Nature éternelle, humanité éphémère

À propos

Dans ses Récits d'un chasseur, Ivan Tourgueniev (1818-1883) parle de chasse, mais d'une façon qui a peu à voir avec la pratique courante d'aujourd'hui. La finesse et la beauté de ses descriptions de la nature en font de véritables peintures de paysages.
Tourgueniev maîtrise l'art de plonger son lecteur dans la nature, de l'amener à se laisser imprégner de son environnement, d'apprécier ses bienfaits, de partager avec lui son bonheur de se promener dans la nature, d'y passer la nuit, de s'y réveiller au petit matin. Il parle aussi d'une autre nature, cette nature indifférente à l'homme, qui survit à tout, notamment à la conscience humaine et au génie artistique.
Sa correspondance avec la cantatrice Pauline Viardot révèle un Tourgueniev intime. Ses lettres sont drôles, décalées, chargées de descriptions de la nature française et russe . Elles font, en outre, des liens constants avec ses nouvelles, évoquant la chasse, les rêves, le regard vers les étoiles et la conscience d'une nature éternelle (cette correspondance est aujourd'hui indisponible).



Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782366721119

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21.2 cm

  • Largeur

    11.7 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    136 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty