À propos

Ce volume reproduit les textes composés par Simone Weil dans la dernière année de sa vie, parallèlement à L'Enracinement, entre juillet 1942 et sa mort le 24 août 1943.
Le 14 mai 1942, Simone Weil et ses parents embarquent à Marseille pour Casablanca, puis New York, où ils arrivent le 6 juillet. À côté d'articles destinés à informer le public américain sur les problèmes français, qu'elle ne parviendra pas à publier, Simone Weil poursuit sa réflexion sur les sujets philosophiques ou spirituels qui la préoccupaient à Marseille. Elle donne lieu à deux textes importants, Israël et les «gentils» et la Lettre au père Couturier. Le premier développe son projet de « purger » le christianisme de la présence en lui de la tradition hébraïque, en promouvant au contraire la présence en son sein de l'hellénisme. Le second expose les pensées que Simone Weil déclare porter en elle depuis des années et qui font obstacle à son adhésion à l'Église.
Ayant installé ses parents aux États-Unis, Simone Weil quitte New York pour Londres qu'elle rejoint le 14 décembre 1942. Elle devient « rédactrice » dans les services de la France libre.
En dépit de leur caractère conjoncturel, lié aux circonstances de la guerre, les écrits de cette période esquissent « les grandes lignes d'une doctrine », comme l'avait justement souligné Simone Pétrement. Qu'il s'agisse de sa fameuse Note sur la suppression générale des partis politiques, de ses réflexions sur la nature de la guerre, sur la question coloniale, sur le statut de la minorité juive ou sur la constitution à envisager pour l'après-guerre, ils témoignent de son souci constant de redonner une inspiration spirituelle à la politique. En quoi ils rejoignent les thèmes de L'Enracinement.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres

  • EAN

    9782072856648

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    752 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    804 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Simone Weil

Née à Paris dans une famille juive agnostique, la philosophe
Simone Weil (1909-1943) fut une ardente militante de la
cause ouvrière. Elle ira jusqu'à abandonner sa chaire de
professeur, au profit d'un travail en usine, avant de s'engager
contre Franco dans la guerre d'Espagne.
1938, tournant décisif : sa rencontre avec la figure du Christ.
D'une santé fragile et éprouvée, elle meurt à 34 ans à Ashford
en Angleterre où elle avait rejoint la France Libre.
Ses ouvrages, La Condition ouvrière (1951), L'Enracinement (1949)
ou La Pesanteur et la Grâce (1947) ont été publiés à titre
posthume.

empty