Arts et spectacles

  • Paris

    Pierre-François Grosjean

    Tout le monde aime ramener des souvenirs de voyage. Les millions de touristes visitant Paris chaque année également. Souvenirs des monuments visités : les plus fréquentés de Paris figurent dans ce livre.
    Souvenir des ambiances : les photos de rues, des jardins, des quais, des terrasses, offrent ces atmosphères, si particulières à la capitale.
    Avec son format original, PARIS est aussi un ouvrage avec lequel le visiteur peut parcourir la capitale à la recherche des lieux qui y sont immortalisés. Les légendes, précisant le numéro de l'arrondissement, y sont des indications précieuses.
    Enfin, la prise de vue au moyen format numérique et une nouvelle technologie d'impression (HUV) permettant d'employer des trames très fines sur un papier de 150g, donnent à cet ouvrage, entièrement fabriqué en France, une qualité et un fini exceptionnels.

  • Polynésie

    Pierre-François Grosjean

    C'est au cours de ses divers séjours en Polynésie, que Pierre-François Grosjean croise et immortalise ces " Visages et Paysages ".
    D'un archipel à l'autre, son objectif change de point de vue et se fixe tantôt depuis le ciel, tantôt depuis la mer, tantôt depuis l'intérieur des terres.
    Ses photos racontent l'attachement profond à ces îles merveilleuses, la reconnaissance infinie pour la gentillesse des Polynésiens, le désir vrai de préserver, intacte, une si belle source d'inspiration.
    Ce livre est à lui seul une invitation à prendre le large, à naviguer immobile et pacifique au doux rythme de la succession des pages et de leurs images.

  • Initialement écrit en 1968, ce texte décrit l'amitié du reporter pour le peintre Foujita et retrace son parcours dans le Paris des Années folles.

  • Laboratoire grandeur nature de la vie sociale, la ville a donné lieu à une longue tradition d'expérimentation méthodologique.
    De l'écologie urbaine à l'anthropologie de l'imaginaire, de la sociologie des modes de vie à la sémiologie de l'espace, nombre d'approches ont été appliquées. ainsi, les récits de vie et les cartes mentales, l'observation participante et l'analyse des réseaux sociaux ont trouvé dans la ville un terrain de prédilection. les contributions au présent ouvrage montrent à quel point cette tradition d'innovation méthodologique est plus que jamais d'actualité.
    Diverses propositions illustrent en quoi la question des méthodes est centrale dans la recherche, non seulement parce que les choix doivent être cohérents avec la visée de l'objet, la perspective et les hypothèses de recherche, mais aussi parce que l'utilisation de nouvelles méthodes engage des découpages originaux de l'objet d'étude et permet l'élaboration de catégories d'analyse inédites. chaque auteur a ainsi été amené, soit à revisiter des méthodes déjà disponibles, à repenser leur intérêt et à tracer les limites de leur utilisation, soit à inventer, à construire une méthodologie souvent composite, adaptée aux perspectives théoriques ou aux contraintes du terrain.
    Ce recueil ne vise donc pas à établir une nouvelle " ligne méthodologique " ou même proposer un ensemble cohérent de démarches inspirées d'un cadre théorique commun ; il a pour objectif premier de répertorier et de présenter une diversité d'approches, de montrer le travail d'invention méthodologique en train de se faire, éventuellement, de pointer du doigt quelques pistes de développement.

  • L'urbanisme traditionnel peine à appréhender des formes d'urbanisation aujourd'hui largement majoritaires en Europe : les territoires contemporains " d'entre-deux ni urbains ni ruraux.
    Ils posent question à ceux qui les analysent, les organisent ou s'y inscrivent. Cet ouvrage tire ses enseignements de l'un des plus représentatifs d'entre eux : la Belgique et le Brabant, ex-province autour de Bruxelles. Qualifier ce territoire au milieu de l'Europe, laborieuse couture entre les mondes latins, anglo-saxons et germains nécessitait non seulement une analyse critique des notions courantes (du rurbain à la città diffusa) mais aussi une relecture, multiscalaire, de l'histoire de sa formation.
    Basée sur la production d'une cartographie originale, depuis les grandes structures médiévales jusqu'aux formes contemporaines de l'habitat, elle fait apparaître des caractéristiques de polycentralité, de subsidiarité, de maillage, de pouvoir local, de villes en réseau par-delà les territoires, qui ne sont pas sans évoquer des modes de gouvernance en débat aujourd'hui. Ce terrain d'analyse mène ainsi à une réflexion méthodologique particulièrement fertile sur les territoires habités sans densité, renouvelant la manière de les appréhender.
    En replaçant la " ville diffuse dans sa complexité, ses spécificités et sa temporalité longue, cet ouvrage souhaite contribuer à une histoire large de l'urbanisation, irréductible à celle de l'urbanisme, et proposer une vision enrichie de la notion d'urbanité.

  • Le nombre d'or a permis depuis l'Antiquité de trouver les proportions les plus agréables à l'oeil. Cet ouvrage explique à travers des cas concrets, comment trouver ces proportions avec l'aide de règles bases sur les calculs du nombre d'or. C'est un ouvrage d'érudition utile et pratique.

empty