Madame Bovary Madame Bovary
Madame Bovary
Madame Bovary

À propos

Emma Bovary est peut-être la seule héroïne dont la renommée éclipse celle de son auteur. Lasse d'une vie routinière et d'un mariage médiocre qui lui font préférer les rêveries voluptueuses, cette femme de province fascine autant qu'elle choque. Et c'est à un véritable tapage judiciaire que s'expose Flaubert lorsqu'après cinq années de labeur, il livre son roman à la société dont il dépeint les traits. Mais plus que l'outrage aux bonnes moeurs, se retient de cette oeuvre un monument du style, conçu par Flaubert comme le ferment d'une réalité nouvelle. La présente édition, introduite et annotée par Édouard Maynial, participe à la redécouverte d'un roman qui aura eu l'audace de bouleverser les codes du genre.

Édouard Maynial, ancien élève de l'École normale supérieure, enseigna au lycée Henri-IV pendant de longues années. Il fut également président des Amis de Maupassant. Spécialiste de la littérature française du xixe siècle, il consacra ses principaux essais à Maupassant, Flaubert, Balzac, et dirigea plusieurs éditions critiques de leurs ouvrages.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782812415043

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    464 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    450 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert (1821-1880) est l'un des grands maîtres de la littérature française. Ses romans réalistes "Madame Bovary" (1857) et "L'Éducation sentimentale" (1869) sont encensés, malgré un procès pour « outrage à la morale publique religieuse et aux bonnes moeurs » dont il sort acquitté. Il composait ses phrases comme des partitions de musique classique, dont il testait la solidité à l'oral dans son célèbre « gueuloir ». Tandis que l'immense "Bouvard et Pécuchet" (1881), inachevé, ne verra le jour qu'à titre posthume, « Un coeur simple », écrit dans la maturité de l'auteur, est l'un des "Trois contes" (1877), dernier livre publié de son vivant.

empty