Les carrefours du labyrinthe

Les carrefours du labyrinthe

À propos

Dans L'Institution imaginaire de la société, Cornelius Castoriadis expose ses « idées mères » - l'être comme création, l'imagination comme spécificité de la psyché, à laquelle répond l'imaginaire social des collectivités humaines, le projet d'autonomie... Ce premier volume des Carrefours du labyrinthe, qu'il a élaboré parallèlement, entreprend de mettre à l'épreuve la fécondité de ses idées et s'oppose par là même à la prétention scientiste là où elle s'est installée : psychanalyse, linguistique, économie politique.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782757868362

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    432 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    283 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Cornelius Castoriadis

Cornelius Castoriadis (1922-1997) s'installa en France en 1945, après des études de philosophie, d'économie et de droit à Athènes. Cofondateur du groupe et de la revue Socialisme ou Barbarie (1949-1965), économiste à l'OCDE (1948-1970), directeur d'études à ITHESS (1980-1995), psychanalyste (1973-1997). Il a publié au Seuil L'Institution imaginaire de la société (1975) et six volumes (dont un posthume) des Carrefours du labyrinthe (1979-1999), ainsi que le recueil Une société à la dérive (2005). Ses séminaires de l'EHESS sont en cours de publication au Seuil: Sur Le Politique de Platon (1999), Sujet et vérité dans le monde social-historique (2002), Ce qui fit la Grèce, 1. D Homère à Héraclite (2004).

empty