• Dans une famille de merles, Neigeuse est née différente : elle est blanche ; tous les oiseaux du bois volent vers son nid et la dévorent d'insupportables regards. Le diagnostic du docteur Flamand Rose est formel : c'est un albinisme avec retard mental. Tandis que son frère Merli grandit, siffle comme tous les merles, puis vole, Neigeuse vit dans son petit monde. L'arrivée d'un tiers, un Pigeon voyageur qui la définit autrement, comme un " Oiseau rare ", va ouvrir une porte pour elle.(format 21x29,7 cm quadrichromie)

  • Kleo l'oisillon adopte

    André Coutin

    Griselle a pondu son oeuf dans un nid de pies, qui contient déjà deux oeufs presque semblables. Kléo, le petit coucou-geai, brise sa coquille en même temps que les deux oisillons qui sont les petits de Pilette et Pilo. Les parents adoptifs de Kléo arrivent à peine à satisfaire son appétit insatiable. Pendant ce temps, leurs oisillons, Pilanou et Pilanie, dépérissent.

  • André Coutin avait lu, jeune étudiant, dans le texte original les oeuvres de Nietzsche. Après de fréquents séjours en Allemagne, grand randonneur des Alpes européennes, il a revisité au cours de l'été dernier tous les lieux qui ont inspiré le grand philosophe-poète, toutes les étapes de ses initiations, de ses illuminations, et découvert les effets souverains et magiques du ciel et de l'air d'Engadine, paysage capital de la géographie littéraire. Une enquête passionnée sur le personnage de Nietzsche et sur sa rencontre avec Lou Andreas Salomé et aussi avec le jeune docteur Freud.

  • En franchissant sur la banquise la ligne frontière de changement de date entre les deux îles Diomède, André Coutin a réalisé un rêve géographique d'enfant : passer à pied d'Amérique en Russie. Cette marche tant désirée lui a révélé que le détroit de Béring est un passage primordial de l'homme. Il y a découvert un paradis perdu, la Béringie, et une colonie surréaliste, l'Alaska, un creuset des rêves chamaniques, des caps d'expériences de survie et d'aventures extrêmes. Il y a aussi rencontré des hommes d'énergie brute et civilisée. Après une introduction aux accents de mythologie, qui inclut aussi la grande histoire des migrations de l'Ancien au Nouveau Monde, le récit se poursuit par une passionnante confrontation entre la fin du rêve américain de la dernière frontière et la fin de l'utopie russe du Far East. Le Passage de l'homme est une rhapsodie de moments de vie intense, une histoire de bruit et de fureur écrite par des pionniers obligés de se dépasser dans une nature avec laquelle seul le génie des Esquimaux avait appris à pactiser. Polarisé par le Grand Nord, l'écrivain voyageur André Coutin a trouvé sa Patagonie en Alaska et poursuivi avec les Esquimaux son rêve d'humanité en mer de Béring

  • Par l'auteur de "La Raison des Jeunes" (Robert Laffont) qui dialogua cinq ans avec Françoise Dolto pour "La Cause des enfants" et "La Cause des adolescents" (même éditeur), un essai constructif fondé sur une longue enquête. Le conflit de génération a dégénéré en fracture jeune. Une faille dans notre système social. Pour le franchir, un "pont aux ânes" conduit à l'impossibilité d'être un jeune...intégré. Une vie rêvée ou un cauchemaroe La politique sacrificielle imposée aux jeunes depuis des sicèles se poursuit sous les formes les plus sournoises. Une autre approche de la crise, un ensemble de propositions pour changer la relation entre les jeunes et toutes les formes de pouvoir.

  • Les Diaboliques de Barbey d'Aurevilly ont été le grand succès de la fin du XIXe siècle. Au XXe siècle, le regard du Diable a bien évolué et, de nos jours, pour son malin plaisir ce voyou voyeur colle volontiers son oeil au viseur d'une caméra pour recadrer le monde tel qu'il est.
    Rien n'est plus adaptable au cinéma que ces histoires peuplées de diaboliques, mi-anges, mi-démons, ni anges ni démons. Depuis La Nuit du chasseur et Le Rideau cramoisi, le septième art offre au Diable tous les déguisements et masques possibles. Chacune de ces ciné-nouvelles (nouveau mauvais genre) est un film en puissance. Deux des nouvelles de ce recueil seront adaptées pour la télévision dans la future série Mocky présente qui succédera à la fameuse série de suspenses Hitchock présente.

  • La vie du christ apres sa mort

    André Coutin

    • Oxus
    • 27 Septembre 2007

    Le christ n'a commencé à exister qu'un certain temps après avoir vécu.
    Et il n'a cessé de changer, d'évoluer. c'est une création continue, plus encore qu'une histoire toujours recommencée. au gré des époques, au gré des opinions et, le plus souvent, au gré de l'usage qu'on a voulu en faire, le christ n'a pas le même visage. la vie posthume du christ est la somme de ce que les hommes ont dit et fait en son nom après sa mort, qu'ils croient ou non en sa résurrection. le considérer et l'étudier en tant que personnage présent dans l'histoire de l'humanité depuis la crucifixion n'avait pas été tenté.
    L'approche d'andré coutin est entièrement nouvelle : à travers deux mille ans d'histoire, une enquête sur le christ selon les hommes. depuis les evangiles jusqu'au seuil du troisième millénaire.

  • Charlie vit comme un trappeur dans une cabane en Alaska et n'ouvre jamais un livre. Un jour, il reçoit un paquet de lettres écrites par sa mère, Clio, à l'homme de sa vie prénommé Charles, lettres qui n'ont jamais été envoyées. Ebahi, au fil de sa lecture, Charlie découvre l'histoire passionnante d'une femme amoureuse d'un homme qu'elle n'a connu qu'une seule nuit. Une nuit pour la vie. Cette femme, c'est l'héroïne de la chanson de Charles trenet : " Mam'zelle Clio ".

  • Il y a quelques années, André Coutin a proposé à Jacques Martin de se raconter. Ce dernier accepta de se lancer dans l'aventure de l'auto-analyse mais en Jacques Martin du lundi au mercredi, aux antipodes de l'histrion du dimanche. Grand lecteur de livres et de partitions, chanteur lyrique, chef d'orchestre, il avait tous les talents. Il adorait la métaphysique et était sincère quand il disait qu'il animerait volontiers les émissions religieuses du dimanche matin. Ce livre d'entretiens est un document exceptionnel et unique qui donne à découvrir un homme de conscience traversé d'éclairs, un enfant prodigue qui fait sa résilience, à la recherche de sa vérité, humble et fulgurant. Passant du doute, du mal-être, de l'angoisse à l'improvisation géniale, il fut un libre penseur, hors normes, qui s'interroge sur le paradoxe de l'être humain. Un homme d'envolées. Un an après sa disparition, il nous apparaît utile à sa mémoire de publier l'essentiel de ces entretiens restés inédits, des impromptus qui lèvent le voile sur sa face la plus secrète, sur l'autre Jacques, celui que le succès médiatique a masqué mais qui ressourçait l'homme public et l'aidait à ne pas perdre son âme.

empty