Celui qui n'était pas un meurtrier

,

Traduction MAX STADLER  - Langue d'origine : SUEDOIS

À propos

Un adolescent de seize ans, Roger, a disparu. La police de Västerås, pourtant, refuse de s'inquiéter devant ce qu'elle estime être une fugue de jeunesse. Jusqu'à ce que le corps mutilé de Roger soit retrouvé dans les eaux du marais, le visage blanc, le coeur arraché.
Les enquêteurs vont devoir affronter ce qu'ils redoutaient : faire appel à Sebastian Bergman, l'un des plus grands profileurs du pays, personnage brillant mais détestable, arrogant, cynique, et coureur de jupons. D'ailleurs, faudrait-il encore qu'il accepte, lui qui n'a plus d'engagements qu'envers lui-même. À moins que cela ne lui permette d'accéder à des dossiers confidentiels qui pourraient bien l'intéresser.
Sebastian comprend vite qu'autour de ce cadavre tout n'est que mensonge. Pire encore, il apparaît qu'il va falloir désormais jouer contre la montre, afin que la scène ne devienne pas un sinistre déjà-vu...



Rayons : Policier & Thriller > Thriller > Thriller psychologique

  • EAN

    9782330162757

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    576 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    3.3 cm

Hans Rosenfeldt

Producteur et scénariste qui a créé la série télévisée Bron (The Bridge), diffusée dans plus de 170 pays.

empty