Odile Jacob

  • Découvrez Une histoire criminelle de la France, le livre de Alain Bauer. De la Cour des Miracles à la French Connection, de Mandrin à la Brise de Mer, de Pierrot le Fou à Mesrine, des Apaches aux gangs actuels, mais aussi de Fouché aux brigades du Tigre, cet ouvrage témoigne des figures criminelles et aussi policières qui ont marqué leur époque. Au-delà de ces personnalités mythiques et des seuls faits divers, il cherche surtout, en les replaçant dans leur contexte économique et social, à cerner les évolutions et les ruptures pour esquisser une véritable histoire sociale de la France. Condensé des imperfections humaines, le criminel, individu parfois incarné par le pouvoir, est en effet un formidable révélateur des forces et des faiblesses d'une société, nous en apprenant énormément sur nous-mêmes, par ses actes comme par la façon dont nous tentons d'y faire face. Le crime est inhérent à toute société humaine. Et, pourtant, l'histoire montre bien la relativité de la criminalité et ses transformations au cours des siècles. A la persistance de certains comportements à travers le temps répond la variété des crimes, en nombre et en qualité, qui illustrent chaque période. L'histoire du crime, c'est aussi l'histoire d'un pays !

  • En France, le crime est sujet à des polémiques permanentes.
    Moins on en sait et plus on en parle fort. Il était donc temps de donner aux citoyens, aux décideurs et à ceux qui agissent sur l'opinion, un outil de compréhension de la réalité criminelle en utilisant les moyens cartographiques modernes. Plus qu'une simple présentation des éléments connus, ce livre fournit également d'importants outils de comparaison avec d'autres indicateurs (économiques, sociaux, médicaux, etc.) permettant de sortir du flou et des polémiques d'usage.
    Fruit de cinq années de recherches, illustrée par 500 cartes réalisées grâce aux archives officielles, souvent inédites, du ministère de l'Intérieur et d'autres administrations, cette Géographie de la France criminelle donne pour la première fois une vision panoramique de la criminalité en France et permet ainsi l'analyse précise des phénomènes criminels et de leurs évolutions.

  • Après le succès des Guetteurs, le premier ouvrage sur l'histoire du renseignement par ses chefs, voici Les Protecteurs, une histoire intérieure et intime de la gendarmerie nationale.

    Pour la première fois, une véritable histoire fouillée des origines de la connétablie, sénéchaussée, maréchaussée, gendarmerie, qui retrace la genèse et l'évolution de la plus ancienne force nationale de sécurité.

    Une plongée en profondeur dans la gendarmerie des temps modernes, sortant de l'aimable maréchal des logis-chef Cruchot pour entrer dans le millénaire, le numérique, le 3.0.

    Nouveaux dispositifs, nouvelles méthodes, nouveaux moyens, nouvelle organisation : une gendarmerie qui change, qui évolue, qui se transforme.

    Une gendarmerie modernisée qui fête ses dix ans d'intégration au ministère de l'Intérieur sous les auspices de son nouveau héros, le colonel Beltrame.

    Mais aussi une gendarmerie des héros du quotidien, présente sur tout le territoire, défendant les valeurs et les institutions de la République.

  • La publication, pour la première fois, des témoignages personnels des anciens directeurs des services français de renseignement constitue un événement majeur.

    De la fin de la guerre froide aux conflits asymétriques, de la prégnance du contre-espionnage à la montée de la menace terroriste et à ses mutations ces quinze dernières années, des exigences du cloisonnement aux pressions des technologies de l'information, c'est un concentré de l'histoire du temps présent qui se dessine au fil de ces pages, une synthèse des difficultés qu'ont dû surmonter nos services pour s'adapter aux bouleversements de la situation internationale.

    ?De témoignage en témoignage, ces acteurs du secret offrent, dans ce livre, une contribution inédite permettant de mieux comprendre l'enjeu des questions de sécurité, de mesurer les évolutions de l'instrument du renseignement français jusqu'à la période la plus récente et d'appréhender la communauté du renseignement comme système nerveux de l'État.

  • ?De la Cour des Miracles à la French Connection, de Mandrin à la Brise de Mer, de Pierrot le Fou à Mesrine, des Apaches aux gangs actuels, mais aussi de Fouché aux brigades du Tigre, cet ouvrage témoigne des figures criminelles et aussi policières qui ont marqué leur époque. Au-delà de ces personnalités mythiques et des seuls faits divers, il cherche surtout, en les replaçant dans leur contexte économique et social, à cerner les évolutions et les ruptures pour esquisser une véritable histoire sociale de la France. Condensé des imperfections humaines, le criminel, individu parfois incarné par le pouvoir, est en effet un formidable révélateur des forces et des faiblesses d'une société, nous en apprenant énormément sur nous-mêmes, par ses actes comme par la façon dont nous tentons d'y faire face. Le crime est inhérent à toute société humaine. Et, pourtant, l'histoire montre bien la relativité de la criminalité et ses transformations au cours des siècles. À la persistance de certains comportements à travers le temps répond la variété des crimes, en nombre et en qualité, qui illustrent chaque période. L'histoire du crime, c'est aussi l'histoire d'un pays ! Alain Bauer est professeur de criminologie au Conservatoire national des arts et métiers, à New York et à Pékin. Il a notamment publié une Géographie de la France criminelle. Christophe Soullez est criminologue et chef du département de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Il a notamment publié Violences et insécurité urbaines.

empty