• Juin 1944. Abigaël a réussi à surmonter le chagrin que lui a causé le départ d'Adrien, le maquisard dont elle est éperdument amoureuse. En faisant la connaissance de Maxence Vermont, un riche notaire, la jeune femme est stupéfaite : ce nouveau venu est le sosie presque parfait d'Adrien de qui elle reste sans nouvelles. Troublée par cette ressemblance, elle tombe rapidement sous son charme.
    Mais au moment où se prépare un joyeux événement, le destin frappe à nouveau. La Gestapo menace en effet le bonheur de sa tante ainsi que la sécurité de tous ceux qu'elle chérit. Alors que la guerre amorce un nouveau tournant, la jolie Messagère des anges subit la plus cruelle des épreuves. Grâce à l'affection des siens, Abigaël trouvera-t-elle le courage de poursuivre sa destinée ?

  • Printemps 1944. À Angoulême, les miliciens et l'armée allemande affrontent les Combattants de l'ombre. Parmi eux, le jeune maquisard Adrien, dont la jolie Abigaël est profondément éprise. Mais en ces temps troublés, il est difficile pour les deux tourtereaux de vivre pleinement leur amour.
    Abigaël doit faire face, quant à elle, aux figures du passé. Elle revoit Claire, la belle dame brune éprouvée par la mort de son mari. Celle-ci aspire à retrouver sa famille. Et Abigaël, la Messagère des anges, lui a promis de faire des miracles. Parmi les ombres de l'au-delà, la jeune femme trouvera-t-elle la clé d'un avenir meilleur ? C'est du moins ce que semble vouloir lui dire un esprit bienveillant qui pourrait bien être sa mère...

  • Septembre 1944. Angoulême libérée connaît les heures sombres de l'Épuration en attendant de retrouver sa quiétude d'antan. Abigaël, qui y commence une nouvelle existence auprès du notaire Maxence Vermont, découvre chaque jour avec amertume le véritable visage de son époux. Surtout depuis que celui-ci a éloigné du foyer Cécile, la petite soeur d'Adrien, le maquisard dont la jeune femme était follement éprise et qui a disparu.

    Fidèle à son tempérament, la jolie Messagère des anges continue pourtant d'oeuvrer auprès des âmes errantes qu'elle rencontre. Jusqu'au jour où sa grand-mère Edmée de Martignac, sur son lit de mort, soulève un autre pan du mystère qui entoure sa famille. Son grand-père, encore en vie, ignorerait son existence...

    Ajouter au panier
    En stock
  • À l'aube de l'été 1948, la guerre continue de hanter les esprits. Chacun pleure ses disparus et tente de guérir ses blessures. Pourtant, sur la vallée des Eaux-Claires souffle un vent de renouveau : Abigaël vit désormais auprès de son grand amour Adrien et s'apprête à donner le jour à leur premier enfant. Mais l'accouchement est une épreuve, et la Messagère des anges ne doit sa survie qu'au retour inopiné de Claire Roy, la maîtresse du Moulin du Loup.

    Toute à la joie de ces retrouvailles inattendues et de cette naissance presque miraculeuse, la jeune femme et ses proches ne voient pas se profi ler les terribles événements à venir. Dans cette nouvelle vie d'épouse et de mère, Abigaël découvrira aussi l'étendue de ses dons : la mèneront-ils au bonheur ?

  • Charente, 1897. Claire vit heureuse avec sa famille et le loup qu'elle a recueilli, dans le moulin transformé par son père, Colin, en fabrique de papier. Mais les affaires sont mauvaises et ce dernier doit céder à un terrible marché : il promet la main de sa fille à Frédéric Giraud, fils d'un riche voisin, contre un prêt inespéré. D'abord séduite par le jeune homme, Claire découvre rapidement sa vraie nature. Elle sera dès lors prête à tout pour échapper à cette union.
    Un soir, elle rencontre Jean, jeune bagnard en cavale. La passion va lier ces deux êtres que tout oppose.
    Mais il est des chaînes impossibles à briser...

  • 1940, vallée des Eaux-Claires, en Charente. La Seconde Guerre mondiale ravage l'Europe. Au Moulin du Loup, Claire et son mari Jean n'hésitent pas à faire preuve de courage et de générosité. Claire héberge une famille de réfugiés juifs, dont l'arrivée provoque de nombreuses turbulences. Jean, lui, décide de se battre.
    Lorsqu'un soldat allemand disparaît mystérieusement, les soupçons se portent sur l'un des membres de la famille. Aventures, drames, amours, ruptures, maladie s'enchaînent autour des Roy-Dumont, qui surmontent toutes les épreuves grâce à Claire et à Jean, les gardiens du clan.

  • Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de celui qu'elle n'a jamais cessé d'aimer : Jean Dumont, parti travailler au loin. Même si le temps les a séparés, Jean a confié à Claire sa fille Faustine, 4 ans, orpheline de mère. Au Moulin du Loup, dans la vallée des Eaux-Claires, la vie suit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage, sa passion pour l'herboristerie et sa tendresse pour Faustine, Claire a trouvé un équilibre.
    Et voilà Jean qui revient, enfin. Mais il n'est pas seul. Une femme tapageuse et sûre d'elle l'accompagne. Et tous deux veulent récupérer Faustine.

  • À Angoulême, en 1920, Faustine poursuit son métier d'enseignante auprès d'orphelines. Veuve de Denis, la jeune femme ne peut plus masquer son amour pour son ami d'enfance, Matthieu. Ce qui provoque la colère de Bertrand Giraud, son beau-père et principal bienfaiteur de l'institution où elle travaille. Au Moulin du Loup, Claire doit, elle aussi, faire face à l'adversité quand sa fidèle servante et amie meurt accidentellement en laissant trois orphelins...
    Malgré tout, blessures et tourments font jaillir chez Claire, Faustine et les autres habitants de la vallée des Eaux-Claires un puissant désir de vie et d'espoir...

  • 1918. Après la guerre, la vie reprend peu à peu son cours dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine, institutrice dans un orphelinat d'Angoulême, doit bientôt épouser Denis Giraud, le riche héritier du domaine de Ponriant. Pourtant, sa tendresse pour Matthieu, avec qui elle a grandi, est toujours bien présente.
    Alors qu'émerge un monde nouveau où apparaissent téléphone, électricité et progrès en tout genre, l'existence de Faustine se révèle parsemée d'embûches... et de surprises. À l'aube des Années folles, Faustine et les siens chercheront leur voie, au risque de se perdre en route...

  • Jamais il n'avait éprouvé un tel sentiment de solitude. Le coeur serré, affamé, glacé, il eut soin d'éteindre la lampe de l'écurie et de mettre le loquet. Avant de reprendre le sentier qui grimpait jusqu'à la Grotte aux fées, il déposa sur le perron un petit paquet enrubanné de rouge. Avec son stylo, il écrivit « pour Claire » sur le papier bleu pastel. Puis il s'en alla, plus malheureux encore.

  • La mère

    Yves Viollier

    " Le bon Dieu me demande sans doute le sacrifice d'une vie extraordinaire." Ces paroles de sainte Bernadette, Reine les a prononcées le jour où elle a renoncé à entrer dans les ordres pour se consacrer à sa famille.
    Malgré treize enfants, le dur labeur de la ferme, le combat quotidien contre la pauvreté et surtout un mari tyrannique, jamais elle n'a regretté son choix. Née en Vendée en 1910, émigrée en Charente, Reine a vécu avec modestie et courage. Elle avait peut-être l'étoffe d'une sainte, mais elle va trouver une autre manière de gagner son paradis...

  • En 1863, à Saint-Simon, petit port au bord de la Charente. Louise rêve, au bord de l'eau, au retour d'Hugo. Depuis des années, elle ne pense qu'à lui. Mais Hugo, de huit ans son aîné, ne voit en elle qu'une enfant. C'est au Pas du Loup, au bord du fleuve, qu'il lui a confié ses espoirs : posséder sa propre gabare, et retrouver un jour Alexandrine, une voisine de rivage, rencontrée dans une autre ville il y a longtemps...
    Pourtant, les chemins d'Hugo et de Louise ne cesseront de se croiser. Et de courtes joies en terribles épreuves, les caprices du destin feront prendre à leur vie un étonnant chemin.

  • A Port-des-Vents, village-îlot charentais bordé par l'océan, souffle un vent continu, ravageur. Parmi les habitants, une lignée de femmes puissantes, soudées, qui habitent une petite maison de pêcheurs. Les hommes de la famille sont morts. Le rude monde marin et les passions se sont chargés de ces morts-là. Les femmes, elles, rebâtissent sans cesse ce que le vent détruit. Chaque jour elles poussent la lourde brouette pleine d'huîtres. Elles sont les passeuses, se transmettant, immuablement, les gestes de la vie, de la maternité. Autour d'Adèle, l'aïeule, vivent quatre générations de femmes : Adrienne, Marjolaine, Indiana et Elena. Elles sont restées pour toujours à Port-des-Vents, sauf Elena qui s'en est éloignée et qui y revient quand les fruits du verger abondent ; les étés à Port-des-Vents sont splendides. Il y a celle, enfin, par qui tout est arrivé : Adrienne. « Tout est de la faute de la belle Adrienne. » Car à Port-des-Vents, les passions sont dévastatrices...

  • À Angeac, au coeur de la Charente, il y a Antoinette Besse, dite Toinou, 92 ans, qu'Yves Viollier rencontre au début des années 1980. Près d'un siècle de mémoire qu'elle va lui confier. L'enfance, le choeur des loups et le Périgord noir. Les générations, les drames, l'exode, la terre dure et exigeante. Les secrets et les guerres, les saisons et les champs, le froid mais jamais la faim, les privations mais rarement les manques. Les légendes et les rumeurs, la marque du crime de Hautefaye. Une langue, une existence, une époque. La vie que Toinou raconte, la sienne, c'est celle d'un monde presque englouti. Mais qu'il ne faut pas oublier.

  • La Rivière espérance (1990) - Le Royaume du fleuve (1991) - L'Ame de la vallée (1993).

    La Rivière Espérance.
    En ces années 1830, comme tout le monde dans le port de Souillac, les Donadieu sont bateliers. Chargées de bois à la descente, de sel à la remonte, les « gabares » de Victorien, le père, sont connues tout le long de la vallée, la maîtrise et l'honnêteté de l'homme incontestées. C'est ce que découvre Benjamin, lorsqu'il embarque pour la première fois sur la gabare capitane de son père. Il a treize ans ; il part à la conquête du monde.
    Le Royaume du fleuve.
    Alors que les frères Pereire, magnats du chemin de fer, règnent sur Bordeaux et menacent de couvrir de rails les rives de la Dordogne, la famille Donadieu, bateliers de père en fils, connaît encore de belles années de prospérité. Mais la politique s'en mêle.
    L'Âme de la vallée.
    La famille Donadieu est ruinée par l'arrivée du chemin de fer. Elle tente de recommencer une nouvelle vie vers le haut pays et l'Océan...

    Cette trilogie, qui consacra Christian Signol auprès du grand public, a été adaptée pour France 2 par Josée Dayan dans une série en neuf épisodes diffusée en 1995.

  • Dans l'atmosphère des années 1920, alors que la France vit une période charnière, les événements s'enchaînent dans la vallée des Eaux-Claires : mariage, décès, naissance et le voyage de Jean en Amérique avec Angela, la fille qu'il a adoptée avec Claire (La Grotte aux fées). A leur retour, tous deux cachent un lourd secret. Claire, trahie, se retrouve seule dans un moulin presque entièrement détruit par les flammes. Parviendra-t-elle à leur pardonner (Les Ravages de la passion) ? 1940 : alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, Claire et Jean réunis vont une fois encore faire preuve de courage et de générosité en accueillant une famille de réfugiés juifs et en chassant l'occupant (Les Occupants du domaine).
    Ainsi se conclut la saga des Roy-Dumont, le destin d'une famille portée par les personnages de Claire et Jean, qui, à travers les drames et les victoires de l'Histoire, ont su surmonter leurs propres tourments dans cette époque tourbillonnante.

  • 1977. Le mariage de Zhida se prépare à la Gallifrère, la belle ferme de ses futurs beaux-parents, près de Luçon. Zhida, jeune Chinois du Cambodge, Français « banane » comme il dit - jaune à l'extérieur - a dû partir, seul, pour la France à l'âge de huit ans avec son petit frère, et aller en pension à Romilly.
    Son père, tout juste arrivé de Hong Kong, et son oncle, qui a pu échapper aux Khmers rouges et émigrer en France, seront là pour son mariage. Au coeur des trois nuits étouffantes de plein été qui précèdent la fête, Zhida revit l'histoire de sa merveilleuse rencontre avec la rousse Gabrielle, qui l'a choisi sur les bancs du lycée. S'invitent aussi dans ses souvenirs l'enfance, que l'exil a rendue douloureuse, l'adolescence et la jeunesse précaires. Et c'est à sa mère, la grande absente, disparue dans les ténèbres de la barbarie, que ses pensées reviennent, elle dont le sourire fragile va l'accompagner jusqu'à l'autel.

  • Loin, loin du hameau.
    Loin.
    Là où il naîtrait à part entière.
    Cet enfant si beau, si singulier, a semé le trouble dans cette famille de propriétaires terriens. Le malheur d'être né trop tard.... Pendant son enfance, Michel, baptisé « Bel Ange » par Tante Didine, ne connaîtra l'affection, la douceur, la poésie des choses qu'auprès d'elle ; et le bonheur à l'ombre d'un acacia où il s'adonne à sa passion du dessin. Plus tard, il rompt avec le hameau pour suivre ses études près de La Rochelle. Un « nouveau monde ». Là, il habite chez Rose, une vieille dame adorable, éprouvée par la vie, malmenée par son entourage. Comme Didine... Alors Bel Ange, par son esprit rebelle, son inclination pour les plus fragiles, son insolente jeunesse, va bousculer l'ordre des choses. Et faire souffler un vent de liberté dans l'existence de celle qui est devenue sa protégée....

  • 1918. Après la guerre, la vie tente de reprendre son cours normal dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine est institutrice dans un orphelinat d'Angoulême et doit épouser Denis Giraud, riche héritier du domaine de Ponriant, même si elle est restée très attachée à Matthieu, avec qui elle a grandi.
    Alors qu'émerge un monde nouveau où apparaissent électricité, téléphone..., l'existence de Faustine se révèle parsemée d'embûches et de surprises. A l'aube des Années folles, la jeune femme et les siens chercheront leur voie, au risque de se perdre...
    Dans l'atmosphère des années 1920, la France vit une période charnière de progrès et de libération. Une époque tourbillonnante que traversent les personnages si vivants créés par Marie-Bernadette Dupuy.

  • Profondément ancrée dans sa région natale, Marie-Bernadette Dupuy connaît tous les secrets des forêts et des rivières entre Corrèze et Charente. Elle aime et sait nous faire aimer les personnages qu'elle y trouve, jeunes filles douces et dignes dont la force est dans une infinie capacité à vaincre le malheur.

    - L'Orpheline du bois des Loups. Une traversée émouvante du siècle dernier, de Corrèze en Charente limousine, sur les traces d'une enfant trouvée, Marie...
    - La Demoiselle des Bories. De 1946 à 1970, en Corrèze, l'émouvante chronique de la famille Mesnier réunie autour de Marie, l'orpheline du bois des Loups devenue une femme forte et courageuse.
    - Les Enfants du Pas du Loup. A partir de l'histoire vraie d'un secret de famille raconté un soir d'hiver, une évocation de la batellerie des Charentes, incarnée par un jeune gabarier et les femmes qu'il aime.

  • Enfin réunis, les trois premiers volumes de la saga du Moulin du loup.
    Malgré un destin tout tracé, Claire Roy, la fille d'un maître papetier établi au moulin du Loup, ne renoncera pas à la passion qui la lie à Jean Dumont, un jeune bagnard en cavale, et qui va bouleverser sa vie (Le Moulin du Loup). A l'aube du xxe siècle, alors que Jean doit quitter les Eaux-Claires, Claire se voit confier l'éducation de la fille de son premier amour. Portée par son entourage et son goût pour l'herboristerie, elle a trouvé un équilibre et s'épanouit. Mais Jean est de retour au pays. Il a oublié Claire et refait sa vie. Entre retrouvailles, séparations, tandis que le terrible spectre de la Grande Guerre menace, il faudra à Claire bien du courage et de la persévérance pour venir à bout des obstacles qui entrave son bonheur (Le Chemin des falaises). Les saisons ont passé sur la vallée, les personnages ont évolué, les enfants ont grandi. Alors qu'après la guerre, à l'aube des Années folles, émerge un nouveau monde dans lequel apparaissent l'électricité, le téléphone,... la vie tente de reprendre un cours normal au moulin (Les Tristes noces). L'histoire ne s'arrête pas là, car il a fallu encore trois romans à l'auteur pour achever cette saga familiale au coeur de la Charente.

  • Dans la vallée des Eaux-Claires, Claire, au tempérament rebelle, mène une jeunesse insouciante entre sa cousine et confidente, Bertille, les ateliers du moulin de son père papetier et la campagne environnante où elle se promène inlassablement, accompagnée du jeune loup qu'elle a recueilli. Mais l'univers paisible de son enfance s'effondre bientôt... Accablé de dettes, son père la promet en mariage au fils d'un riche propriétaire de la région, un homme brutal et sans scrupules qu'elle déteste. Un soir, Claire fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : celle de Jean, un jeune bagnard, évadé alors qu'il devait embarquer pour Cayenne.
    Malgré les séparations, les tentations, les obstacles, une passion puissante va lier ces deux êtres que tout oppose...

empty