footmania ; critique d'un phénomène totalitaire footmania ; critique d'un phénomène totalitaire
footmania ; critique d'un phénomène totalitaire
footmania ; critique d'un phénomène totalitaire

footmania ; critique d'un phénomène totalitaire

À propos

Dans les coulisses du spectacle mondialisé du football, véritable poule aux oeufs d'or des capitalistes, s'enrichir est le premier mobile des multiples structures du business international associées à la FIFA.
La dernière coupe du monde, diffusée à haute dose grâce aux innovations technologiques de pointe afin de faire participer et sombrer complètement le plus grand nombre d'« enfants du football » déjà « enfants de la télé », a pris des allures de ruée sauvage vers l'or.
La compétition sportive la plus suivie au monde fut la face trop visible et l'écran dramaturgique d'un affairisme capitaliste impitoyable, sans états d'âme, froidement calculé, dont l'objectif principal est de « faire de l'or avec le sport ». Le héros souterrain de cette entreprise est Midas, le cupide. D'ailleurs, à bien y regarder, les chaussures dorées du mythifié Zidane ne disent rien d'autre aux masses fascinées par ses panenkas autant que par ses tacles trop appuyés, tous crampons dehors, qu'enrichissez-vous ! Voilà ce qui rend des idoles de masse de sa trempe aussi captivantes : quand leurs corps se performent sur terrain vert, chaque geste fait valeur marchande et rapporte son pesant d'or. Il y a de quoi rester baba devant sa bibine !




Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782915129182

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    142 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    132 g

  • Distributeur

    Homnispheres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Fabien Ollier

Né en 1973, docteur en philosophie, Fabien Ollier est l'auteur de plusieurs ouvrages critiques sur le
sport et dirige les revues Kitej et Quel sport ? Il a publié en 2009, chez Sulliver, La Révolution du
Grand Renoncement, co-écrit avec Nathalie Vialaneix. Il vit dans l'Oise, entre Amiens et
Compiègne.

empty