Arts et spectacles

  • L'espoir, Michaela DePrince ne l'a jamais perdu. De son orphelinat en Sierra Leone à sa vie de danseuse à New York, Michaela a toujours cru en son destin. Après avoir perdu ses parents et fui la violence qui faisait rage dans son pays, la petite pikin, âgée de 4 ans et atteinte de vitiligo, se fait adopter par une famille américaine.
    Mais sa nouvelle vie n'est pas un long fleuve tranquille. L'apprentie danseuse va devoir redoubler d'efforts pour surmonter les obstacles qui l'empêchent d'atteindre son rêve de toujours : devenir ballerine.

    Inclus un cahier photos.

  • Depuis plus de quarante ans, on connaît son visage, son ton inimitable, son humour, sa gentillesse. Il fait partie de la famille. Mais que sait-on vraiment de lui ? Né en 1942, le petit Michel grandit à Vire, sous-préfecture du Calvados. Chaque soir, de la fenêtre de sa chambre, il regarde passer le train Granville-Paris en rêvant du jour où il montera dedans, fuyant une enfance où « rien n'était fait pour son malheur et où tout y a contribué ». Médecin de campagne marqué à vie par ce qu'il a vécu en captivité dans les camps de Compiègne et Drancy, son père, juif originaire d'Europe centrale, se l'est juré : ses fils feront de grandes études, l'unique moyen d'intégration. Les deux frères de Michel répondront à cet impérieux désir (Jean, l'aîné, fera l'ENA ; Jacques, le benjamin, médecine). Michel, lui, ne pourra pas. Cancre dans une famille où l'excellence scolaire est un devoir sacré, il s'en va très jeune, à dix-sept ans, avec pour seul bagage la rage d'échapper au reproche paternel qui a hanté son enfance, et bien au-delà : « Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ? » La suite de l'histoire est celle d'une exceptionnelle réussite : Michel Drucker est à la fois la mémoire du petit écran, l'ami des stars, le confident des politiques et l'animateur le plus populaire de la télévision française. Il débute à l'ORTF en 1965, à vingt-deux ans, sous la houlette des grands pionniers Léon Zitrone, Pierre Desgraupes, Georges de Caunes, Roger Couderc... Animé d'une immense soif d'apprendre auprès de ces maîtres hors normes, il vit quasiment jour et nuit dans le mythique immeuble du 15, rue Cognacq-Jay, siège de l'ORTF. Faisant tout pour se rendre indispensable, il prépare les fiches de Zitrone, épluche les dépêches, il tient la rubrique sportive du journal télévisé. Peu à peu il s'impose au Service des sports (il commentera entre autres cinq Coupes du monde de football), puis dans la variété, dont la grande productrice Michèle Arnaud lui entrouvre les portes en l'engageant comme présentateur d'une nouvelle émission pour les jeunes : « Tilt ». C'est là qu'il rencontre la génération des sixties, celle de Salut les copains, de Johnny, Sylvie, Cloclo, Dutronc... Désormais, tout ce qui compte dans le show-biz passera par lui : Michel Drucker devient et reste l'indétrônable souverain des émissions de variétés. « Les Rendez-vous du dimanche », « Stars 90 », « Ciné Stars », « Drôles de stars », « Champs-Élysées », « Studio Gabriel ». lui confèrent une notoriété sans pareille dans l'Hexagone. Depuis 1998, avec « Vivement dimanche », il réalise un autre de ses rêves : recevoir des politiques, permettre aux téléspectateurs de les découvrir sous un jour plus intime.
    C'est ainsi que le découvriront, dans ce livre où se mêlent souvenirs et anecdotes, émotion et réflexion, les téléspectateurs qui le suivent depuis tant d'années. Ils seront touchés par la sincérité, l'authenticité, la drôlerie, mais aussi par les fêlures de cet autodidacte qui, sous un air d'apparente facilité, a construit sa vie comme une longue course cycliste, étape après étape, pour prouver sa vraie valeur aux siens.

  • « Pourquoi écrire une suite au Ruisseau des singes ? Parce que, une fois le mot "fin" écrit au bas du livre, des milliers d'autres souvenirs me sont revenus à l'esprit et que j'avais envie à nouveau de vous les faire partager. Parce que, c'était évident, j'avais oublié de vous dire... »

    Ce que nous conte aujourd'hui Jean-Claude Brialy, c'est l'histoire d'une vie bien remplie, avec ses folies, ses tristesses et ses colères, avec ses belles rencontres et ses joyeuses complicités. Qu'ils soient célèbres ou inconnus, qu'ils se nomment Gabin, Trenet, Barbara, Cocteau, Noureïev ou Arletty, qu'il s'agisse d'un dîner intime ou d'un tournage, ce ne sont pas des stars qui se montrent, ce sont les rencontres magiques d'un homme hors du commun qui évoque sous un angle personnel et chaleureux de nouveaux rendez-vous inoubliables...

  • Voici le récit au grand jour d'une mort programmée, l'histoire d'un lien unique entre un fils au destin hors du commun et une mère au caractère exceptionnellement fort, un témoignage sans réserve ni concession, la peinture de cinquante-cinq ans de complicité passionnelle. Des dizaines de souvenirs drôles ou touchants, légers ou pesants. Des morceaux de vie semblant extraits d'un roman populaire, et pourtant bien réels. Un va-et-vient continu entre le futile et l'infiniment grave. Deux trajectoires étonnamment fusionnelles. Des secrets inavoués. Un suspense tragique. Un dénouement qui pose toutes les questions des terribles choix en cas d'inéluctable. L'histoire de deux traces de pas jumelles sur un chemin de vie qui, au final, ne laisseront qu'une seule empreinte: celle de l'amour absolu.

  • Les pieds dans le plat

    Michel Serrault

    " Mettre " les pieds dans le plat " a deux sens très voisins d'après les dictionnaires. Soit commettre involontairement un impair, soit faire exprès de susciter un effet de scandale ou de mettre ses interlocuteurs dans l'embarras en les atteignant ouvertement. Je ne sais plus ce qui relève de l'impair, dans les pages qui suivent, ou de l'attaque involontaire. A moins que l'ensemble n'ait échappé à mon raisonnement sous le coup de l'émotion, de la colère, d'un éclat de rire ou de l'émerveillement. Bonne lecture ! " Michel Serrault

  • Vous avez dit serrault

    Michel Serrault

    Michel serrault se raconte.
    Pour la première fois, il entreprend ce voyage tant attendu dans ses souvenirs, et nous fait partager ses émotions, ses joies, ses coups de gueule et ses éclats de rire.
    Entrons dans les coulisses d'une carrière exceptionnelle, avec ses partenaires gérard depardieu, isabelle adjani, charles aznavour ou sophie marceau... découvrons ceux qui l'ont marqué à jamais : les fratellini, les branquignols, sacha guitry, michel simon...
    Suivons-le sur les tournages du " viager ", de " garde à vue ", du " docteur petiot ", sur les plateaux de claude chabrol, jean-pierre mocky, michel audiard ou mathieu kassovitz... un feu d'artifice de quelque 200 films et pièces de théâtre qui ont installé michel serrault en bonne place dans le coeur des français.
    Ecoutons le chant intime d'une amitié rare et magnifique avec jean poiret, du duo délirant des débuts à la fabuleuse aventure de " la cage aux folles ", et partons enfin pour d'inoubliables virées en compagnie de jean carmet, francis blanche, louis de funès, darry cowl, à la rencontre de personnages hauts en couleur...
    Entre rires et larmes, michel serrault nous donne ce grand film jamais écrit jusque-là : le livre de sa vie.

  • Acteur fétiche de la Nouvelle Vague à vingt ans, Jean-Claude Brialy raconte sa vie, son parcours pour devenir comédien, contre l'avis de son père, militaire. Il évoque de nombreuses personnalités, Jean Gabin, Jean Marais, Romy Schneider, Jean-Luc Godard, Alain Delon, Edith Piaf, Jacques Brel... Un récit ponctué d'anecdotes de tournages, de souvenirs.
    "Le ruisseau des singes est un endroit magique, niché au fond d'une vallée, près de Blida en Algérie. Pour l'atteindre, il fallait parcourir en voiture des kilomètres de route de montagne. Enfant, ce périple me rendait malade... Ce ruisseau est finalement devenu la métaphore de ma vie : se dépasser, se battre pour accéder à un bonheur simple fait de lumière et de douceur... D'autant que mon père, militaire de carrière, s'opposa longtemps à ma vocation de comédien et me répéta tout au long de mon enfance : quand tu seras grand, que tu auras fini tes études, tu feras ce que tu voudras. Et même le singe, si tu veux !" J.-C. B.

  • Les animatueurs

    Michel Malausséna

    Michel Malausséna, producteur, arrive au monde (de la télévision) à 26 ans en 1980. Il a connu la télévision pré-privatisation puis a mené sa route aux côtés d'animateurs célèbres dont il dresse le portrait dans cet ouvrage. Il est définitivement mort pour la télévision le 7 février 2008, jour de la sortie de ce livre aux Éditions Gawsewitch, une sorte de suicide professionnel, et a retrouvé ainsi une vie normale et paisible auprès des siens. La réalité : 25 ans de servitude, à veiller dans le noir des studios à ce que tout aille bon train, de manière à ce que la star qui présente le programme ne soit jamais contrariée, que ses retards ne lui soient pas reprochés, que son absence de travail ne soit pas remarquée et que ses exigences soient exaucées. Et 25 ans à vérifier la bonne tenue des marges, à « faire le sac de la vieille » comme dit Ardisson, spécialiste de la formule. Mais voilà, à force de trop en faire, un jour il en a eu assez. Libéré de ses chaînes depuis que les largesses d'Endemol lui ont permis de moins de soucier de l'avenir, il a tourné le dos à son destin avec une envie furieuse de raconter le quotidien.

  • Lino

    Ventura Odette

  • Ma vie, mon rêve

    Céline Dion

    « Enfant, j'avais deux rêves : devenir une star de la chanson, et connaître le grand amour, pour le meilleur et pour le pire, et pour toujours. J'ai eu beaucoup de chance...
    La chance de naître dans une famille de musiciens. Mes parents, mes treize frères et soeurs, à la maison tout le monde chantait ou jouait d'un instrument. Alors moi aussi je m'y suis mise très tôt, tout naturellement, et très vite je n'ai plus pensé qu'à ça : chanter. Je n'oublie jamais que c'est grâce à cette enfance heureuse et rieuse que j'ai pu devenir ce que je suis.
    Et puis la chance de rencontrer René Angélil, mon manager, mon Pygmalion dans le monde du show business, mon amant, mon mari - l'homme de ma vie. Ensemble, nous avons fait des rencontres magnifiques, gravi toutes les marches du succès, traversé les plus dures épreuves. Et surtout bâti le grand amour de mes rêves de petite fille. (...)
    J'ai eu envie de partager cette belle histoire avec vous. » Céline Dion

empty