Tallandier

  • Société de pensée, ordre initiatique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes.
    Née au XVIIIe siècle, attachée à des rites et des symboles, la franc-maçonnerie française a aussi fait place à l'esprit des Lumières. Au XIXe siècle, elle s'est impliquée dans la vie du pays, exprimant des conceptions civiques et politiques pour devenir, entre 1870 et 1940, une véritable « Église de la République ».
    Après la Seconde Guerre mondiale, elle s'est enfin définie jusqu'à nos jours comme une puissance morale, défendant la tolérance, la dignité humaine, la liberté de l'esprit.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Première grande synthèse sur la question depuis quarante ans, cet ouvrage propose à un large public la longue histoire des francs-maçonsdepuis leur arrivée en France jusqu'à nos jours.

    En 2017, la franc-maçonnerie mondiale célèbre le tricentenaire de la fondation, de la première Grande Loge à Londres. Aboutissement d'un processus entamé un siècle plus tôt en Ecosse et en Angleterre, la franc-maçonnerie évolue d'une organisation d'artisans dédiée à l'entraide mutuelle à une institutiondésormaisphilanthropique,qui deviendra bientôtintellectuelleet philosophique.

    Dès 1725, la franc-maçonnerie va commencer en France une nouvelle page de son histoire.
    Célébrant la tolérance et la fraternité tout au long du XVIIIe siècle, elle atteint son apogée sous l'Empire avant de devenir peu à peu le refuge des républicains et de tous ceux qui souhaitent contenir l'influence de l'Église catholique au sein de la société française. Interdite sous l'Occupation, renaissant difficilement après la Libération, elle va se composer jusqu'à nos jours une identité renouvelée.

empty