• Il y a des secondes qui semblent durer des heures et où la vie bascule. C'est ce que vit Gabriel sur le quai d'une gare, au retour d'un week-end en famille. La femme qu'il aime est montée dans le train sans réaliser qu'il ne l'avait pas suivie. Un drôle de temps s'écoule alors : sept jours entre Paris et la Grèce, sept jours en apesanteur pour sonder leurs désirs et tenter de comprendre. Ils ne se voient pas, ne se parlent pas, mais ne pensent que l'un à l'autre. Sept jours où tout peut encore être réparé... ou consumé.

  • Il n'est jamais trop tard pour (é)changer un conjoint défectueux  !
      Jeanne, Violette et Natacha ont trouvé l'amour avec un grand « A ». Mais bien d'autres cases restent à cocher pour qu'elles puissent remporter la palme du bonheur. Pour Jeanne, la vie de couple a fini par prendre la voie d'un long tunnel d'ennui.  Violette, quant à elle, s'épanouit dans la maternité tandis que Natacha ne parvient pas à concrétiser ce rêve. Chacune a sa vie, ses défis, ses problèmes, mais toutes se retrouvent autour d'une même question : comment exister en tant que femme sans se borner à n'être qu'épouse, fille ou mère ? Heureusement, les trois amies d'enfance peuvent compter les unes sur les autres pour se soutenir et reprendre en main leur destin. Et, même si leur vie ressemble peu à leur rêve d'enfant, chacune trouvera comment écrire son propre conte de fées.

  • Léo, quinze ans, vit avec sa mère Camille qui tient la librairie Les Contemplations. Son père Paul, quant à lui, la voit un week-end sur deux. Quand il lui annonce qu'il refait sa vie avec un homme, Léo trouve la chose tout à fait naturelle. La vie s'écoule alors tranquillement pour Léo, au lycée et en famille, jusqu'au jour où tout change.

  • Comme chaque été, Géraldine se prépare à partir avec la smala habituelle. Cette année, destination Tel-Aviv, où ils sont invités à une bar-mitsva.
    Pour les uns, c'est l'occasion de faire du tourisme, mais pour l'exubérant Yannis, le projet qui se dessine a une tout autre ampleur : faire la paix entre Israéliens et Palestiniens.
    Ainsi, farniente et excursions vont bientôt être remplacés par des rencontres au sommet - tout au moins des tentatives - et, vu la tendance de la petite troupe à se retrouver dans des situations catastrophiques, leur périple risque fort d'être mouvementé !

  • Un océan sépare Ariane, parisienne trentenaire mariée à un analyste financier présent quatre jours sur sept, et Justine, new-yorkaise haute en couleurs à qui le célibat commence à peser. Et pourtant, les deux jeunes femmes ont eu un coup de foudre amical dès leur rencontre à l'occasion d'un mariage. De là naît une correspondance virtuelle aussi drôle qu'émouvante sur toutes les préoccupations de ces femmes pleines de vie et avides d'amour.

  • Les hommes... Vaste programme ! Toutes les femmes espèrent rencontrer l'homme idéal. Et nombreuses sont celles pour qui le prince charmant devient rapidement un vilain crapaud. Mesquin, égoïste, désinvolte... il n'a plus rien pour faire rêver. La femme, elle, n'a - évidemment - aucun défaut. À moins que ce ne soit l'inverse !
    Dans ces deux comédies à la plume aiguisée, Agathe Colombier Hochberg dresse une critique féroce et irrésistible de l'éternelle recherche amoureuse. Sans une once de mauvaise foi, !

  • Depuis trois ans, Géraldine et sa famille recomposée passent les grandes vacances ensemble. De préférence chez Yannis - le plus fou des Grecs que la terre ait porté. Mais à un mois du départ, changement de cap, toute la troupe s'envole pour Vegas où la soeur de Géraldine a décidé d'épouser son amoureux.
    Le programme est simple : une fois sur place, Géraldine aidera sa soeur à préparer la noce pendant que les hommes partiront visiter les grands parcs avec les enfants...
    Mais Géraldine a oublié un léger détail : si dans la vie, tout lui réussit, les vacances sont pour elle synonyme de catastrophe annoncée.
    Au bout de quelques heures, les garçons perdent la petite dernière dans le Grand Canyon. Du côté des filles, ce n'est pas mieux depuis que ces dames se laissent entraîner dans des parties de poker endiablées et légèrement addictives...

  • Les pires vacances sont toujours les meilleures !

  • Quatre hommes et quatre femmes, quatre histoires d'amour à quatre âges de la vie, c'est le thème de Diaporama, une partition jouée par les membres d'une même famille où les voix se croisent, se font écho et s'entremêlent pour finalement révéler huit vérités bien différentes. Parce qu'il y a autant de versions d'une histoire que d'individus, parce qu'un homme et une femme ne vivent jamais la même aventure, Agathe Colombier Hochberg leur donne la parole à tous, afin que chacun exprime sa propre vision des faits. Que peut attendre Chloé de l'amour du haut de ses 15 ans ? Comment sa soeur Marion vit-elle le naufrage que sont en train de vivre leurs parents, Claire et Sébastien ? Sébastien, qui n'éprouve plus de désir pour Claire, doit-il pour autant renoncer aux émotions ? Quant à Danièle, sa mère, quel serait son avenir sans Gérard, un second mari aussi exaspérant qu'indispensable ? Autant de questions pour ces personnages qui trébuchent, hésitent et se trompent, mais jamais ne renoncent. Dans un jeu de miroirs à la fois drôle et poignant dont l'incroyable justesse de ton fait toute la force, Agathe Colombier Hochberg évoque, avec une lucidité désarmante, l'éternelle incommunicabilité entre les êtres.

  • À 40 ans, Elsa est une historienne et biographe réputée. Quand elle propose à son éditeur d'écrire la vie de Vera Miller, une comédienne qui a marqué plusieurs générations et continue à enchaîner les rôles, celui-ci trouve l'idée excellente bien qu'étonnante venant d'une universitaire dont tous les écrits portent sur le XVIe siècle. Ce qu'il ne sait pas, ce que personne ne sait, c'est que Vera Miller n'est pas n'importe qui pour Elsa. C'est sa mère. Une mère qui ne l'a pas élevée, qu'elle n'a vue qu'une fois par an jusqu'à sa dixième année, et dont elle n'a eu des nouvelles qu'à travers la presse...
    Si Agathe Colombier Hochberg est un auteur de comédies à succès, c'est parce qu'elle sait voir et dire les relations entre les êtres. Elle le montre plus que jamais aujourd'hui en peignant avec justesse et pudeur deux magnifiques portraits de femmes. D'un côté celle qui a fait le choix de ne pas être la mère de son enfant, et de l'autre, celle qui est condamnée à vivre dans l'ombre de la femme qui ne lui donna qu'une chose : la vie.

  • Du salon de son appartement avec vue sur la tour Eiffel, Emma, dite Lady M, savoure ses derniers instants de gloire. Adieu, martinis dry partagés avec les grands de ce monde : la crise n'a pas épargné la plus parisienne des Britanniques. Une solution - mettre les voiles. Elle qui n'a jamais levé le petit doigt hors du tea time va devoir se retrousser les manches. Direction le Lot-et-Garonne, sa petite-fille fraîchement séparée et son majordome sous le bras, pour faire de sa maison de campagne une chambre d'hôtes à son image : chic et désinvolte. Seulement voilà, recevoir Mick Jagger est une chose, ramasser les miettes de morveux briseurs de tympans en est une autre. Déception ? Signaux d'une crise annoncée ? Au fil des semaines, le comportement de Lady M semble de plus en plus irrationnel. Pas son genre de faire des mystères. Et pourtant...
    Qui ne s'est jamais réveillé avec le désir de tout changer et passer au vert ? Lady M herself a été touchée, cette douce excentrique qui fait de la retraite une cure de jouvence sur fond de God save the Queen version Sex Pistols.

  • Entre bar-mitsva ratée, crise mystique et mission diplomatique catastrophique, Géraldine et sa bande de vacanciers terribles vont réussir le pari d'accorder Israéliens et Palestiniens sur une chose au moins : ils sont fous ces touristes !

    Comme chaque été, Laurent, Géraldine et leur fille Clara vont partir en vacances avec leur ami Julien et un certain Yannis, citoyen grec de son état et roi de l'exubérance. Destination : Tel-Aviv, où le neveu de Julien fête sa bar-mitsva.
    Pour les Français, c'est l'occasion de faire du tourisme, mais pour Yannis, le projet qui se dessine a une tout autre ampleur : faire la paix entre Israéliens et Palestiniens.
    Ainsi, farniente et excursion vont bientôt être remplacés par des rencontres au sommet - tout au moins des tentatives - et vu la tendance de la petite troupe à se retrouver dans des situations catastrophiques, leur périple ne sera pas de tout repos !

  • Un dictionnaire de personnalités hors du commun dans les domaines des arts, des sciences comme de la politique. Malgré leur génie, elles ont toutes dit ou commis des erreurs, mais n'en ont pas moins modifié durablement l'histoire de leur pays ou de l'humanité. De Kafka à Renaud, Picasso ou Gérard Depardieu, sept nouvelles célébrités rejoignent cette édition.

  • Jules Cardot n'est pas un homme comme les autres, c'est le moins que l'on puisse dire. C'est un génie, un visionnaire, un ange qui traverse le siècle comme une comète. Du petit village de Lorraine où il est trouvé sur les marches d'une église, un 15 décembre 1922, jusqu'aux couloirs de la Maison-Blanche en pleine guerre froide, son parcours est une suite d'aventures plus incroyables les unes que les autres. Héros de guerre, résistant, scientifique reconnu, artiste, poète, thaumaturge, espion ou grand explorateur, ce que l'on sait de lui nous vient de ceux qui l'ont connu. A travers leurs lettres, leurs témoignages, leurs mémoires ou leurs romans, nous suivons les pérégrinations fantastiques d'un enfant surdoué qui va devenir un homme providentiel, avant de disparaître. sans laisser d'adresse ! En explorant la vie de Jules Cardot, les deux biographes de l'absurde, Agathe Colombier Hochberg et Samir Bouadi, revisitent le mythe du surhomme et font renaître les utopies d'un XXe siècle, qui aura vu s'éteindre une à une toutes les flammes du merveilleux. Mais en soufflant sur les braises, les auteurs nous offrent le plus beau des incendies : l'éclat de rire.

empty