Diffusion Rosicrucienne

  • Publié pour la première fois en 2003, ce livre vient d'être refondu afin d'y inclure les textes officiels les plus récents publiés par l'A.M.O.R.C. et de très nombreuses illustrations commentées qui n'existaient pas dans la version initiale. Ces illustrations viennent enrichir chacun des vingt chapitres consacrés à l'histoire du rosicrucianisme. Cet ouvrage offre une étude très complète du rosicrucianisme, tant sous l'angle traditionnel qu'historique et tente d'apporter une réponse à ces deux questions : qui sont les Rose-Croix ? D'où viennent-ils ? Pour certains, l'ordre de la Rose-Croix, né à l'époque des pharaons, aurait ensuite recueilli l'héritage des pythagoriciens, des mystères d'Eleusis, des mages de Perse, des Esséniens, des templiers... Pour d'autres, il ne serait qu'une légende. Pour d'autres encore, il s'agirait d'une fraternité appartenant aux mondes invisibles. Cette étude très complète nous conduit, depuis l'Egypte et la Tradition primordiale, dans les pas d'Hermès Trismégiste et de Christian Rosenkreutz jusqu'à l'époque contemporaine où la Rose-Croix contribue à l'élévation de l'humanité et propose à ses contemporains de regarder au-delà du monde des apparences, pour tenter de découvrir la présence du Divin. Ce livre inclut une bibliographie thématique, un tableau chronologique reprenant les dates importantes de l'histoire du rosicrucianisme et de l'ésotérisme et un index des noms de personnes.

  • « Alchimie », voilà un terme qui sent bon le sel, le soufre et le mercure et dont la simple évocation transporte souvent le lecteur dans quelque sombre atelier dans lequel règne un feu d'enfer. Le secret inhérent à cette pratique la fit tomber dans l'oubli jusqu'au début du XXe siècle où Carl Gustav Jung vit dans ses symboles une description de l'évolution de la conscience humaine. A ce jour, plusieurs milliers d'ouvrages ont présenté le thème sous des formes différentes. Alors pourquoi en écrire un de plus ? L'alchimie, souvent symbolisée par une femme à la robe couleur de ciel et couverte d'étoiles, malgré des traits toujours jeunes, vient des âges les plus anciens. Cette apparente contradiction révèle en fait son intemporalité et signifie que son langage mérite régulièrement une réactualisation. Son discours doit être rendu accessible au plus grand nombre sans tomber dans le piège d'une altération de ses symboles ; autrement dit sans réduire la portée de ce qu'elle montre sans jamais le dire. Cet ouvrage vise en outre à réunir de manière explicite les éléments des deux aspects de l'alchimie : opératif et spirituel. Il présente donc dans un langage simple des notions sur l'alchimie, notamment dans ses aspects métaphysiques, ouvrant ainsi les portes sur la perception d'un univers vivant et intelligent. Quant à la dimension spirituelle de l'alchimie, elle est largement développée car c'est l'alchimie spirituelle qui permettra à l'homme de participer à l'évolution du monde dans lequel il doit s'intégrer harmonieusement.

  • Le Martinisme, héritier de l'antique tradition judéo-chrétienne, puise sa source dans la vie et l'oeuvre de Louis-Claude de Saint-Martin, le « Philosophe Inconnu ». Avec ce livre, Rudolph Berrouët se propose d'apporter une synthèse de ce courant particulier de la Tradition occidentale. A cet effet, il pose des jalons permettant au lecteur de mieux comprendre cette Tradition, ainsi que les écrits laissés par Louis-Claude de Saint-Martin. Ces préliminaires indispensables posés, l'auteur se penche sur la notion de nombre dans le Martinisme, notion qu'il distingue de celle prévalant dans d'autres traditions, en particulier la Kabbale. Après avoir explicité comment les nombres s'inscrivent dans la cosmogonie martiniste, il montre ensuite en quoi les nombres, dans la tradition martiniste, sont un instrument permettant de comprendre les liens reliant le visible et l'invisible, et de percevoir la beauté, l'harmonie et la perfection de la Création.

  • L'auteur se consacra à rappeler aux hommes leur origine divine, afin de les inciter à suivre la voie de la réintégration. En effet, depuis la chute d'Adam, l'homme est comme emprisonné dans son enveloppe terrestre. Comment se libérer de cette condition et sortir de ce «viel homme» pour renaître en esprit dans un «nouvel homme» ? L'homme, purifié, retrouvera alors sa véritable dimension.

  • Paru en 1929, et s'appuyant sur les archives de l'Ordre de la Rose-Croix, ce livre fut l'un des premiers à éclairer le public sur des périodes longtemps occultées, notamment l'enfance et la jeunesse du maître. Il explique les relations de Joseph, Marie et Jésus lui-même avec la fraternité essenienne, la préparation mystique qu'il reçu sur le mont Carmel, les voyages accomplis ainsi que ses initiations.

  • L'ordre de la Rose-Croix, demeuré volontairement inconnu pendant des siècles, révèle son existence au début du 17° siècle par l'intermédiaire de trois manifestes énigmatiques publiés en Allemagne. Ce sont ces trois textes qui sont ici retranscrits : La Fama Fraternitatis (1614), La Confessio Fraternitatis ( 1615) et les Noces Chymiques de Christian Rosenkreutz (1616).

  • Cette revue constitue une présentation synthétique de l'histoire de l'Ordre de la Rose-Croix, mais également et surtout de la philosophie et de l'enseignement proposés par l'A.M.O.R.C. Si vous en êtes membre, vous pouvez vous la procurer pour compléter vos archives personnelles ou pour donner à une personne susceptible d'être intéressée. Quant aux non-membres ou aux sympathisants, ils y trouveront une source complète d'informations sur le rosicrucianisme, tel que l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix le perpétue et le propose de nos jours

  • Préoccupé par la marche du monde et soucieux de proposer des solutions à la crise qu'il traverse dans de nombreux domaines, l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix a publié trois Manifestes au cours des dernières années : la « Positio Fraternitatis » en mars 2001, l' «Appellatio Fraternitatis » en janvier 2014, et les « Nouvelles Noces chymiques de Christian Rosenkreutz » en janvier 2016. Réunis dans ce livret, ces trois Manifestes forment une trilogie qui, non seulement s'inscrit désormais dans la tradition et l'histoire de l'A.M.O.R.C., mais également donne une bonne idée de la philosophie suivie de nos jours par les Rose-Croix. Spiritualité, humanisme et écologie sont les maîtres mots de ces trois textes complémentaires. Dans la « Positio Fraternitatis », le Conseil Suprême de l'A.M.O.R.C. donne son avis sur l'état du monde, dans des domaines aussi divers que la politique, l'économie, la science, la technologie, la religion, la morale, l'art, etc. et suggère des orientations susceptibles d'aider l'humanité à surmonter les problèmes qui se posent à elles. L' « Appellatio » lance un appel à l'humanité afin qu'elle fasse de la spiritualité, de l'humanisme et de l'écologie les fondements de son avenir. Les « Nouvelles Noces chymiques de Christian Rosenkreutz » s'inspirent des « Noces chymiques » publiées en 1616 et reflètent la philosophie suivie par les membres de l'A.M.O.R.C.

  • L'univers n'est pas le fruit du hasard ou d'un concours de circonstances, pas plus que l'humanité elle-même, laquelle évolue progressivement vers l'état de sagesse, prélude à l'instauration d'une société idéale. C'est dans ce perfectionnement individuel et collectif que réside l'espoir d'un monde meilleur. Ainsi, l'humanisme doit devenir le fondement de nos comportements de telle sorte que chacun sera alors capable de mettre le meilleur de lui-même au service du bien commun. A cet égard, l'enseignement spiritualiste perpétué par un mouvement traditionnel tel que l'Ordre de la Rose-Croix permet d'élever les consciences, de les éveiller et ainsi, de mieux comprendre comment agir pour le progrès véritable. Serge Toussaint explique pourquoi l'humanisme et la spiritualité sont deux clés fondamentales tant pour notre propre évolution individuelle que pour l'avenir de notre planète.

  • Lorsque l'on parle des mouvements traditionnels et initiatiques occidentaux qui ont perduré jusqu'à nos jours, on évoque généralement la Rose-Croix et la Franc-Maçonnerie. Il en est un troisième, tout aussi important mais beaucoup moins connu : le Martinisme. Ce mouvement s'est fait jour également au XVIIIe siècle et puise son inspiration dans la vie et l'oeuvre de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803). Ce numéro de Spiritualité & Société est consacré à l'Ordre Martiniste Traditionnel qui reste de nos jours la plus active de toutes les organisations qui se sont consacrées à perpétuer la Tradition martiniste. Ce numéro, particulièrement complet, permet au lecteur de découvrir l'histoire du Martinisme, mais aussi et surtout l'enseignement et la spiritualité qu'il véhicule. L'Ordre Martiniste Traditionnel a accepté de publier des documents d'archives exceptionnels concernant Louis-Claude de Saint-Martin, Papus et Augustin Chaboseau. On pourra découvrir en outre dans ce numéo l'interview que le Grand Maître de l'Ordre Martiniste Traditionnel, Serge Toussaint, a accordée.

  • Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), connu sous le pseudonyme de Philosophe Inconnu, a écrit Ecce Homo pour montrer que l'homme, depuis la Chute, a perdu sa pureté originelle et se laisse séduire par de fausses doctrines qui tiennent davantage de l'imaginaire que de la vérité. Pour sortir de cette illusion et se régénérer spirituellement, il n'a pas d'autre solution que d'ouvrir son coeur à la Lumière divine qui luit au plus profond de lui.

  • Christian Bernard, responsable mondial de l' Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix depuis 1990, propose dans ce livre quelques uns des textes qu'il a rédigés dans le cadre de sa fonction. Écrits à l' origine à l' intention des Rosicruciens, ces textes, adaptés pour la circonstance, sont autant de réflexions qu' il propose à un plus large public. En lisant ce livre, toute personne intéressée par le mysticisme et la spiritualité pourra se faire une meilleure idée de la philosophie rosicrucienne.

  • Voici quelques années, l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix publiait un Manifeste dans lequel ses dirigeants donnaient leur position sur la situation générale du monde, manifeste intitulé 'Positio Fraternitatis Rosae-Crucis'. Ce manifeste, traduit en une vingtaine de langues, se termine par une utopie qui offre la vision d'une société idéale. Serge Toussaint, Grand Maître de la juridiction francophone, reprend point par point ce texte dans cet ouvrage et présente sa conception de la société idéale dans des domaines aussi variés que la politique, l'économie, la science, l'art, l'écologie, la religion, etc. En ces temps où le monde a besoin d'espoir et d'idéaux, L'utopie rosicrucienne propose une approche à la fois humaniste et spiritualiste de la vie en société et ouvre des perspectives positives sur l'avenir.

  • Dans bon nombre de traditions, la prière est appelée « le lieu du coeur », c'est-à-dire le lieu qui permet l'intimité de l'âme avec Dieu. La prière du coeur est donc une expérience de communion et d'amour qui nous fait pénétrer dans le coeur silencieux de notre être, là où nous pouvons connaître l'union avec Dieu. Mais comment prier et qu'est-ce que la prière ? Le lecteur se familiarise ici avec les différentes formes de prières et avec leurs effets spirituels...

  • En 1909, Harvey Spencer Lewis, un jeune Américain passionné d'ésotérisme, de mysticisme et d'aventure, traverse l'Atlantique pour venir jusqu'en France, à la recherche de sa pierre philosophale, de son graal, de sa rose. Sa quête le mène jusqu'à Toulouse où il rencontre la Rose-Croix. Plus tard, il donne pour titre au récit de son périple : Voyage d'un pèlerin vers l'Est. C'est ce texte qui fait office de premier chapitre de ce livre. Il est suivi d'autres écrits comme Les arts mystiques, Le pouvoir psychique, Les âmes libres, La clef du bonheur. Cet humaniste spiritualiste d'exception fut de 1915 à 1939 responsable mondial de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix, sous le titre traditionnel d'Imperator. En vous situant dans le contexte du début du XXème siècle, vous ne pourrez que constater combien il fut un penseur moderne et d'avant-garde. Ses pensées, son style et ses réalisations sont remarquables. Il fut un grand précurseur qui sut faire connaître à un grand nombre de personnes rosicruciennes ou non, des idées à la fois anciennes et nouvelles, bien avant la vague dite «new age».

  • Dieu dans la religion, dans la science, dans l'écologie, dans la musique, dans les traditions, dans la psychologie, dans la philosophie Dieu existe-t-il ? Et s'il existe, qui est-il ? Quels sont ses attributs ? Quel dessein fut le sien en créant l'univers ?

    Les hommes, de tous temps et en tous lieux, qu'ils soient croyants, agnostiques ou athées, ont toujours cherché à comprendre le plus grand de tous les mystères : quels sont l'origine et le but de l'univers et de l'homme ? Les réponses à ces questions s'expriment aujourd'hui en des termes parfois proches, parfois différents, selon qu'elles sont exprimées par l'artiste, l'homme de science, le philosophe, le mystique ou le religieux.

    C'est précisément le but de cet ouvrage collectif de rassembler ces différentes approches, pour en révéler toute la richesse au lecteur dont l'âme cherche à percer l'un des plus extraordinaires mystères qui soit. L'éclairage que nous apportent, au fil des chapitres, la philosophie, les traditions, la science, les arts, etc. nourrit notre propre réflexion, non pas pour faire nôtres les réponses ou les propos émis par chacun des auteurs de cet ouvrage, mais pour élargir grâce à eux, le champ de notre compréhension intérieure.

  • Depuis son émergence au XVIIe siècle, l' Ordre de la Rose-Croix a compté parmi ses membres des personnages célèbres ayant oeuvré dans des domaines divers. De Paracelse jusqu'à Harvey Spencer Lewis, en passant par Spinoza ou Newton, ce livre reprend quelques-unes de leurs pensées. Extraites de leurs oeuvres, elles laissent apparaître un même idéal, une même philosophie, à travers des thèmes aussi variés que l'âme, la sagesse, la bonté, la connais?sance, la nature, Dieu, le bien, la paix, etc.

  • Ralph Maxwell Lewis fut Imperator de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix de 1939 à 1987, soit quarante-huit années de service et de dévouement à la Rose-Croix et à ses membres. Profondément humaniste, il se fit un devoir non seulement de servir les idéaux philosophiques et mystiques perpétués par l'enseignement rosicrucien, mais également de soutenir toutes les idées qui contribuèrent directement ou indirectement à l'évolution des consciences. La découverte des écrits de Ralph M. Lewis peut intéresser tous les philosophes, mystiques et chercheurs en quête de spiritualité. Elle peut aussi apporter des réponses pratiques à de légitimes questions existentielles. Extraits de la table des matières : Influence de l'image sur la pensée - Pouvons-nous prévoir ce qui va se passer demain ? - Qu'est-ce qui rend une société malade ? - La raison est-elle un obstacle à la connaissance mystique ? - L'adaptation à la nouvelle époque - Le Dieu de notre coeur - Qu'est-ce que le libre arbitre ? - Intuition, idéalisme et illumination - Le contrôle des ondes alpha de la pensée - L'encens, sa signification et son usage...

  • Faisant suite au premier tome des écrits de Ralph Maxwell Lewis, voici la suite de l'oeuvre de cet homme d'exception, humaniste, philosophe et mystique qui fut le Président et l'Imperator de l'A.M.O.R.C. pendant près de 50 ans. En raison de sa personnalité, il fut considéré comme un personnage très influent dans le monde de l'ésotérisme. Sa volonté d'oeuvrer pour le bien-être culturel et spirituel de l'humanité lui attira la sympathie d'organisations et d'associations diverses. Ses écrits sont une source de réflexion et d'inspiration pour l'homme moderne, et apportent une vision spiritualiste plus que jamais nécessaire. Extraits de la Table des Matières : Les qualités de l'homme civilisé - Les mystères du temps et de l'espace - L'invocation du pouvoir occulte - Les leçons du passé - La mort et le chagrin - Le symbolisme des fleurs - La valeur du rituel - D'étranges objets dans le ciel - L'éducation accroit-elle le sens moral ?

  • Ce livre se présente sous la forme d'une série de questions auxquelles le Grand Maître de l'A.M.O.R.C. répond sous l'angle de la philosophie rosicrucienne. Il a pensé que les réponses apportées pouvaient intéresser toute personne qui s'interroge sur des sujets mystiques. Par ailleurs, pour les rendre réactives, elles sont suivies d'un espace où le lecteur est invité à écrire ses points de vue ou ses commentaires, d'où le sous-titre : « Et vous, qu'en pensez-vous ? ».

  • Qu'est-ce que le Graal ? Spontanément, il fait penser à la cour du Roi Arthur entouré de ses chevaliers ; il évoque en outre, et avec la même force, la présence des femmes dont le rôle fut essentiel dans le destin et la quête de ces chevaliers. Mais aujourd'hui, au XXIe siècle, le Graal n'est-il que le souvenir romanesque d'une époque révolue, ou cache-t-il une signification profonde et toujours actuelle ? L'auteur, pour répondre à cette question, recherche les liens que le Graal a entretenus avec le Celtisme, le Christianisme, l'Islam et d'autres courants moins connus, quoique tout aussi influents, qui contribuèrent à lui conférer son caractère de mythe intemporel et universel. Si le Graal est devenu un mythe intemporel et universel, son symbolisme s'étend au-delà de l'individu : s'il représente bien la quête de perfection que l'âme nous pousse à livrer, il est aussi, le symbole de l'aspiration collective de tous les êtres humains à une existence plus élevée. Les idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité s'y retrouvent à l'état de modèle. La voie, le sentier à gravir, ne sont pas des démarches réservées exclusivement à l'individu ; ils sont le destin même de l'humanité.

  • Les « Symboles secrets des Rosicruciens des XVIe et XVIIe siècles » sont les plus importants documents rosicruciens après la « Fama Fraternitatis », la « Confessio Fraternitatis » et « Les Noces chymiques de Christian Rosenkreutz ». Ils sont entièrement consacrés à l'enseignement secret, à la philosophie et aux disciplines pratiquées par les Rosicruciens des XVIe et XVIIe siècles. On y découvre maints signes, allégories, symboles et nombres, langage de la Tradition secrète.

    Les « Symboles secrets des Rosicruciens des XVIe et XVIIe siècles » guident l'étudiant vers une initiation progressive aux mystères ineffables de Dieu, de l'homme et de l'univers. Ils ouvrent les portes de l'alchimie spirituelle qui conduit l'être à cheminer vers la perfection de sa propre nature.

empty