Langue française

  • Dans cette série d'entretiens avec la journaliste Catherine Lalanne, Yasmina Khadra retourne aux sources de sa vocation, contrariée par son destin miliaire. Arraché aux siens et privé de son enfance, le petit pensionnaire de l'École des cadets se réfugie dans l'amitié de ses camarades d'infortune et trouve la force d'accomplir son rêve d'écriture. Ni les années de combat dans le terrorisme, ni les comités de censure algériens ne l'empêcheront d'aller à la rencontre de millions de lecteurs dans le monde. Un destin hors norme, raconté sans détour, porté par le souffle de ses ancêtres poètes et l'amour d'une femme d'exception, une femme qui a donné son nom à l'auteur qu'elle aime et qui s'exprime ici pour la première fois.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Grande familière des coulisses du monde politique, Catherine Nay nous offre dans ses Mémoires, un récit original et perspicace, plein d'humour, d'intelligence et de vivacité, des règnes successifs de Pompidou, Giscard et Mitterrand, à l'élection de Jacques Chirac, une chronique intime de cet univers de passions où s'affrontent des personnages hors normes dont elle recueille les confidences, décrypte les facettes les plus secrètes ou les mieux dissimulées.

    Sous le regard de cette enquêtrice aguerrie, le pouvoir apparaît tel qu'il est : une comédie romanesque faite de sensibilités particulières, par-delà les idées et les convictions. Catherine Nay la raconte sans cacher ses coups de coeur ni ses partis pris.

    Ce livre a reçu le Prix spécial du jury du livre politique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ajouter au panier
    En stock
  • Sodoma décrit la face cachée de l'Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu'au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l'homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l'Église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu'il soit homosexuel en privé.
    Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion à l'intérieur du Vatican. Cette enquête vertigineuse en révèle le secret.

    Édition augmentée.

  • Mars 2013, Anne Barbot disparaît alors qu'elle part travailler au supermarché de Vritz, en Loire-Atlantique.
    Son mari Didier est rongé d'inquiétude. L'agriculteur organise bientôt une marche blanche, soutenu par la famille de son épouse. Il supplie les témoins éventuels de se manifester.
    Quand le corps d'Anne est retrouvé carbonisé dans le coffre de sa voiture, Didier est effondré...

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire authentique et hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Juillet 2009, des pompiers sont appelés à intervenir sur l'incendie d'une villa à Plougonvelin, près de Brest. Dans les décombres, ils découvrent le corps calciné de Jean-Jacques Le Page, un retraité de 67 ans. Très vite, les premières expertises révèlent que ce n'est pas un accident: le corps de l'homme est criblé de coups de couteau. Jean-Jacques Le Page a donc été assassiné.

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire authentique et hors du commun où la réalité dépasse la fiction

    Ajouter au panier
    En stock
  • Rencontre mortelle sur internet : l'affaire Marina Ciampi Nouv.

    En juin 2012, Marina Ciampi, veuve, cherche à tuer la solitude en s'inscrivant sur un site de rencontres. Quelques mois plus tard, la quadragénaire est retrouvée morte dans son appartement. Les enquêteurs de la PJ de Marseille s'intéressent aux internautes.

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire authentique et hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Une femme en tenue affriolante étranglée dans ses toilettes, un mort sans visage près d'une voie ferrée, un marginal suriné 76 fois avant d'être incendié... La table d'autopsie du docteur Sapanet, au CHU de Poitiers, ne désemplit pas. Chaque année, son équipe d'experts traite plus de 450 dossiers de morts suspectes ou criminelles à la demande de la justice.
    Avec humour et pédagogie, Michel Sapanet nous plonge dans le quotidien d'une équipe de médecine légale, des constatations sur les scènes de crime aux auditions devant les cours d'assises, en passant par les autopsies, les reconstitutions criminelles, ou encore l'examen de rescapés de violences.
    Autant de mystères sur lesquels l'auteur lève un coin de voile.

  • Dans ce livre vérité sur la maladie de Parkinson, Catherine Laborde raconte avec pudeur, émotion, humour aussi, ce mal qui touche plusieurs milliers de personnes, malades et aidants inclus.
    « Après avoir réfléchi à mon quotidien, j'établis ainsi la liste non exhaustive des symptômes de la maladie de Parkinson qui me touchent : trembler, baver, tourner en rond, crampes, ralentissement de la marche, hésitations, mémoire récente défaillante, discours incohérent, cauchemars, perte de repères géographiques, main gauche tordue, constipation, larmes, sentimentalisme, trébuchements, insomnies, hallucinations fugaces. Mais aussi fourmillement dans les pieds, le dos, peur des escaliers, des vélos, de la vitesse, des bêtes sauvages, d'être abandonnée, d'être seule la nuit, peur de tout, perte des repères géographiques, généalogie incertaine, déambulations sans objet.
    Est-ce que tout cela fait une maladie ? »

  • Avocate irrespectueuse

    Gisèle Halimi

    • Pocket
    • 6 Février 2003

    "en entrant dans le prétoire, j'emporte ma vie avec moi.
    " tout, dans la vie de gisèle halimi, renvoie à son afrique du nord natale, à sa foi en l'égalité de tous les êtres humains entre eux. cette femme, qui fut une des premières à mettre le mot avocat au féminin, éprouve très tôt une passion innée, violente, pour la justice. c'est la guerre d'algérie qui lui dicte ses premiers combats. en défendant le f. l. n. , en militant contre la torture, elle met sa vie en danger.
    La cause des femmes lui doit ses plus grandes conquêtes quand, au cours de procès retentissants, elle exige le droit à l'avortement, la répression du viol.
    /> Ce livre résume trente années de lutte pour la tolérance et la liberté. c'est le témoignage d'une femme en colère qui s'insurge contre des lois injustes et archaïques, et découvre l'irrespect comme une forme de courage et d'héroïsme. le témoignage d'une femme de coeur.

  • Papillon

    Charriere/Brochier

    • Pocket
    • 6 Juin 2002

    Voici le récit du plus célèbre évadé de france ! condamné en 1933 au bagne, pour un meurtre qu'il n'a pas commis, henri charrière, dit "papillon", en réchappera treize années et quelques tentatives d'évasion plus tard.
    Entre ces deux dates, l'"enfer vert"! des années de réclusion totale aux îles guyannaises du salut, des cavales en pleine jungle colombienne entrecoupées d'un intermède paradisiaque chez les indiens guajiros.
    Une épopée sur terre et sur mer qui s'achève par l'ultime évasion, la plus risquée, la plus désespérée, à bord d'un simple radeau, pour une traversée de l'océan impossible.
    Et pourtant, au bout, c'est la liberté !
    On sort secoué, épaté de ce livre comme d'un superbe roman d'aventures. à la différence près, qu'ici tout est vrai !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le 17 mai 2005, un promeneur découvre le corps d'un homme sans vie dans un bois de Sucy-en-Brie, en région parisienne. Il s'agit de Christophe Belle, 40 ans, un pâtissier à succès dans le quartier du Marais, à Paris. Il a reçu trois balles dans la tête et de la cocaïne est retrouvée près de son cadavre. Lors de leur enquête, les hommes de la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres, vont aller de surprise en surprise.
    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ne dis rien Nouv.

  • De la prison, on connaît quelques témoignages de surveillants, souvent retraités ou anonymes. Mais un récit en nom propre et en activité de directeur de prison, ou plutôt de directrice, on n'en a encore jamais lu.
    Sans éluder aucune question, Christine Rotach raconte, de l'intérieur, le cambouis, le rythme infernal de la maison d'arrêt, les questions, l'inquiétude, le règne des injonctions paradoxales, la violence, la mort. Elle nous parle d'elle, de nous, de ce miroir dans lequel la société ne veut plus se voir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le 13 juillet 2011, deux plaisanciers découvrent une valise flottant dans la rade de Lorient. Elle contient le cadavre d'un homme ligoté. Dans sa poche : une clé. C'est à partir de ce seul indice qu'après plusieurs mois d'investigation, les enquêteurs parviendront à identifier l'inconnu et son assassin. Le corps était celui de Farid Ouzzane, un proxénète parisien de 55 ans.
    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le 26 juin 2005, le corps sans vie de Mathilde Croguennec, 18 ans, est retrouvé dans un bois au milieu du teknival de Carnoët, dans les Côtes-d'Armor. La jeune fille a été poignardée à vingt-huit reprises. Les enquêteurs savent qu'ils n'ont pas une minute à perdre car le meurtrier se cache certainement parmi les 43 000 « teufeurs » qui assistent à la rave géante.
    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Lucide et plein d'autodérision, Michel Drucker s'interroge sur le temps et l'âge. Au détour des couloirs de France Télévisions ou sur les routes de Provence qu'il sillonne à vélo, sa parole est toujours libre et sans fard. Avec autant d'énergie que d'humour, l'homme de télé confesse une autre vocation : celle de médecin généraliste, comme Abraham, son père. Il transmet alors son expérience de la vitalité grâce à la prévention, le sport, l'hygiène de vie, la diététique, le goût des autres, des endives et des carottes râpées. « Une vie de con », lui disait Johnny...
    À travers son savoir, des situations cocasses, des moments de doute poignants aussi, il invite chacun à faire de la résistance face au jeunisme ambiant. Profitez-en, c'est un expert !

  • « C'est un fait divers comme la France en compte des centaines chaque année. Quand, au hasard d'une conversation, j'évoque "mon cousin condamné pour le meurtre de sa femme", je m'étonne de la surprise des gens. Les crimes et délits saturent les journaux et nourrissent nos imaginaires. Ils doivent bien trouver leur réalité quelque part.
    Elle est la mienne et celle de ma famille depuis ce soir de juillet 2004.
    Pierre a tué un dimanche matin avant de cacher le cadavre de sa victime. Par les multiples atteintes portées au corps de sa femme, mère de ses deux enfants, il a contraint le monde à parler d'elle au passé. Trois jours plus tard, le temps d'une mise en scène grossière révélée par l'enquête, l'affaire envahissait nos vies.
    La famille est un organisme vivant. Qu'un seul élément l'intoxique et le corps entier entre en lutte. » J.R.

  • 28 mai 1996. Sabine Dardenne, 12 ans, est enlevée par Marc Dutroux sur le chemin de l'école. Ce monstre a déjà tué quatre enfants. Ce que va subir Sabine Dardenne est effroyable. Pourtant, après quatre-vingts jours d'horreur, elle va être sauvée de la mort dans des circonstances extraordinaires. Sabine Dardenne a attendu huit ans pour nous raconter ce qu'elle a subi. " Je suis l'une des rares survivantes qui aient eu la chance d'échapper à ce genre d'assassin. Ce récit m'était nécessaire et si j'ai eu le courage de reconstituer ce calvaire, c'est avant tout pour qu'un juge ne relâche plus les pédophiles à la moitié de leur peine pour "bonne conduite" et sans autre forme de précaution... " Un témoignage exceptionnel pour que la voix des victimes soit enfin entendue et que cesse la fascination pour les monstres.

  • Entre la réalité et le mythe, l'angoisse et le fantasme, qui sont véritablement ces hommes et femmes qui ont incarné le Mal absolu dans l'Histoire ?
    De Caligula, dont la cruauté n'eut d'égale que sa frénésie meurtrière, au Nord-Coréen Kim Jong-Un, dernier rejeton d'une stupéfiante lignée despotique, les parcours criminels se suivent et ne se ressemblent pas. Pour preuve : Gilles de Rais, assassin maniaque de près de 140 enfants au XVe siècle ; la Voisin, sorcière ayant défrayé la chronique dans la sulfureuse affaire des Poisons ; Pol Pot, utopiste dément qui ensanglanta le Cambodge ; ou encore Charles Manson, leader charismatique d'une communauté hippie qu'il entraîna dans d'ignobles meurtres.
    Spécialistes, historiens et journalistes dessinent pour nous, comme autant d'échos à nos peurs passées (et futures), les contours funestes, complexes et fascinants de ces figures historiques devenues emblématiques d'une certaine vision du Mal.

  • « Ce ne sont pas les espèces les plus fortes ni les plus intelligentes qui survivent, ce sont celles qui savent s'adapter », Charles Darwin.
    Il faut redonner un sens au travail, pour éviter que le mal-être ne s'accumule, qu'il ne déborde, qu'il n'envahisse la vie.
    - S'adapter, c'est accorder plus de vigilance à ses besoins relationnels vitaux, et donc veiller à en prendre soin face à des personnes qui ne les entendent pas toujours ou qui peuvent parfois même les maltraiter.
    - S'adapter, c'est garder l'espoir que, quoi qu'il arrive, nous allons faire face et continuer à nous respecter, même si autour de nous les autres ne témoignent pas d'une considération sincère à notre égard.
    - S'adapter, cela veut dire être capable de survivre dans les différents milieux où nous sommes amenés à vivre, même les plus difficiles.
    Fort de son immense expérience, Jacques Salomé nous donne les moyens de protéger et de préserver notre intégrité physique, psychologique et morale.

  • Si la faim est une arme qui n'a cessé d'être utilisée en temps de guerre pour faire plier l'ennemi, les nazis portèrent à un niveau inédit de criminalité l'organisation de la faim au sein des camps de concentration.
    Pareille économie exterminatrice n'était cependant pas totalement inédite au regard de l'instrumentalisation de la faim orchestrée, à la fin du XVIIIe siècle, par l'avènement d'une ère industrielle contraignant des populations entières à travailler en usine pour échapper à l'inanition.
    Bien que les temps aient changé, la concentration industrielle de l'agriculture et des moyens de subsistance continue-t-elle d'assujettir les populations en prenant en otage le fait alimentaire ? Comment ne pas s'interroger sur un modèle de productivité propice à la mise sous tutelle du vivant et des ressources planétaires, érigeant ainsi le besoin et l'appétit en un redoutable instrument politique de domination.

  • C'est par là qu'il aurait fallu commencer. Par le début, la genèse... Par toutes ces années qui ont précédé la mort de Grégory Villemin, quand une voix rauque persécutait au téléphone une famille ordinaire, tapie dans une vallée méconnue de l'est de la France.
    Par ces jalousies nées d'une promotion à l'usine, d'une voiture ou d'un salon de cuir neufs, des repas dominicaux mal partagés... Quand « le gars » épiait tout chez ses victimes et remuait les pires secrets de famille. Quand Grégory n'était encore qu'un bébé. Quand, enfin, la gauche prenait le pouvoir sur fond de mondialisation rampante.
    On referme ce roman vrai avec le sentiment époustouflant d'avoir découvert une histoire totalement méconnue.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Infiltré dans cinq grandes entreprises du Nord, Thomas Morel dépeint de l'intérieur un monde d'invisibles, de précaires, soumis à des rythmes oppressants, et parfois avertis dix minutes avant que leur contrat s'arrête là. La vie banale de millions d'employés en France.
    Pour 1 200 à 1 500 euros, le journaliste a travaillé à la chaîne, dans des call-centers ou en porte-à-porte. Il décrit la vie de ses collègues, leurs maux, mais aussi sa gêne face à des clients vulnérables, sa souffrance d'être insulté faute de tenir la cadence, sa répugnance à relancer les surendettés...
    Un témoignage qui rend la parole à ceux que l'on entend trop peu et fait exister ceux que l'on ne voit pas.

empty