Tredaniel

  • Avez-vous déjà observé l'extraordinaire maîtrise des motifs celtiques ? Que révèlent les constructions et les principes secrets qui sous-tendent le génie du dessin islamique ? Quelles sont les techniques utilisées pendant des siècles pour produire des courbes, depuis les formes foliacées classiques aux enjolivures florales ? Avez-vous déjà ouvert l'étrange boîte à astuces d'un illusionniste pour percer les secrets des illusions d'optique ? Pourriez-vous clairement définir le principe universel de la symétrie ? Enfin, savez-vous identifier le nombre d'or dans la nature et dans les arts ?
    Rédigé par plusieurs experts et illustré de dessins, gravures rares et peintures originales, cet ouvrage relate la remarquable histoire des arts décoratifs au cours des siècles.

  • « Chaque âme, poursuivant son but à soi, a son génie à soi, qui fait qu'elle ne ressemble à aucune autre, son Awen, comme disaient les vieux Druides, ces étranges penseurs méconnus, dont les pressentiments sont allés souventes fois vers la Vérité définitive. » Philéas Lebesgue, Archi-druide des Gaules Les Druides ? Que savons-nous d'eux ? De leur doctrine philosophique, de leur science ? C'est à ces questions que répondent Paul Bouchet, Grand-druide des Gaules, son fils, René Bouchet, actuel Grand-druide du Collège International d'Etudes celto-druidiques et de son épouse Claudine, Grande-druidesse Korridwen.
    Le druidisme se définit comme étant l'expression de toutes les forces psychiques, intellectuelles et physiques s'exerçant sur cette partie du monde occidental qui le vit naître, et plus spécialement sur la race celte modelée par ces influx.
    Salué en ces mots par la Critique lors de sa première édition à grand succès de 1976 chez Robert Laffont : « Ce livre est un monument. Il réunit les connaissances druidiques fondamentales, et témoigne de la pérennité de la tradition religieuse et philosophique de la Gaule. » Cette nouvelle édition, augmentée de plus de 150 pages dont la majorité revient à Claudine Bouchet, nous révèle le symbolisme secret, mystique et astrologique, de la Croix celtique, tout en dévoilant la science des mégalithes, des courants telluriques et l'essence de la philosophie druidiques par de courtes sentences comportant chacune trois versets : les 81 triades bardiques philosophico-religieuses.
    C'est un enseignement exceptionnel, établi sur une tradition qui a traversé les siècles et qui a su s'adapter au monde moderne.

  • Attention ! Ce livre est dangereux. Il explore avec une audace surprenante la plus importante question que vous puissiez vous poser et y apporte, avec un courage stupéfiant, la réponse la plus extraordinaire que vous puissiez imaginer.
    Cette réponse est si révolutionnaire, théologiquement parlant , et confère un tel pouvoir au plan spirituel, qu'elle pourrait bien changer le cours de l'histoire de l'humanité. Si vous la faîtes vôtre, elle transformera sans conteste votre existence. Certaines personnes et institutions depuis longtemps en place et au pouvoir dans le monde, espèrent bien qu'aucun des changements annoncés n'adviendra jamais. Elles préféreraient que vous reposiez ce livre immédiatement.
    A vous de décider.

  • Découvrez les plus grands sites sacrés du monde entier dans ce guide détaillé et magnifiquement illustré. De l'extraordinaire Machu Picchu sur les sommets des Andes, au rocher d'Uluru dans le désert du centre de l'Australie, en passant par le Tor de Glastonbury en Angleterre et le monastère Sainte-Catherine du mont Sinaï, cet ouvrage présente des endroits ayant inspiré la foi, la piété et les expériences mystiques.

  • L'Apocalypse, dernier livre du Nouveau Testament, fut de tout temps regardé comme un écrit mystérieux.
    Emprunt de nombres et de personnages fantastiques, il est le texte biblique le plus hermétique, détenteur des secrets concernant les destinées humaines. C'est par la voie de nombres et la science de l'Arithmosophie associée à la Kabbale chrétienne, que l'auteur essaye de faire percevoir une réalité nouvelle dans la compréhension de ce texte sacré. L'Apocalypse de Jean apparaît comme une trame essentielle des enseignements ésotériques du Christ, car un prophète n'est-il pas d'abord un messager qui prédit ou dit de près, c'est-à-dire de bouche à oreille, pour qui sait entendre les paroles divines ? L'Apocalypse constitue le livre de la sagesse des hommes : le mot " révélation " s'applique bien à la nécessité de nous faire prendre conscience de la voie à suivre pour notre salut.

  • En 1762, muni de sa célèbre Patente, Étienne Morin quitta la France pour retourner à Saint-Domingue.
    Il était en possession des rituels de l'Ancienne Maîtrise, dans la forme que leur avait donnée le Grand Conseil des Grades Eminents que présidait alors Augustin-jean François Chaillon de Jonville. Quelques années plus tard, lassé des intrigues et des cabales, Morin se réfugia à Kingston, à la Jamaïque, près de son ami Henry Francken. Il y accomplit son oeuvre maçonnique majeure, l'élaboration du Rite de Perfection, en vingt-cinq degrés, qui regroupe tous les grades effectivement pratiqués du Rite Ecossais Ancien et Accepté.
    Henry Francken, qui fut très certainement l'organisateur principal du Rite, a laissé plusieurs manuscrits dans lesquels se retrouvent tous les rituels et de nombreuses pièces réglementaires. Après avoir tout traduit en anglais, Francken dotait ses délégués, les Députés-Inspecteurs, d'une copie dont trois versions au moins sont venues jusqu'à nous. Claude Guérillot présente ici une restitution en français de ces rituels nés en France.
    Cet énorme travail, qui a demandé de minutieuses comparaisons avec les manuscrits encore existants, constitue un ouvrage de référence pour tous ceux qui désirent connaître la forme, et surtout l'esprit, des rituels maçonniques originaux. Les commentaires qu'il a écrits et le glossaire qu'il a élaboré permettent de mieux comprendre ces textes d'une importance essentielle pour tous ceux qui veulent mieux approfondir les rituels Ecossais.

  • Partant des textes rédigés en Convent Général de l'Ordre en 1782, complétés par Willermoz en 1802 et toujours en vigueur de ce siècle, l'auteur étudie avec minutie, phrase après phrase, symbole après symbole, le rituel du Compagnon-Maçon du Rite Ecossais Rectifié.
    Le livre poursuit l'oeuvre entreprise dans le cadre de la compréhension du rituel de l'Apprenti, procure au nouvel Elu de nouveaux éléments, en compléte d'autres que le Compagnon est à même, a ce stade de découvrir...
    Puisant avec une certaine circonspection dans l'arbre de la science. Le Compagnon s'aperçoit, à ce stade, que le tableau de Loge du Grade s'est obscurci, preuve qu'il a cherché au-delà des limites qui lui avaient été désignées et, qu'il va subir le poids de la faute originelle. L'obligeant ainsi à parcourir le plan terrestre à la recherche de son moi afin de s'intégrer dans une pensée éminemment supérieure.
    Ayant quitté momentanément le Père, il va chercher à le rejoindre par divers chemins... et la liturgie rituellique le place dans une nouvelle phase de réflexion ; il commence ainsi à discerner que certains des éléments qui l'entourent sont essentiels à sa progression, d'autres accessoires... Les chemins deviennent "le" chemin.
    Le Compagnon, qui a appris à lire, approche les Écritures, le savoir qui lui a fait défaut ; à la justice tempérée par la Clémence il surajoute la Tempérance...
    D'homme terrestre il devient "Fils de Dieu".

  • Personne n'avait jusqu'alors tenté de traiter de la sociologie de l'Ordre, de son organisation, son armement, sa vêture, la façon qu'il avait d'élire leur Grand Maître, la tenue des chapitres ainsi que leur vie Conventuelle...
    La manière de se déplacer en escadron, de mener l'attaque, d'aller à l'herbage, les peines et. Pénitences qu'ils devaient subir pour leurs fautes... de la façon, décrite et explicitée basée sur des documents authentiques et vérifiables.
    Cette étude exhaustive, établie à partir des manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris est précédée de la vie sociale au moyen-âge (Chevalerie, corporation de métiers, vie économique et religieuse ...
    ), de l'an mille à la création de l'Ordre de la Milice du Christ (autre dénomination de l'ordre des Chevaliers Templiers).
    Enfin un lexique permet au lecteur de comprendre le sens de certains des termes employés et dont l'usage n'est actuellement plus usité.

  • élaborèrent et pratiquèrent les nombreux degrés dit écossais, que l'auteur a étudiés dans la Rose maçonnique.
    Ce nouvel ouvrage original comporte 5 parties 1) Loge Maçonnique et groupes sociaux à partir d'une analyse statistique de l'existence et de la pérennité des Loges Maçonniques les influences propres de certains groupes sociaux - les protestants, les juifs, les Compagnons du tour de France, les militaires et la hiérarchie catholique sont mis en évidence.
    2) Bordeaux les élus parfaits et l'ancienne maîtrise. A partir des documents Sharp récemment publiés par l'auteur, l'histoire des élus parfaits de Bordeaux la première puissance Maçonnique écossaise de hauts grades ainsi que celle des parfaites loges d'Ecosse, leur fille, sont présentés et analysés.
    3) Avignon ou l'asile précaire: se fondant sur le registre de St-Jean de Jérusalem, d'Avignon, connu depuis longtemps mais trop négligé une étude de l'histoire de cette loge est présentée.
    4) Paris la grand ville. même si Paris fut "un océan maçonnique" les documents récemment mis à jour permettent de tracer un portrait de ce que fut la Maçonnerie parisienne avant 1761 et d'identifier les groupes qui contribuèrent à l'élaboration des rituels écossais.
    5) Un hommage mérité : trop d'auteurs, pour nourrir une polémique anti-écossaise née au 19è siècle ont accusé de toutes les turpitudes les écossais en général.
    L'ensemble des faits historiques ici rapportés permet de montrer que ces accusations ne sont en rien fondées et que le bilan des "jardiniers de la rose" est plus que positif. L'ouvrage comporte plusieurs index dont celui des personnes ou figurent des centaines de noms de Francs-Maçons des années 1740 à 1760.

  • Origine dans ceux que les Antients anglais définirent vers 1750 et qu'ils donnèrent, à la fin du XVIIIème siècle, à la Mère Loge Écossaise, Saint Jean d'Écosse, qui fut la loge-mère d'Alexandre de Grasse-Tilly. Lorsque le Rite Écossais Ancien et Accepté fut introduit en France, en 1804, c'est tout naturellement que Grasse-Tilly adopta, pour les Loges symboliques, les rituels en usage dans sa loge-mère. Tout au long du XIXème siècle, ces rituels, surtout celui de Compagnon, furent modifiés en fonction de l'esprit de l'époque. Le "positivisme" d'Auguste Comte et l'anticléricalisme croissant des Frères induisirent une certaine déchristianisation du Rite. Personne, ni une Obédience, si respectable soit-elle, ni une Juridiction, si vénérable soit-elle, n'est propriétaire du Rite Écossais Ancien et Accepté. Pourtant le Suprême Conseil de France d'abord, la Grande Loge de France ensuite, ont cru avoir le droit et le devoir de modifier les rituels. Nul ne doute qu'ils aient cru bien faire... Mais un exemple récent montre que modifier un rituel est une opération difficile et risquée. Ici, un geste, un mot, un discours, portent en eux une signification qu'il faut parfaitement comprendre pour oser introduire une modification. Si celle-ci est acceptable, si elle n'altère pas le sens du grade, si elle est bien comprise par les Frères, ceux-ci l'adoptent. Sinon... Ce petit livre est consacré aux trois premiers degrés et l'auteur espère ainsi transmettre à ses lecteurs un peu de ce qu'il a appris en plusieurs décennies de pratique. Mais ses paroles ne sont pas vos paroles et si le lecteur se penche un peu plus sur l'enseignement maçonnique de ces premiers degrés, alors son but sera atteint.

  • Représente un répertoire unique en son genre des symboles traditionnels du monde entier, indexés de manière détaillée, avec renvois des références principales.
    Offre une approche originale qui éclaire d'un jour nouveau l'univers des symboles sur les cinq continents, et leur utilisation dans les Beaux-Arts, les traditions populaires, les religions, la littérature, ainsi que leur impact dans les consciences collectives à travers les époques. Propose un classement par grands thèmes afin de montrer comment, pour exprimer des notions et des concepts identiques, les symboles varient selon les sociétés.
    Constitue pour tous ceux qui s'intéressent à l'art, à l'architecture, aux rites religieux, aux spiritualités, à la magie et au mysticisme une source précieuse d'informations rassemblées avec le concours de spécialistes dans chacun des domaines abordés.


  • bienvenue dans le monde magique des fées ! des descriptions détaillées et de belles illustrations vous présentent plus d'une centaine de fées - celles qui habitent les fleurs et les arbres jusqu'aux sirènes, farfadets et feux follets.
    en vous permettant d'accéder au royaume des fées, l'auteur vous initie aux coutumes, traditions et langage de ce monde enchanteur. et si par extraordinaire, au hasard des pages, vous découvriez les endroits propices à leur rencontre.

  • Marie madeleine

    Margaret Starbird

    Fréquemment cité dans le da vinci code, marie-madeleine la femme au flacon d'albâtre, jésus et le saint graal est très vite devenu l'ouvrage de référence sur la question de marie-madeleine, en géneral, et de sa relation avec jésus, en particulier.
    La théologienne catholique margaret starbird fut profondément ébranlée, choquée, le jour où elle découvrit l'enigme sacrée, un livre qui osait prétendre que le christ jésus avait été marié à marie-madeleine et que les descendants de leur sainte lignée avaient survécu dans toute l'europe occidentale - souvent en occupant des positions majeures. horrifiée par une telle hérésie, cette universitaire catholique entreprit immédiatement et consciencieusement de réfuter ces thèses.
    Mais au lieu de cela, elle ne fit que découvrir de nouvelles preuves déterminantes attestant de l'existence d'une épouse de jésus - cette même femme énigmatique qui viendra l'oindre avec le parfum précieux versé de son flacon d'albâtre. pour aboutir à ses conclusions, margaret starbird fait appel à une étude aussi approfondie qu'exhaustive de l'histoire, de l'héraldisme, de l'art médiéval, de la mythologie, de la psychologie et naturellement de la bible elle-même.
    Au hasard des pages, le lecteur croise la dame à la licorne, les noces sacrées de l'alchimie, botticelli, les contes populaires, la geste du graal ou les premières lames de tarot des maîtres artistes du moyen age. derrière l'oubli de l'epouse sacrée de jésus, c'est le pôle féminin du monde lui-même qui a été perdu, entraînant par là un déséquilibre de notre univers, une désolation de la terre (dont le pays désolé des contes du graal est un écho).
    C'est à une quête passionnante et documentée du principe féminin oublié ou sciemment honni et disqualifié que nous invite l'auteur... avec l'espoir de voir ce féminin sacré restaure d sa plénitude afin de rétablir le sain (t) équilibre de la planète terre.

  • Le titre de cette monographie aurait pu aussi bien se lire : " le panthéon celtique dans la tradition gauloise ", car en effet, il faut attendre ces derniers siècles pour voir une différenciation s'établir entre ces deux termes de gaulois et de celte.
    Il en résulte que ce qualificatif de "celte "est réservé à l'aire d'occupation, à l'unité culturelle, aux langues qui dérivent de celle d'origine commune, à la philosophie, à la religion, aux arts, alors que le dénominatif de " gaulois " a pris un sens restrictif désignant les habitants des gaules, petit être aussi leur façon de vivre et l'humour dit "gaulois".
    Quoi qu'il en soit, les gaulois d'aujourd'hui ignorent.
    Dans leur grande majorité, leur tradition occultée depuis près de deux mille ans par u terrorisme culturel importé de l'étranger l'évangélisation.
    Il est grand temps que les gaulois retrouvent leurs racines véritables, leur tradition ancestrale actualisée car vivante, ait lieu d'aller quérir aux quatre horizons de la planète la spiritualité qui leur manque pour donner un sens à leur vie.
    Abritées sous la cendre, nos valeurs resurgissent pour nous éclairer d'un feu puissant.

    Que cela soit.

empty