il pèse sur eux, depuis des siècles en Aquitaine, comme une terrible malédiction.
    Le coeur de Guilhem, prétendant éconduit de la jolie Bertrane, bat entre tristesse et révolte. Il voudrait changer le monde et ses mentalités.

    Le Gardien des sables conte les bonheurs et les souffrances des cagots à la fin du XVIIe siècle. Une page dramatique, méconnue et authentique de notre histoire.
     

  • En cette année 1700, la malédiction qui pèse sur les cagots poursuit la douce Alice, condamnée à l'errance... Seule sur les route, elle trouve refuge à Bassoues chez un couple de boulangers, mais elle en sera bannie à cause de la lèpre blanche qu'elle vient de contracter. Alice suit une troupe de comédiens sur les routes, jusqu'à Pau, puis elle doit mendier pour survivre. Mais, en tenant une promesse faite à un condamné à mort, elle rencontre celui qui va changer le cours de sa vie : le baron d'Estigasse. Il lui offre l'hospitalité et du travail, puis la demande en mariage. Elle devient alors la « baronne blanche ». Mais bientôt son passé la rattrape...

  • Dix récits fantastiques sur le thème de l'errance. Le réel est bien là, mais très vite, c'est le dérapage et le personnage se perd... Egarements sur les quais d'Exeter, sur les quais de Bordeaux, sur les plages de Soulac l'hiver, dans le désert égyptien, mais aussi au bord du lac Léman, dans un champ de cannes à sucre en Louisiane. Une clinique bordelaise sert de cadre à une étrange expérience. Constantin Cavafy, le grand poète alexandrin de langue grecque se rend ce soir à un bien curieux rendez-vous...

  • Le jeune amour

    Michel Jeury

    • Pocket
    • 19 Mars 2009

    Gil Jallas a dix-sept ans, un excellent caractère et l'ambition de devenir un jour un grand écrivain. Comment brûler les étapes quand ses modestes origines lui interdisent l'université ? Dans cette petite ville de Dordogne des années cinquante, encore agitée des rumeurs et des scandales de l'Occupation, Gil accepte un emploi dans l'entreprise de perception locale, où son intelligence et son audace vont pouvoir s'exercer. Il prend des risques, se dépêche de vivre et d'aimer. Deux femmes vont se charger de son éducation sentimentale. Avec la blonde Marie et l'opulente Isabelle, femme du patron, des jeux dangereux se préparent. Ils vont l'entraîner dans un drame aux conséquences insoupçonnables.

  • 1936.
    Les congés payés ! pour la première fois de leur vie, des millions de français partent en vacances !
    Dans la joyeuse ambiance d'une auberge de jeunesse, loulette rencontre benoîte. tout sépare la fille du chômeur toulousain de la riche héritière fuyant, sous une fausse identité, les contraintes de son milieu social.
    L'amitié naît pourtant, créatrice d'aventures, d'affrontements, de contradictions qui pourraient bien être celles de l'époque : au bonheur de la plage et des marches en forêt se mêlent les angoisses du chômage, du fascisme montant, de la guerre qui se prépare.
    à la peinture pudique d'une adolescente s'éveillant au plaisir, le roman ajoute le tableau le plus authentique, le plus coloré d'un temps dont il nous révèle bien des traits.

empty